Election américaine : comment ça marche ?

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Lors des dernières élections présidentielles américaines en 2016, la candidate démocrate Hillary Clinton avait devancé son rival de près de 3 millions de voix en termes de suffrages populaires. C’est pourtant le républicain Donald Trump qui a été élu en toute légalité.

Un paradoxe qui s’explique par le mode de scrutin américain : le président des Etats-Unis est élu au suffrage universel indirect. Les Américains qui n’ont pas fait le choix de voter par correspondance vont se rendre aux urnes pour élire des grands électeurs, 538 au total. Ce sont des citoyens qui n’exercent aucun mandat, ils ont été désignés par leur parti (démocrate ou républicain). Le collège qu’ils forment est éphémère et n’a qu’une fonction : élire le président.

Chaque Etat dispose d’un nombre de grands électeurs proportionnel à son poids démographique : 55 pour la Californie, 38 pour le Texas, tandis que les huit états les moins peuplés n’en ont que 3. Il faut, pour s’installer à la Maison Blanche, atteindre la majorité absolue de 270.  A l’issue de la soirée électorale, la règle du « winner-takes-all », s’applique, autrement dit la liste qui arrive en tête remporte l’intégralité des grands électeurs. Certains états sont acquis aux Démocrates, comme la Californie, d’autre aux Républicains comme le Kansas ou le Mississipi. D’où l’importance de gagner les fameux « swing states », ou états clés, capables à chaque élection de basculer d’un camp à l’autre. Avec ce mode de scrutin, il est possible de devenir président des Etats-Unis… sans avoir la majorité des voix au niveau national.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Pays de Galles. Les travaillistes remportent 30 sièges et une majorité au Parlement gallois. Echec pour le Plaid Cymru

A l'occasion des élections du moi de mai 2021 au Royaume-Uni, concernant le Pays de Galles, les travaillistes ont remporté 30 sièges au Parlement...

Elections au Royaume-Uni. Les résultats en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles [MAJ]

Après la fermeture des bureaux de vote pour les élections locales en Grande-Bretagne, jeudi soir, le long dépouillement a commencé. Les résultats définitifs ne...

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas à ce « super Thursday...

Mort de George Floyd. Le verdict annulé pour cause de partialité d’un juré pro Black Lives Matter ?

Le policier Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd - à l'occasion d'un procès hors norme entouré d'une propagande quasi stalinienne...