Julien Aubert (LR) : « On peut être ici 200, pendant 3h, séparés d’1 siège mais pas 50 pour prier 1h dans une église, une synagogue séparés du même siège »

A LA UNE

Si les banlieues s’embrasaient, l’armée parviendrait-elle à les pacifier ?

Selon d'anciennes déclarations d'Éric Zemmour datant de 2016, l'armée aurait finalisé le plan ronces pour réoccuper le territoire national en cas...

Covid 19. Amnesty international accuse la Belgique d’avoir sacrifié ses anciens

Avec 1429 morts par million d’habitants à ce jour, la Belgique serait le pays le plus touché au monde...

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à...

Julien Langella : « Politiquement, le Pape François devrait se taire » [Interview]

Les sorties politiques du Pape François se multiplient, et feraient presque parfois passer Jean-Luc Mélenchon pour un réactionnaire. Prônant...

Adrian Gilles (Boisson Divine) : « Une langue qui est parlée ne meurt pas » [interview]

Boisson Divine, à écouter sans modération ! Depuis 2005, ce groupe de musique du sud-ouest fait la fierté de la...

Julien Aubert (LR) : « On peut être ici 200, pendant 3h, séparés d’1 siège mais pas 50 pour prier 1h dans une église, une synagogue séparés du même siège ».

Si vous voulez que le #confinement amène un esprit de civisme, les règles doivent être justes, équitables et justifiées par un risque sanitaire. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Les éditions Lohengrin rééditent une magnifique version illustrée du Ungern, le Dieu de la guerre, de Mabire

Ungern, le Dieu de la guerre, par Jean Mabire. Tel est le nom du livre que viennent de publier...

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya Diallo

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya...