George Orwell, Aldous Huxley : 1984 ou Le meilleur des mondes ?

A LA UNE

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Avant l’ère de la surveillance généralisée, des fake news ou des bébés sur mesure, deux romans d’anticipation du XXe siècle ont alerté sur les dérives des sociétés démocratiques : Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley et 1984 de George Orwell, parus respectivement en 1932 et 1949.

Écrits par deux Anglais, qui se croisent en 1917 au chic collège d’Eton − le premier, professeur dandy, y enseignait le français au second, Eric Blair de son vrai nom, boursier égaré dans l’institution −, ces livres mettent en scène des dystopies également cauchemardesques mais foncièrement divergentes.

Quand Le meilleur des mondes annonce une aliénation consentie au travers d’une civilisation hédoniste, consumériste et eugéniste dans une Londres futuriste, 1984 dénonce la surveillance systématisée d’un régime totalitaire, sous l’œil terrifiant − et faussement rassurant − de « Big Brother ». Si George Orwell a lu avec passion le roman de son aîné, l’ancien combattant du POUM (Parti ouvrier d’unification marxiste) en Catalogne pendant la guerre d’Espagne a été marqué par la violence et la propagande des fascismes en Europe comme du stalinisme en URSS. Issu d’une famille nantie de scientifiques et frère d’un biologiste eugéniste, Huxley, à son tour, jugera le livre d’Orwell « profondément important », mais ne partagera pas sa vision de l’avenir, qui ne peut, selon lui, se réduire à « une botte dans un visage ». L’un redoute une dictature scientiste qui, en s’appuyant sur les biotechnologies, asservirait des individus programmés, quand l’autre imagine un État bureaucratique et répressif qui confisquerait la liberté de penser et la mémoire.    Monstre hybride

En confrontant les versions du « monde d’après » d’Aldous Huxley et de George Orwell, comme les itinéraires respectifs des deux écrivains, ce documentaire montre combien leurs œuvres visionnaires, qui ont en commun la manipulation du langage et la falsification de l’histoire, rencontrent les enjeux glaçants du monde contemporain, sorte de monstre hybride à la croisée de leurs romans.

Un reportage intéressant pour son côté historique, même si visiblement ses réalisateurs n’ont pas bien compris qui, aujourd’hui, est Big Brother, qui détient le véritable pouvoir.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hag anavezet e vo Flamank-ar-C’hornôg gant an Deskadurezh-Stad ?

E-touez ar yezhoù rannvro, darn n'int ket anavezet gant an Deskadurezh-Stad, kontet ma'z int da rannyezhoù pe trefoedachoù ur...

Twitter evit an « arabeg benel »

Biskoazh kement-all ! Bez ez eus eus ur skritur « arabeg benel » ! En arabeg, e vez implijet...

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a quand même une différence radicale entre « Le Meilleur des mondes » et « 1984 ». Le premier, qui décrit une société organisée en vue du bonheur, finit mal. Le deuxième, qui décrit une dictature en guerre, finit bien , en somme : Winston aime Big Brother.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

1984. Quand la bande dessinée s’empare du roman de George Orwell

Dans 1984, George Orwell dénonce dès 1948 le contrôle de la pensée par un gouvernement dictatorial. Quatre éditeurs viennent d'adapter ce célèbre roman en...

Zone libre. « 1984 », C’est Maintenant. Un journaliste de Breizh-info participe à un débat sur la censure et la répression.

Dans son émission du 14 janvier, Zone Libre a invité Yann Vallerie de Breizh Info pour échanger sur le verrouillage des réseaux sociaux et...

« En Dehors du travail, tout sera interdit…». Diffusée sur les réseaux sociaux, cette phrase d’Orwell dans 1984…qui n’existe pas

« En dehors du travail tout sera interdit… Marcher dans les rues, se distraire, chanter, danser…». Sur les réseaux sociaux, on retrouve, depuis le...

Je les imagine. Lettre ouverte à ces scribouillards menteurs qu’on appelle journalistes

Je les imagine. Je les imagine ces Winston Smith hors roman. Scribouillards de tous styles, hommes et femmes. Effaceurs zélés de toute pensée qui...