Pour relancer son économie, la Thaïlande a signé un partenariat avec l’application de rencontres Tinder

A LA UNE

Pour pallier l’impact important de la pandémie de Covid-19 sur son économie, la Thaïlande a signé un partenariat insolite avec l’application de rencontres Tinder. Objectif : relancer son secteur touristique en proposant aux célibataires autochtones de rencontrer l’amour via des voyages originaux.

Tinder au secours du tourisme en Thaïlande

C’est un partenariat qui a priori surprend. Afin de relancer son secteur touristique, fortement impacté par la crise du Covid-19, l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a récemment signé un partenariat avec l’application de rencontres Tinder.

Selon le média américain CNN qui rapporte l’information, le projet, appelé « Single Journey », consiste à proposer, dès ce dimanche 20 décembre, des voyages internes réservés aux célibataires du pays, qui auront alors l’occasion de rencontrer l’âme sœur.

Une offre pour les autochtones

Croisière, voyage en train, concert sur la plage… Pour relancer son secteur touristique, et donc son économie, l’Autorité du tourisme de Thaïlande, associé à Tinder, a mis les petits plats dans les grands.

Au total, pas moins de neufs voyages différents vont être en effet proposés aux âmes en peine thaïlandaises, bien décidées à trouver l’amour. Car si les frontières du pays sont « techniquement » encore ouvertes aux étrangers, reste que ces derniers doivent toujours se plier, covid-19 oblige, à une quarantaine de deux semaines particulièrement contraignante (frais de visa, isolement dans une chambre d’hôtel…).

Alors pour s’assurer du succès de sa nouvelle formule de voyages, la Thaïlande a préféré se concentrer sur sa propre population. « Cette offre cible les personnes célibataires qui préfèrent voyager seules vers diverses destinations Thaïlandaises », a ainsi déclaré le gouverneur du TAT, Yuthasak Supasorn, dans un communiqué de presse.

Pour l’heure, trois projets tests sont programmés : une croisière sur le fleuve Chao Phraya, à Bangkok, le 20 décembre, pour 100 célibataires, une fête-concert sur une plage de Pukhet et enfin une excursion en train, pour 50 personnes, en janvier 2021.

D’autres opérations originales en Thaïlande

Comme le précise CNN, cette formule inédite de voyages n’est pas la première idée originale du TAT « pour stimuler le tourisme intérieur en plein milieu de la pandémie de Covid-19 ».

En novembre dernier, la compagnie Thai Airways a par exemple proposé des « vols pour nulle part », partant de Bangkok et survolant 99 sites sacrés bouddhistes, avant de revenir au point de départ et d’y atterrir.

Un peu plus loin, à Taïwan, un projet similaire, appelé « Love is in the Air», a également vu le jour. Comme le rappelle CNN, il s’agissait là de proposer des sessions de speed dating le soir de Noël, le 31 décembre et le jour de l’an à bord d’un avion, « suivis d’un thé romantique l’après-midi ou d’un dîner aux chandelles sur la terre ferme».

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/sasint) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés