Création d’entreprises. Quelles sont les villes françaises les plus dynamiques ?

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Suite à l’annonce d’un nouveau confinement par Emmanuel Macron, Jeudi 29 Octobre 2020, un mouvement de solidarité émerge sur les réseaux sociaux, incitant la population à consommer local et à soutenir les commerces de proximité, durement impactés par l’obligation de fermeture de tous les commerces « non essentiels ».

Nous vous proposons de découvrir le nombre de créations et fermetures d’entreprises pour chacune des 50 plus grandes villes françaises, ceci afin d’établir un ratio créations/fermetures pour 1000 habitants, grâce aux données publiques disponibles sur Infogreffe.fr.

Le statut de micro-entrepreneur n’a pas été pris en compte au sein de ce classement pour des raisons de mise à jour non disponible des données INSEE pour l’année 2020

Ce classement a été élaboré par Legalstart

Ainsi, dans le top 3 du classement, on retrouve :

  • Lyon : avec 2728 créations et 1300 fermetures pour un ratio de 2,77 (créations/fermetures d’entreprises) pour 1000 habitants.
  • Aix-en-Provence : avec 574 créations et 282 fermetures d’entreprises pour un ratio (créations/fermetures d’entreprises) pour 1000 habitants égal à 2,05.
  • Créteil : avec 299 créations d’entreprises et 124 fermetures pour un ratio égal à 1,93 (créations/fermetures d’entreprises) pour 1000 habitants.

Nantes, 10ème au classement des villes les plus dynamiques en terme de créations et fermetures en 2020

Sixième ville la plus peuplée de France, avec 309 346 habitants, Nantes se place à la dixième place du classement des villes les plus dynamiques en matière de créations et fermetures d’entreprises sur l’année 2020 comptabilisées jusqu’au 31 Octobre.

Avec une balance (créations – fermetures d’entreprises) de 1,27 pour 1000 habitants, Nantes se situe bien au-dessus de la moyenne de 0,64 établie sur les 50 villes présentes au sein de ce classement. Nantes affiche une balance positive de 392 créations d’entreprises. Nantes enregistre ainsi, jusqu’en octobre 2020, 790 créations pour 398 fermetures au total. C’est 112 créations et 135 fermetures de moins par rapport à l’année 2019 comptabilisées jusqu’au 31 Octobre.

Entre 2019 et 2020, les créations ont moins ralenti (-12%) que les fermetures (-25%).

Une activité économique qui impacte également l’activité départementale, puisque Nantes représente 26,06% des créations d’entreprises du département LoireAtlantique mais tout de même 29,60% des fermetures.

On observe ainsi, à Nantes, une diminution du nombre de créations d’entreprises au mois d’Avril 2020 (34) avant d’augmenter au mois de juin (83) jusqu’au mois de Juillet 2020 (76) et d’enregistrer un nouveau pic en Septembre 2020 (75). En parallèle, on observe également une diminution du nombre de fermetures en Mai 2020 (16) avant de connaître une nette augmentation en Juin 2020 (70), ainsi qu’une chute des fermetures enregistrées en Août 2020 (19). Par rapport à la moyenne observée au sein des 50 plus grandes villes françaises, les créations et fermetures d’entreprises baissent à partir du confinement de mars.

Par la suite, l’arrivée des vacances montre une certaine continuité dans la reprise des créations/fermetures d’entreprises en France. Toutefois, le mois d’août marque un temps d’arrêt avant la reprise de septembre synonyme de reprise d’activité, sans contrainte particulière liée à la COVID-19.

Les secteurs d’activités les plus impactés et formes juridiques plébiscitées

À Nantes les secteurs les plus plébiscités par la création d’entreprise en 2020 sont : 1. Le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (65 créations) 2. La location de terrains et d’autres biens immobiliers (25 créations) 3. La programmation informatique (22 créations) À l’inverse, les secteurs comptant le plus grand nombre de fermetures en 2020 sont : 1. Le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (32 fermetures) 2. La restauration traditionnelle (26 fermetures) 3. Les activités de société de holding (13 fermetures)

Enfin, les formes juridiques les plus plébiscitées par les créateurs d’entreprises nantais en 2020 sont principalement les sociétés par actions simplifiée (SAS) avec 196 créations contre 53 fermetures, les sociétés par actions simplifiées à associé unique (SASU) avec 307 créations contre 69 fermetures, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) avec 132 créations contre 137 fermetures, et les sociétés à responsabilité limitée à associé unique avec 140 créations contre 129 fermetures.

Rennes, 18ème au classement des villes les plus dynamiques en termes créations et fermetures en 2020

Onzième ville la plus peuplée de France, avec 216 815 habitants, Rennes se place à la dix-huitième place au classement des villes les plus dynamiques en matière créations et fermetures d’entreprises sur l’année 2020 comptabilisées jusqu’au 31 Octobre. Avec une balance (créations – fermetures d’entreprises) de 0,89 pour 1000 habitants, Rennes se situe légèrement au-dessus de la moyenne de 0,64 établie sur les 50 villes présentes au sein de ce classement. Rennes affiche une balance positive de 192 créations d’entreprises. Rennes enregistre ainsi, jusqu’en octobre 2020, 459 créations pour 267 fermetures au total. C’est 40 créations et 92 fermetures en moins par rapport à l’année 2019 comptabilisées jusqu’au 31 Octobre. Entre 2019 et 2020 les créations ont ralenti moins fortement (-8%) que les fermetures (26%). Une activité économique qui favorise également l’activité départementale, puisque Rennes représente 23,71% des créations d’entreprises du département Ille-etVilaine et 29,60% de ses fermetures.

On observe ainsi, à Brest, une diminution du nombre de créations d’entreprises au mois d’Avril 2020 (1) avant d’augmenter légèrement jusqu’au mois de Septembre 2020 (29). En parallèle, on observe également une chute du nombre de fermetures en Mai 2020 (1) avant de connaître un pic d’augmentation en Juillet 2020 (33), avant une nouvelle chute des fermetures enregistrées en Août 2020 (3). Par rapport à la moyenne observée au sein des 50 plus grandes villes françaises, les créations et fermetures d’entreprises baissent à partir du confinement de mars. Par la suite, l’arrivée des vacances montre une certaine continuité dans la reprise des créations/fermetures d’entreprises en France. Toutefois, le mois d’août marque un temps d’arrêt avant la reprise de septembre synonyme de reprise d’activité, sans contrainte particulière liée à la COVID-19.

Les secteurs d’activités les plus impactés

À Brest les secteurs les plus plébiscités par la création d’entreprise en 2020 sont : 1. Le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (10 créations) 2. La restauration de type rapide (7 créations) 3. La location de terrains et d’autres bien immobiliers (7 créations) À l’inverse, les secteurs comptant le plus grand nombre de fermetures en 2020 sont : 1. La restauration de type rapide (9 fermetures) 2. Les activités de sociétés holding (8 fermetures) 3. Les activités des marchands de biens immobiliers (5 fermetures)

Enfin, les formes juridiques les plus plébiscitées par les créateurs d’entreprises brestois en 2020 sont principalement les sociétés par actions simplifiée (SAS) avec 47 créations contre 26 fermetures, les sociétés par actions simplifiées à associé unique (SASU) avec 69 créations contre 19 fermetures, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) avec 40 créations contre 37 fermetures, et les sociétés à responsabilité limitée à associé unique avec 44 créations contre 35 fermetures

Brest, 27ème au classement des villes les plus dynamiques en terme de créations et fermetures en 2020

Vingt-cinquième ville la plus peuplée de France, avec 140 064 habitants, Brest se place à la vingt-septième place au classement des villes les plus dynamiques en matière de créations et fermetures d’entreprises sur l’année 2020 comptabilisées jusqu’au 31 Octobre. Avec une balance (créations – fermetures d’entreprises) de 0,57 pour 1000 habitants, Brest se situe en-dessous de la moyenne de 0,64 établie sur les 50 villes présentes au sein de ce classement. Brest affiche une balance positive de 80 créations d’entreprises. Brest enregistre ainsi, jusqu’en octobre 2020, 200 créations pour 120 fermetures au total. C’est 0 créations d’entreprises en plus et 12 fermetures de moins par rapport à l’année 2019 comptabilisées jusqu’au 31 Octobre. Entre 2019 et 2020, les fermetures ont donc ralenti (-9%) contrairement aux créations (0%). Une activité économique qui impacte également l’activité départementale, puisque Brest représente 17,09% des créations d’entreprises du département Finistère et 4,61% de ses fermetures.

On observe ainsi, à Brest, une diminution du nombre de créations d’entreprises au mois d’Avril 2020 (1) avant d’augmenter légèrement jusqu’au mois de Septembre 2020 (29). En parallèle, on observe également une chute du nombre de fermetures en Mai 2020 (1) avant de connaître un pic d’augmentation en Juillet 2020 (33), avant une nouvelle chute des fermetures enregistrées en Août 2020 (3). Par rapport à la moyenne observée au sein des 50 plus grandes villes françaises, les créations et fermetures d’entreprises baissent à partir du confinement de mars. Par la suite, l’arrivée des vacances montre une certaine continuité dans la reprise des créations/fermetures d’entreprises en France. Toutefois, le mois d’août marque un temps d’arrêt avant la reprise de septembre synonyme de reprise d’activité, sans contrainte particulière liée à la COVID-19. 3.

Les secteurs d’activités les plus impactés

À Brest les secteurs les plus plébiscités par la création d’entreprise en 2020 sont : 1. Le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (10 créations) 2. La restauration de type rapide (7 créations) 3. La location de terrains et d’autres bien immobiliers (7 créations) À l’inverse, les secteurs comptant le plus grand nombre de fermetures en 2020 sont : 1. La restauration de type rapide (9 fermetures) 2. Les activités de sociétés holding (8 fermetures) 3. Les activités des marchands de biens immobiliers (5 fermetures)

Enfin, les formes juridiques les plus plébiscitées par les créateurs d’entreprises brestois en 2020 sont principalement les sociétés par actions simplifiée (SAS) avec 47 créations contre 26 fermetures, les sociétés par actions simplifiées à associé unique (SASU) avec 69 créations contre 19 fermetures, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) avec 40 créations contre 37 fermetures, et les sociétés à responsabilité limitée à associé unique avec 44 créations contre 35 fermetures.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

« J'suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s'appliquer aux consommateurs qui, pas...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...