Suite à l’assassinat de trois fidèles à Nice, l’évêque de Nantes invite à prier… pour le terroriste

A LA UNE

Dans un communiqué publié sur le site du diocèse de Nantes, Monseigneur Laurent Percerou invite les fidèles à prier… pour l’agresseur.

« Je voudrais exprimer mon effroi devant l’extrême violence d’un tel acte et ma profonde tristesse de voir des disciples de Jésus-Christ, mon frère et mes sœurs dans la foi, exécutés* alors qu’ils cherchaient tout simplement à vivre en fidélité à l’Évangile, » écrit le nouvel évêque de Nantes.

Avant de poursuivre : « Nous pouvons ressentir de la colère mais n’oublions pas qu’elle conduit au ressentiment et, trop souvent, à l’exclusion et à la violence. Dans l’Evangile selon St Matthieu (5, 43-44), Jésus dit à la foule : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent. »

Pour le prélat, en effet, « il ne s’agit pas ici de naïveté ou d’angélisme, mais de s’engager sur les chemins difficiles et escarpés de la fraternité en combattant la violence et l’intolérance par l’amour. Aimer à la suite de Jésus, c’est reconnaître en l’autre, quel qu’il soit, un frère en humanité ; c’est toujours privilégier avec lui le chemin du dialogue sur celui de l’affrontement ; c’est respecter sa foi, sa culture et tout ce qui lui est essentiel. »

Le soutien de l’imam de la mosquée Assalam

Dans un entretien accordé à Ouest-France, l’évêque rappelle qu’il a reçu le soutien de l’imam de la mosquée Assalam. « Je trouve ça très important, J’espère pouvoir, avec lui, d’autres imams et la communauté juive de Nantes, manifester bientôt notre désir de faire front ensemble, nous qui croyons tous à un Dieu de paix et d’amour. »

Si Mgr Percerou affirme  « comprendre » la colère ressentie par certains catholiques, il affirme qu’ « il ne faut pas en rester à cette colère, car nous croyons avant tout à un message d’amour, de pardon, par lequel nous vaincrons la violence. Rappelons-nous en ! Prions d’abord pour les victimes de cet attentat et, oui, prions aussi pour l’agresseur afin qu’il s’ouvre à la miséricorde de Dieu. »

 Pas sûr que ce message soit bien compris par tous les fidèles. Pour ce jeune catholique, « tendre la joue gauche en période de guerre révèle une grande naïveté. Nos ennemis doivent bien rigoler… ». Un autre rappelle la phrase de Saint Augustin :« On peut être cruel en pardonnant, et miséricordieux en punissant. »

* Exécuter : mettre à mort en vertu d’un jugement.  Larousse

Crédit photo : Paralacre/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

22 Commentaires

  1. Cet article me ramène au la phrase qui TUE concernant la soeur du Père Hamel égorgé. Même ligne de conduite : pardonner aux barbares de l’islam radical. C’est fou et hallucinant de constater ce qu’est devenue la France, Fille Aînée de l’Eglise de France. AMEN

    • Si vous lisez l’enseignement du Christ, cet évêque a raison.
      Prier pour l’assassin, ce n’est pas cautionnner son geste. C’est juste de la compassion pour lui et l’espoir qu’il trouvera la paix éternelle, s’il s’ouvre à la miséricorde de Dieu. C’est notre devoir de croyants de prier pour tous…

      • A-t-il dit :prier pour l´assassin ce n´est pas cautionner son geste?
        Un peu d´honnêteté intellectuelle ne dépare pas la foi.

      • ..le pardon n’a rien d’automatique..avant de prier pour l’assassin, c’est pour les victimes qu’il doit le faire..
        Il y en a marre de ces bonnes âmes pleines de compréhensions pour les assassins musulmans..soyez rassurée..vous ne serez pas payée de retour..lorsqu’ils seront là en nombre grâce à des dhimmis comme lui et vous..vous serez égorgée comme les victimes de Nice..mais nous prierons pour votre assassin soyez en certaine..bonsoir

  2. je préfère le chevalier Bayard ou sainte Jeanne d’arc qui bouta les anglais hors de France. ça ne se fait pas en se bouchant le nez.. S’il veut mener ses moutons à l’abattoir qu’il continue.

  3. Devant pareille naïveté, je pourrais dire obscurantisme à protéger, cautionner nos ennemis les plus barbares: après vous cher ami ! Si l’égorgement vous convient, mais je vous en prie… Par contre, laissez-moi la réciprocité, la même liberté de penser et de faire: Protéger comme il me convient ma famille, mes amis, et… moi-même avec d’autres armes que de tendre l’autre joue! Votre lâcheté nous met tous en danger, à ce titre, vous êtes aussi un traitre…

    • Vous avez absolument raison, c’est facile de demander de prier pour ces barbares qui n’en ont rien à faire de nos prières, ils nous haïssent et continuerons à tuer, égorger les chrétiens et les occidentaux qui ne sont pas adeptes de leur « religion »( ?) de cinglés de fous et de sauvages. Il est fatigué du cerveau l’évêque de Nantes ça suffit ces discours devant l’obscurantisme, c’est de la lâcheté. On verra bien le jour où un membre de sa famille sera retrouvé égorgé, on verra alors s’il persiste dans ses prières.

  4. Cela fait tellement longtemps que ce genre d’évêques très crétins, ratiocine et vide les églises avec des prêches à la graisse de chevaux de bois. On ne peut que hausser les épaules, un peu plus désabusés chaque fois que ces abrutis usurpateurs de leur fonction se répandent en lâcheté, en lèche-babouches et palinodies qu’ils voudraient nous faire passer pour parole d’évangile ! On peut comprendre qu’on peut tende l’autre joue pour se prendre une autre baffe (divin masochisme) comment faire pour tendre un autre cou !

  5. Quant au Droit français rappelé par le Procureur de la République d’Angers, crier « Allah Akbar » sur la voie publique « n’est en soi pas constitutif d’apologie de terrorisme » pour autant que vous ne présentez pas de signe de radicalisation. ( Je suggère qu’en pareil cas soit demandée une attestation dérogatoire avec une case « je ne transporte ni couteau ni hachoir »)

  6. Jésus a peut-être dit qu’il faut aimer ses ennemis, mais il a également dit « Arrière, Satan ! ».
    Aujourd’hui, avec les fous furieux de l’islam, nous sommes confrontés à des créatures sataniques.

  7. Cet évêque démontre que l’église catholique est fichue. Je renvoie ce prélat à Bernard de Clairvaux et à Jean de Salisbury pour qu’il essaie de comprendre ce qu’est une église combattante.
    Il faut faire face à cet événement, l’islam est sur le chemin de remplacer le catholicisme. À force de vouloir un catholicisme pacifique on en arrive à un pape qui ne défend même plus les fondamentaux de la foi.

  8. Les attentats meurtriers se multiplient,et cette attitude devient franchement ridicule,,,qu aurions nous dû faire si les mercenaires d un état islamique vaiqueurs avaient envahi en masse notre pays …tendre la joue gauche est difficile lorsqu on a été decapite …même avec la meilleure volonté du monde .
    Cette course à la sainteté de la part de religieux m horripile au plus haut point.

  9. Prions, mes frères, pour l´évêque de Nantes, prions pour qu´il devienne intelligent, de cette forme d´intelligence qui ne manipule pas la Bible au profit des idiots utiles, des islamo-gauchistes et des chrétiens ennemis de leur propre religion.
    Cet évêque prie-t-il pour les chrétiens d´Orient que le Coran et les hadiths enjoignent de massacrer joyeusement. C´est possible, évidemment, mais j´aimerais bien en avoir la certitude. Quelqu´un pourrait-il me renseigner?

  10. C’est de l’extrémisme catho. Là où l’extrémisme musulman dit : « tuez-les ! », l’extrémisme catho dit : « priez pour eux ! » On devine d’avance le résultat du match.

  11. Tant que ce pape sera le « chef » de l’église catholique, ce type de discours délirant nous sera servi par ces traitres!

  12. Ce pauvre terroriste n’a pas eu la chance de rejoindre son Dieu : les policiers ont en partie raté leur cible. Il lui faut attendre sa prochaine libération pour recommencer. Cette fois-là, agents de la force publique, ne le ratez pas : il ne demande qu’à être expédié ad Allah es. Soyez charitables : aidez-le.

  13. Mais, avant de critiquer l’évêque, il faut relire ce qu’on trouve dans l’évangile : « Je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.» (Matthieu 5 :44-45)

    « Je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent » (Luc 6 :27)

    Mais la foi ne dispense pas d’être intelligent. Faire du bien à l’ennemi, c’est d’abord l’empêcher de nuire.
    Jean Goulette

  14. Commandenet prioritaire:  »En tous temps tu protègeras la vie et en tous temps tu combattras l
    ,iniquité »

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés