Anne de Bretagne, héroïne de bande dessinée

A LA UNE

Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne et deux fois reine de France, a fait l’objet de quatre bandes dessinées, en 1977, 2005, 2019 et 2020. 

La plus ancienne, intitulée Anne de Bretagne en bande dessinée, avait été réalisée en 1977 par Ronan et Jorda Caouissin (scenario) et leur fils Hoël (dessin). Ronan Caouissin, alias Ronan Caerléon, (1914-1986), écrivain nationaliste breton, était un proche de l’abbé Perrot, fondateur du Bleun-Brug, association catholique bretonne. Dans cette bande dessinée, il décrit la richesse économique et culturelle de la Bretagne sous François II. Il détaille la défaite de Saint-Aubin-du-Cormier et le siège de Nantes. Le dessin en noir et blanc d’Hoël Caouissin est soigné. Si les cartons sont en français, les bulles sont en breton et traduites en français.

Une autre bande dessinée, intitulée Anne de Bretagne, a été publiée en 2005 aux Editions Coop Breizh. La scénariste Dominique Robet, conseillée par l’historien Étienne Gasche, privilégie la psychologie des personnages et rend Anne attachante. Le récit commence la nuit du 8 avril 1485, lorsque des soldats envahissent le château des Ducs à Nantes pour arrêter Landais. Mais le dessin de Jean-Marie Michaud déçoit. Sans doute est-il trop expressif et les couleurs trop vives.

En 2019, Anne de Bretagne fait l’objet d’un manga, Anne de Bretagne, intrigues au château. Défendant la cause bretonne, le scénariste et dessinateur Cédric Tchao permet de découvrir comment la France est parvenue à annexer la Bretagne. Son dessin dynamique et expressif en noir et blanc convient bien à ce manga conçu pour les enfants, mais qui peut également être lu par les adultes. La reconstitution du château des ducs est réussie.

En 2020, le tome 6 de la série Breizh décrit, à son tour, le règne d’Anne de Bretagne. Pour cette reconstitution historique, le scénariste Thierry Jigourel n’est pas avare de détails. On découvre une multitude de conflits armés, de luttes intestines et de trahisons. Son récit commence en 1364, par la fin de la Guerre des deux Jeanne, qui dure depuis 23 ans. La paix est en effet signée, en avril 1365, à Guérande. Mais Anne de Bretagne n’apparaît, pour la première fois, qu’à la page 21 de cette bande dessinée, pour sa naissance, en 1477. Ce scenario très instructif manque néanmoins un peu de rythme, sans doute à cause d’une multitude d’informations. Par un graphisme académique mais soigné, Christophe Babonneau reconstitue avec un souci d’exactitude historique la Bretagne de l’époque.

Kristol Séhec

Breizh, Histoire de la Bretagne, t. 6 : Anne de Bretagne. 56 pages, 14,95 euros. Editions Soleil.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

Articles liés