Pédocriminalité et placements abusifs des enfants par l’Ase. Il adresse une mettre ouverte à Eric Dupond-Moretti

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Les dénonciations des pratiques pédocriminelles des réseaux qui utilisent les institutions de l’État à leur profit et pour se protéger mutuellement sont chaque jour de plus en plus nombreuses, tant aux États-Unis, en Europe et en France. Des milliers de victimes des maltraitances institutionnelles causées par l’Autorité Judiciaire et l’Aide Sociale à l’Enfance expriment de plus en plus haut et fort leurs souffrances et leurs colères et manifestent publiquement non seulement pour dénoncer mais surtout pour faire cesser ces violences inacceptables faites aux enfants.

C’est le cas de Jonathan Delay qui a six ans a commencé sa vie d’enfant de «  l’affaire d’Outreau  ». Il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’il vit, mais ses épreuves se poursuivent avec les familles d’accueil, les foyers, les procès, la médiatisation à outrance, la rue dès le soir de ses dix-huit ans… Il devient même aveugle, avant d’être sauvé à l’hôpital, sans parler d’autres séquelles. Une souffrance qu’il raconte dans un livre à paraître en janvier 2021 et intitulé « Au delà de l’irréparable », qui pourrait faire grand bruit.

Dans ce contexte, Christian COTTEN, Psychosociologue, Président de Politique de Vie , vient d’adresser une lettre ouverte au Garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Cher Maître, Monsieur le Ministre, Garde des Sceaux,

Vous avez très certainement été tenu informé des déclarations publiques faites par MM Morad EL HATTAB, Jonathan DELAY et moi-même le dimanche 11 octobre dernier place de l’Opéra à PARIS, tant au sujet de la pédocriminalité qu’à propos des placements abusifs de plusieurs dizaines de milliers d’enfants, tels que constatés par plusieurs rapports de différentes institutions.

Tant mes multiples entretiens avec M. Jonathan DELAY, au long d’un accueil familial de 4 années, que mes récentes rencontres avec M. Gérard FAURÉ m’ont permis de comprendre qu’une part significative de votre conscience recherchait, tout autant que ce dernier, une forme de rédemption susceptible de faciliter l’accès à la grâce de l’inspiration.

Saurez-vous être le Ministre libérateur de 90 000 enfants injustement et arbitrairement détenus par les services départementaux de l’Aide Sociale à l’Enfance ?

Saurez-vous être celui qui redonnera espoir en la vie à ces enfants et à leurs parents aimants et responsables, trop souvent des mères isolées victimes de violences masculines, en donnant ordre à l’ensemble des Juges Des Enfants de libérer un enfant placé sur deux dans les meilleurs délais, en référence aux multiples données dont un aperçu est exposé dans le dossier de presse ci-joint ?

Saurez-vous être ce Ministre qui reconnaîtra la réalité des crimes commis par des bandes organisées pédocriminelles qui utilisent les institutions de l’État, dont l’autorité judiciaire dont vous êtes le premier représentant, pour se protéger par l’application de la loi de l’Omerta ?

Combien d’affaires sordides ont-elles été étouffées ces dernières années par ce haut magistrat du CSM récemment exclu de la magistrature suite à sa mise en examen pour agressions sexuelles dans le métro parisien ?

Nous connaissons par ailleurs, l’un et l’autre, vous et moi, les méfaits et violences que vous avez su exercer lors des procès d’OUTREAU au dépens des victimes et au profit de coupables acquittés.

Et nous savons l’un et l’autre que vous en avez quelques remords.

Saurez-vous au moins tenter de sauver votre âme en posant les actes nécessaires et utiles face aux violences et maltraitances institutionnelles dont sont victimes des dizaines de milliers d’enfants de France ?

Vous êtes par ailleurs très certainement tenu informé du plus vif intérêt que M. Donald TRUMP et le FBI américain portent aux dossiers de trafics d’êtres humains, trafics d’enfants et trafics d’organes compris. Et vous savez tout autant que moi que M. Donald TRUMP assurera bien son prochain mandat.

Tout comme vous n’ignorez pas que M. Jonathan DELAY présentera à l’opinion publique dans les prochaines semaines un livre en cours d’édition, qui lui permettra de faire connaître son propre récit de l’affaire qu’il a vécue au plus profond de sa chair et de sa conscience.

Dans ce contexte, je me permets donc de vous inviter à l’action, tant pour faire libérer les 90 000 enfants actuellement détenus arbitrairement et abusivement par les services de l’ASE que pour faire procéder aux arrestations nécessaires des personnages trop souvent publics dont l’implication dans des réseaux pédocriminels est parfaitement connue des autorités compétentes.

Tant M. Morad EL HATTAB que M. Gérard FAURÉ sauront vous transmettre de précieuses informations sur ces sujets sensibles.

Tout en restant à votre entière disposition pour tout dialogue serein et respectueux que vous jugeriez utile, sachez, Cher Maître, que je n’attends d’autre réponse à la présente que votre action la plus déterminée.

Par contre, je sais que des dizaines de milliers de français, auprès de qui ce courrier sera communiqué, attendront avec impatience votre réponse et sauront tirer les conséquences de votre éventuel silence.

Je vous prie de croire, Cher Maître, Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, à l’assurance de ma plus parfaite considération et de ma plus sincère compassion.

Christian COTTEN, Psychosociologue, Président de Politique de Vie.

1. Les placements abusifs existent (selon un député). Les placements abusifs n’existent pas (selon selon un sénateur) – Politique de Vie, 13 mai 2019.

2. Juge des Enfants, Assistantes Sociales, Éducateurs de l’Ase, vous êtes licenciés – Politique de Vie, 22 juillet 2019.

Crédit photo : photo d’illustration
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

Articles liés

La question de la pédocriminalité en France

Malheureusement plus que jamais au centre de l'actualité, la question de la pédocriminalité mérite que l'on s'attarde sur la réponse que nos instances judiciaires,...

La gauche pédocriminelle ou les ogres du camp du bien !

Dans un hors-série du quotidien Présent, Francis Bergeron et son équipe se jettent dans les égouts du Tout-Paris pédophile. Avec cette enquête qui suscite...

La France, plaque-tournante de la pédophilie ?

Depuis plusieurs mois, les affaires de pédocriminalité s’enchaînent. La dernière en date, l’affaire Olivier Duhamel a secoué le petit monde germanopratin dont une partie...

Pédocriminalité : le tabou des élites ?

A la une ce soir, l’affaire Duhamel prend de l’ampleur. Alors que l’homme de pouvoir démissionne de tous les postes qu’il occupait, c’est au...