Sonia Mabrouk se paye Jean Castex sur l’islamisme

Le 15 décembre, Jean Castex était l’invité d’Europe1 sur son opposition à la proposition d’amendement au texte de lutte contre les séparatismes de la députée LREM Aurore Bergé, visant à interdire le port du voile pour les fillettes « de deux ou trois ans ». « Ce n’est pas l’objectif de ce texte de rouvrir le débat sur le voile », répond-il en préambule. « Notre sujet c’est d’abord de lutter contre le séparatisme, contre l’islamisme radical ».

Une petite phrase qui a fait tiquer la courageuse journaliste Sonia Mabrouk, n’hésitant pas à l’interrompre pour lui faire une remarque sémantique notamment sur le fait que « l’islamisme est forcément radical ». S’ensuit alors une légère hésitation du Premier ministre qui répond : « Ah non… Enfin soyons clair, l’islamisme politique et radical ». 

Le Premier ministre repris de volée sur l’utilisation des mots, une réaction saluée par Judith Waintraub : « Très bonne remarque de Sonia Mabrouk […] Reste à définir l’islamisme non politique », ironise la journaliste du Figaro. Mais Jean Castex a tenu à se justifier : « Je ne veux pas qu’il y ait un amalgame entre l’islam et l’islamisme radical c’est pour ça que je tiens aux deux mots, à l’islamisme radical et à l’islamisme politique, parce que je le distingue complètement de la religion qu’est l’islam et il y a beaucoup de musulmans de France qui pourront pratiquer librement leur religion grâce à la loi », précise-t-il.

Mais Sonia Mabrouk ne lâche pas le sujet principal engagé, insistant sur le fait qu’il « ne s’agissait pas de croire ou ne pas croire, mais que pour certains, le port du voile était une forme de maltraitance chez les petites filles ». Réponse du Premier ministre : « Nous discuterons avec la députée », dit-il en bottant en touche. « L’objectif poursuivi est de faire cesser des pratiques qui visent à fracturer la communauté nationale, recourir à la violence, au lavage de cerveau et à la haine contre la République. » 

D’un côté, le courage d’une journaliste, de l’autre la lâcheté d’un homme politique.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

2 réponses

  1. l’islamisme n’existe pas
    c’est une invention occidentale
    il n’y a que l’islam , qui revêt plusieurs formes , qui ont le même objectif : la subversion et la conquête
    tout le reste est du blabla
    Castex fait apparemment partie des naïfs qui se bercent d’illusion….mais je crois qu’en fait il sait ……c’est d’autant plus grave .

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS