La Commission européenne voudrait régulariser 34 millions de migrants présents dans l’Union Européenne

A LA UNE

La Commission européenne voudrait régulariser 34 millions de migrants. C’est ce qu’il ressort notamment de son plan d’action « pour l’intégration et l’inclusion » que l’on peut consulter librement ici.

Un plan d’action présenté le 24 novembre 2020, par cette commission, non élue donc, mais qui entend faire la pluie et le beau temps des peuples européens.

La Commission estime dans ce plan « que les obstacles à la participation et à l’inclusion des immigrants dans les sociétés européennes doivent être supprimés »

« Lors de la conférence de presse de présentation du document, il est ressorti clairement des propos des commissaires européens responsables que la Commission continuera à encourager l’accueil des migrants, car ils estiment que cela sera nécessaire à l’avenir pour des raisons économiques » indique Zoltán Kovács, secrétaire d’Etat chargé de la diplomatie et des relations internationales hongroises, qui poursuit :

« Si le plan d’action donnerait aux immigrants davantage de droits et d’avantages, il ne semble pas prendre en considération les risques sécuritaires liés à la migration de masse »

Dans ce plan d’action, que se gardent bien d’évoquer les députés européens, Bruxelles offrirait aux migrants un logement et leur donnerait davantage voix au chapitre dans les affaires publiques à tous les niveaux de gouvernement. Ainsi, davantage de migrants et de citoyens européens issus de l’immigration seraient impliqués dans les consultations et les processus décisionnels aux niveaux local, régional, national et européen.

« L’Union, selon le plan, apporterait plus de soutien aux immigrants qu’à ses propres citoyens en soutenant les entreprises créées et gérées par les premiers. En outre, le plan, en soutenant l’emploi des migrants, mettrait les citoyens européens au chômage dans une position encore plus difficile.

Comme si cela ne suffisait pas, Bruxelles nous obligerait également à adopter l’état d’esprit des eurocrates sur la question, en précisant clairement dans le plan d’action qu’il cherche à changer la façon dont les Européens pensent à l’immigration et aux migrants : « L’inclusion, c’est aussi s’attaquer aux préjugés inconscients et parvenir à un changement de mentalité et de la façon dont les gens se perçoivent les uns les autres et abordent l’inconnu » alerte Zoltán Kovács

Un plan d’action ressemble presque mot pour mot à celui du milliardaire George Soros visant à ce que l’Europe accueille « au moins un million de demandeurs d’asile par an dans un avenir prévisible ».

Depuis des années, le spéculateur financier promeut ses idées d’une « société ouverte » pour changer l’Europe et la société européenne puisque l’installation de migrants devrait selon lui être permanente et obligatoire.

Au final, la Commission européenne explique qu’il y a actuellement en Europe 34 millions de migrants nés hors des frontières de l’Union Européenne qui devraient être régularisés, et devenir des citoyens de l’UE (donc obtenir citoyenneté et droit de vote). Tout en laissant la porte ouverte à d’autres.

« Quand est ce que les citoyens européens ont voté pour cela ? » conclut Zoltán Kovács qui rappelle qu’à la tête de la ligue contre l’immigration en Europe, le Premier ministre Viktor Orbán et la Hongrie s’opposeront de toutes leurs forces à ce projet et ne feront aucun compromis.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

8 Commentaires

  1. 34 millions de clandestins en Europe !
    C’est ainsi que j’interprète cette information ; s’il faut les « .régulariser  » , c’est qu’ils sont en situation irrégulière , s’ils sont en situation irrégulière : ce sont donc des CLANDESTINS !

  2. NON NON et NON , cette commission non élue par les peuples Européens ne les représentes en aucunes manières.
    Quoi qu’ils elles disent cela ne doit avoir aucunes valeurs aux yeux des parlementaires , des citoyens citoyennes des pays composants l’UE.
    La seul place de tout ces migrants est uniquement leur pays d’origine.

    • Si si pour la paix le respect et l’avenir combien de francais a l’etranger et en Afriqie pour soutenir des tyrans pour le capital

  3. Il faut faire tout à fait le contraire de ce que préconise la commission européenne. D’abord il faut un plan sérieux et massif de remigration. Mais ce plan doit s’accompagner d’un plan de dénaturalisation massif, étant donné que les naturalisations des quarante ou cinquante dernières années sont illégitimes (le peuple n’a jamais été consulté). Enfin il faut briser un dernier tabou, il faut parler du sang et de la race, de Français, d’Européens, de souche et de papier. La question de race n’est pas seulement la clef de l’histoire du monde, c’est celle de la culture humaine. Sur ce dernier point, inutile de crier au retour de Hitler, il vaut mieux lire le grand psycho-sociologue Gustave Le Bon.

  4. je me pose une question : est ce que l’Europe rend complètement idiots?
    quand est-ce que ces hurluberlus auront l’intelligence de comprendre qu’au lieu de régulariser des gents qui n’en ont rien à faire de l’Europe, il serait préférable de les aider là où sont leurs racines.
    pourquoi ne se pose-t-on toujours pas la bonne question : que viennent-ils faire en Europe sinon imposer leur religion et leur façon de vivre. combien en trouvez-vous qui adopte notre façon de vivre et de se vêtir.
    comment croire que ce sont de pauvres gens quand ce ne sont que de jeunes hommes soit disant sans le sous tous équipés du dernier smartphone.
    combien de terroristes profitent de cette facilité d’entrée.
    ne serait-il pas plus facile et moins onéreux de passer par nos ambassades et prendre un billet d’avion pour venir légalement au vue du prix que les passeurs leur soutirent.
    aucune personne en situation irrégulière ne doit être acceptée et donc reconduite de suite à la frontière, à charge du pays qui l’a accepté de l’assumer.

  5. ccbern
    C’est la société « ouverte » de ce salopard de Soros qui va s’appliquer brutalement aux pays européens par la force, contre la volonté des peuples d’origine et par des instances de voyous de technocrates non élus, donc illégitimes à prendre des décisions contre les peuples. Quand donc les Européens vont-ils se réveiller ?

  6. « (…) Pas de conquêtes sans la collaboration d’autochtones
    Il suffit de consulter quelques livres d’histoire pour observer que depuis que l’humanité existe, aucune conquête ne s’est effectuée sans l’aide de quelques autochtones à commencer par les pouvoirs en place.(…) »

    Alice Braitberg, 17/06/2018.

    « (…) Comme on vient de le voir, tout concourt à rendre au plus vite contraignantes et irréversibles les dispositions du pacte de Marrakech ; que ce soit à l’échelon européen ou national : consécration de notre prétendue obligation à l’égard des peuples d’Afrique, répression féroce des oppositions, consécration des prétendus droits fondamentaux des migrants au logement et aux aliments et de notre obligation en regard.
    Tout cela s’inscrit dans le vaste plan de soutien de la croissance voulu par les marchés. Soutien qui se fera par la venue massive de nouveaux consommateurs qui ne produiront jamais rien, mais dont la consommation sera solvabilisée par notre paupérisation, par la réduction de nos droits et par la spoliation de nos patrimoines. Le plan est simple : déshabiller la classe moyenne de souche pour rhabiller les masses de nouveaux venus et les faire rentrer dans la consommation au profit des marchés. (…) »

    Martin Moisan, « Français, ôtez-vous de là, qu’on les y mette à votre place ! », 10/05/2019.

    « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! »

    Mouammar Kadhafi (1942-2011), le Figaro du 19 décembre 2006.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés