Totalitarisme en Ecosse. Les propos tenus dans le cercle familial seront passibles de poursuites judiciaires

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Fraichement débarqué dans le pays, et déjà insupportable pour les libertés individuelles. En Ecosse, le ministre de la justice, un extra européen nommé Humza Yousaf – qui trouvait déjà qu’il y avait trop de Blancs aux responsabilités en Ecosse – défend actuellement un  projet de loi écossais sur les crimes de haine qui pénalisera quiconque attise la haine contre les “groupes protégés”. Cela inclut les personnes qui font des remarques “insultantes” dans leur propre maison.

Interrogé sur le projet de loi par la commission de la justice du Parlement écossais mardi, Yousaf a assuré les critiques que la législation proposée protégerait le “droit d’être offensant”. Toutefois, toute personne “attisant la haine” contre d’autres personnes sur la base de la religion, de l’âge, du handicap, de l’orientation sexuelle, de l’identité transgenre ou de “variations des caractéristiques sexuelles” sera poursuivie dans toute la mesure de la loi, a-t-il déclaré.

Cela inclut les conversations à table avec des amis et des membres de la famille. A la question de savoir si les gens seraient autorisés à parler librement dans leur propre maison, M. Yousaf a répondu qu’il était en désaccord “en termes de principe et de politique” avec l’idée de maintenir la loi hors du foyer. Yousaf n’a pas expliqué la manière dont les autorités écossaises allaient contrôler les conversations à l’intérieur du foyer. Toutefois, le projet de loi, dans sa version actuelle, n’exigerait pas de victime réelle, mais seulement la preuve que l’auteur a été motivé par la « malveillance » ou la « mauvaise volonté ». Selon le projet de loi, un seul témoignage permettrait d’obtenir une condamnation.

Le ministre de la justice a été largement dénoncé par l’opposition pour son projet de loi relevant clairement d’une volonté totalitaire. La députée conservatrice Alison Harris a accusé Yousaf « d’attaques dangereuses contre nos libertés », tandis que son collègue conservateur Gordon Lindhurst a qualifié la suggestion de Yousaf de « profondément préoccupante ».

Humza Yousaf, fils d’immigrés débarqués dans les années 60 outre Manche, est membre du Scottish National Party. Avec de tels projets, pas sûr que les indépendantistes progressent dans l’opinion public…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l'éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être...

Sciences. Une peinture « plus blanche que blanche » pour remplacer les climatiseurs ?

Avec la mise au point d'une peinture nettement plus blanche que la peinture la plus blanche actuellement disponible, des...

5 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord pour l’indépendance de l’Ecosse mais on peut douter que beaucoup d’Ecossais veuillent faire de leur pays un camp de concentration fut il indépendant. Les nationalistes écossais ont intérêt à rapidement se débarrasser d’olibrius de ce genre.

  2. Comment les indépendantistes Écossai ont ils pus accepter ce provocateur islamiste dans leur rang ?
    C’est a ce demander si ce n’est pas la tête de pont des islamistes pour faire de l’écosse leur pays .
    Il serait temps que les écossais fassent le ménage chez eux en virant sont seulement les anglais mais tout ceux et celles
    ne ce comportant pas comme de véritables écossais.

  3. @ poulbot OUI en effet , pourquoi le fier Peuple écossais ne réagit pas ,et vire tous ces malfrats islamisés .Ils attendent quoi ? Irlandais , Ecossais mêmes combats (ou presque)

Il n'est plus possible de commenter cet article.