Vivre ensemble à Douarnenez. 4 ans de prison ferme pour un migrant avant drogué et agressé sexuellement une femme

A LA UNE

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Immigration et invasion de l’Europe. Pour Jean-Yves Le Gallou, « Tous les pays européens ont été victimes d’un coup d’Etat, des médias et des...

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, enchaine les livres majeurs, avec la sortie de « L'invasion de...

Covid-19. Second pic épidémique planétaire 2020 franchi en 2ème quinzaine de novembre : l’hémisphère nord est le plus touché

Résumé de la situation  Au niveau planétaire, la contamination poursuit sa progression principalement en Europe et en Amérique du...

A chaque journée, son acte d « enrichissement culturel ». Vendredi, à Quimper, Plamedi Odinga Mbala Mungadi, un migrant africain, a été condamné à 4 ans de prison ferme, pour avoir drogué et agressé sexuellement la femme qui l’hébergeait. Cela s’est passé le 12 septembre dernier.

L’individu aurait préparé la cuisine pour la jeune femme, en y incorporant une boulette de résine de cannabis, avant de profiter de l’état de celle-ci pour la déshabiller et l’agresser sexuellement. Pour se défendre, celui-ci plaide le « Black-out » et ne plus se souvenir de quoi que ce soit.

Outre la condamnation à 4 années de prison ferme (et donc son maintien en détention) ce dernier – qui avait menti sur son âge lors de son arrivée en France avant d’être démasqué par le juge des enfants –  sera interdit définitivement de séjour dans le Finistère et dans le Morbihan (mais pas dans le reste de la Bretagne, ni en France, ni en Europe puisque malgré son acte, le tribunal n’a prononcé aucune expulsion à son encontre, sans doute que notre continent a encore besoin de lui dans les années à venir…)

Son nom sera par ailleurs inscrit au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles et violentes (Fijais) et il devra verser 4 200 € de dommages et intérêts à sa victime – une fois qu’il sera devenu solvable…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Rennes, des Redones à Anne de Bretagne. Un beau cadeau en bande dessinée sous le sapin !

Thierry Jigourel (encore et toujours lui !) s'est lancé, après le projet réussi Breizh, dans une autre bande dessinée,...

Menacé de disparaitre, le Cesson Rennes Métropole Handball lance l’opération « Sauvons le CRMHB ! »

Touché de plein fouet par la crise sanitaire comme l'ensemble du sport de haut niveau, le Cesson Rennes Métropole...

3 Commentaires

  1. Va t’on réellement en prison lorsque l’on écope de 4ans de prison ou la peine se transforme elle uniquement par le port d’un bracelet ? De surcroît, avec la remise de peine , 4 ans ne represente guère plus de 3 ans dans les faits. Pas de quoi dissuader de récidiver.

  2. J’ai beau tendre mes deux oreilles, mais je n’entends que le silence assourdissant des diverses associations bienpensantes féministes qui ne se mobilisent pas sur ce genre d’affaire (…?…)
    Et puis je me dis que si cela arrivait plus souvent, elle finiraient peut-être par comprendre les « louloutes » qui font dans l’humanitaire.
    Quelle idée ?… Héberger un mâle exotique qui n’a pas rencontré de femelle depuis quelques temps, imaginez la testostérone accumulée… et le résultat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici