Quimper. Rendez-nous la messe ! [L’Agora]

A LA UNE

Rendez-nous la messe en diocèse de Quimper et Léon ! Et dans tous les autres lieux de France comme l’a demandé samedi 21 novembre à Quimper, capitale de la Cornouaille, l’association CIVITAS ( Pour une Cité Catholique) rassemblant en cours d’après-midi 72 personnes au pied de la cathédrale Saint Corentin, sur une place bien vide jusqu’à ce qu’un cortège des commençants se rendant à la proche mairie fassent grossir des rangs qui étaient tout aussi protestataire contre ce virus qui rend fou et déboussole notre quotidien, nos usages, nos coutumes  en nous privant des libertés fondamentales !

Mais revenons au Rassemblement pour réclamer le retour de la Messe dans les églises ( 200 à 300 personnes au pied de l’église Saint Louis à Brest dimanche 22 accompagné par le clergé), respectant l’essentiel des mesures barrières et animé par chants, prières et interventions en particulier l’une d’entre elles, révélant que CIVITAS avait fait condamner l’Etat ( 18/11/20) pour « interdiction illégale de manifestation sur la voie publique à caractère revendicatif » … jurisprudence qui fera date comme se félicite son président Alain Escada.

Tournés vers les flèches du monument sacré, retentirent « Claquez bannières de Chrétienté » et, pour saluer la Bretagne, «  Da Feiz hon Tadou koz » ! Aucune soutane à l’horizon mais un peu partout en Finistère, les âmes se sont réveillées, avant que le président E. Macron ne nous distille la « bonne parole » de son évangile ce mardi 24.

Cependant l’Evêque du diocèse avait donné consigne , comme le rapporte un bulletin paroissial, se référant à Saint Paul, «  que les Chrétiens étant des citoyens doivent être soumis ( encore !) aux gouvernants et aux autorités… »

Ce sont les chiens qui maintenant promènent leurs maitres, la muselière n’étant pas sur ceux auxquels on pense …mais hors de leur maison… de leur abri…de leur cachette où ils resteraient volontiers confinés si la nécessité vitale, primale et presque transcendantale de leur animal de compagnie ne les amenait pas à se réapproprier l’espace de leur humanité en transgressant l’interdit laïc et puéril pour ne pas dire lâchement démissionnaire !

Claudine Dupont-Tingaud

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

Articles liés