Terreur sanitaire. Au Royaume-Uni, les vaccinés seront privilégiés sur les applications de rencontre

A LA UNE

Aux USA comme au Royaume-Uni, Tinder et d’autres applications de rencontre, en partenariat avec les autorités, vont offrir des récompenses à leurs utilisateurs se présentant comme vaccinés.

Propagande vaccinale : le gouvernement britannique s’appuie sur Tinder…

Les sites de rencontre seront-ils les meilleurs supplétifs des gouvernements des États-Unis et du Royaume-Uni pour inciter les jeunes générations à la vaccination, bien que l’utilité de cette dernière concernant le jeune public pose sérieusement question ?

Après un mouvement initié outre-Atlantique au mois de mai, c’est au tour des autorités britanniques d’annoncer un partenariat avec les principales applications de rencontre accessibles dans le pays. Ainsi, à travers un communiqué de presse, le département de santé du Royaume-Uni explique qu’un accord a été conclu avec des acteurs majeurs en la matière, à savoir Tinder, Match, Badoo ou encore Bumble.

Dans les faits, il s’agira clairement de favoriser les utilisateurs vaccinés en leur proposant des fonctions exclusives sur ces plateformes de rencontre.

Des récompenses pour les vaccinés sur les sites de rencontre

En pratique, les utilisateurs inscrits sur les sites de rencontre partenaires de l’opération n’auront pas de preuve à fournir pour se déclarer comme étant « vaccinés ». Pour rendre ce statut attractif, plusieurs récompenses seront attribuées pour les individus affichant la « fierté » d’avoir reçu leurs doses de vaccin sur certaines plateformes…

Du côté des autorités britanniques, l’ambition est surtout de créer un effet « boule de neige » en misant sur le caractère malléable et suiveur d’une partie de ces jeunes générations. Les réfractaires au vaccin se voyant alors plus ou moins marginalisés sur les applications de rencontre, tandis que, dans le même temps, l’acceptation et la revendication de cette vaccination confèreront alors des « privilèges ».

Parmi les récompenses proposées aux utilisateurs, certaines applications prévoient des crédits gratuits ou l’accès à des fonctions premium qui coûtent généralement plus cher, telles que l’amélioration du profil, l’offre de roses virtuelles, ou encore l’octroi de « super like » sur Tinder.

Port du masque et distanciation sociale lors des rencontres ?

Chez Bumble, les développeurs envisagent également de permettre aux membres de partager leurs préférences en matière de rencontres dans le contexte de pandémie, par exemple en ce qui concerne la distanciation sociale, le port du masque et la possibilité de se rencontrer dans des lieux bondés.

Le ministre britannique en charge des vaccins, Nadhim Zahawi, membre du Parti conservateur, a décrit cette nouvelle initiative comme un « atout incroyable » pour le programme de vaccination contre le Covid-19 au Royaume-Uni.

Tinder
Nadhim Zahawi. Source : Page Facebook Nadhim Zahawi.

Selon un récent sondage YouGov réalisé auprès de 5 000 adultes britanniques, seulement 28 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne sortiraient pas avec une personne non vaccinée, tandis que 2 % ont affirmé qu’elles ne sortiraient pas avec une personne ayant reçu le vaccin.

Par ailleurs, la confidentialité au sujet de la vaccination suscite des inquiétudes. Le mois dernier, le NHS (National Health Service, le réseau de la santé publique du Royaume-Uni NDLR), a révisé son système de réservation en Angleterre après des plaintes selon lesquelles il était possible de savoir combien de vaccins une personne avait reçu, en saisissant des informations de base telles que son nom et son code postal.

Reste à savoir si l’exécutif français se tournera lui aussi vers les applications de rencontre pour tenter de populariser la vaccination auprès d’une partie de la population, tous les moyens étant visiblement étudiés pour se montrer persuasif…

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Tumisu) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass-sanitaire, 3ème dose : les Français vont-ils se réveiller ?

Au programme ce soir, les dernières informations relatives au Covid-19. A la veille de l’examen de l’Assemblée nationale de...

Cyclisme. Breizh Ladies : composition de l’effectif 2022

Le Comité de Bretagne soutient le cyclisme féminin en proposant aux cyclistes bretonnes d’intégrer le collectif régional nommé Breizh...

1 COMMENTAIRE

  1. donner des récompenses pour les personnes vaccinées est la preuve que le vaccin ne sert à rien d’autre que faire gagner des milliards aux laboratoires.
    qu’on m’explique comment a-t-on trouvé un vaccin anti-covid en deux mois alors qu’en bientôt cinquante ans on en a toujours pas pour le SIDA.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés