Lannion. Un couple de septuagénaires séquestré par des individus originaires de Seine-Saint-Denis

A LA UNE

À Lannion, un couple de septuagénaires avait été séquestré par quatre individus en mai 2020. Ces derniers ont été récemment interpellés en Seine-Saint-Denis.

Lannion : les retraités séquestrés et dépouillés de leur collection de pièces

Le dimanche 31 mai 2020 avait fort mal commencé pour ce couple de retraités domiciliés à Lannion. Vers 8 h 30, ils voient quatre individus masqués et équipés de bombes lacrymogènes s’introduire chez eux par la porte-fenêtre de la maison laissée ouverte.

Rapidement, les deux victimes septuagénaires se retrouvent alors ligotées sur une chaise via un collier de serrage en plastique. Le calvaire va durer 45 minutes, le temps pour les malfrats de faire main basse sur la collection de pièces de monnaie se trouvant dans une cachette de la maison mais aussi sur des bijoux. Le butin est estimé à environ 30 000 €.

Une fois les voleurs partis, la femme parvient tant bien que mal à se libérer seule mais ne peut toutefois appeler du secours, les téléphones portables ayant été volés et le fil de la ligne fixe arraché.

Des auteurs présumés originaires de Seine-Saint-Denis et multirécidivistes

Il aura fallu attendre le 3 novembre dernier pour voir les auteurs présumés de cette attaque être interpellés. Pour retrouver leur piste, les enquêteurs ont bénéficié d’une aide de taille, à savoir les images vidéos d’un bar de la région lannionnaise où ont fait une halte les quatre suspects peu avant leur passage à l’action. Le patron de l’établissement, alerté par le comportement étrange du quatuor, a donc transmis les images à la gendarmerie. Des images sur lesquelles le couple de retraités a reconnu formellement ses agresseurs.
Parmi ces derniers, l’un est identifié comme résidant en Seine-Saint-Denis, plus précisément à Montreuil. Les trois autres seront ensuite localisés rapidement, toujours à Montreuil. Lors de leur interpellation par la police judiciaire de Paris, 80 % du butin a été retrouvé et doit être restitué à ses propriétaires.
Quant au profil de ces quatre individus écroués à l’issue de leur garde à vue, ils sont âgés d’une trentaine d’années et ont pour certains d’entre eux une certaine expérience de la justice française : l’un des auteurs présumés de l’agression du couple de retraités a été identifié par la police 95 fois dans des vols organisés. Un de ses comparses 56 fois. Le quatuor devra répondre devant la justice de ce vol avec violence.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

1 COMMENTAIRE

  1. les individus de seine st denis s’appellent des bougnoules !et c’est surement pas des chances pour la france … la preuve !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés