Rénovation énergétique. La prime du Gouvernement qui n’arrive pas

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Ma Prime Renov. Est-ce que ça vous dit quelque chose ? Il s’agit d’une aide financière mise en place en janvier 2020 par le gouvernement, pour les foyers modestes qui veulent entreprendre des travaux de rénovations. C’est un dispositif destiné à faciliter la rénovation énergétique des foyers les plus modestes. Géré par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (l’ANAH), il remplace le Crédit d’impôts transition énergétique, le CITE.

Le versement de MaPrimeRénov’ est supposée plus rapide que celui du CITE. Sauf qu’il y a un problème ; le site bug et certaines personnes à obtenir cette prime, et sont en attente parfois depuis plusieurs mois. C’est le récit de Catherine Frigoli, une jeune retraitée résidant dans le VAR, et précaire comme toutes celles et ceux qui s’adressent à MaPrimeRenov.

Un groupe Facebook a même été créé, il s’intitule « MaPrimeRénov’, le parcours du combattant ». Pour tous ces foyers précaires, il y a urgence. Les personnes lésées pourront toujours toucher le crédit d’impôts transition énergétique, le CITE. Mais il leur faudra attendre maximum le 31 décembre 2020. Après quoi ce crédit d’impôt sera définitivement supprimé et remplacé par MaPrimeRénov, qui peine toujours a fonctionner correctement…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

Articles liés

La planète financière se noie dans la fausse monnaie – Politique & Eco 305 avec Pierre Jovanovic

Ultimes conséquences de la planche à billet, les banques en situation précaire, l’or acheté en masse par les états et voilà l’inflation qui pointe....

Nos économies sur la voie d’une «soviétisation» ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent à la «soviétisation de l’économie». Face aux mesures prises par les Etats occidentaux...

Sciences économiques ou économie politique ? Politique d’abord !

Ci-dessous le texte d'introduction du colloque de l'Institut Iliade qui s'est tenu la semaine dernière à Paris, introduction signée Jean-Yves Le Gallou. Le terme économie politique apparaît...

Colloque de l’Institut Iliade. Les vidéos des interventions

En raison d'un nombre de places limitées, beaucoup, y compris parmi nos lecteurs, n'ont pas pu se rendre au colloque de l'Institut Iliade organisé...