Terreur sanitaire. Au Royaume-Uni, les vaccinés seront privilégiés sur les applications de rencontre

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Aux USA comme au Royaume-Uni, Tinder et d’autres applications de rencontre, en partenariat avec les autorités, vont offrir des récompenses à leurs utilisateurs se présentant comme vaccinés.

Propagande vaccinale : le gouvernement britannique s’appuie sur Tinder…

Les sites de rencontre seront-ils les meilleurs supplétifs des gouvernements des États-Unis et du Royaume-Uni pour inciter les jeunes générations à la vaccination, bien que l’utilité de cette dernière concernant le jeune public pose sérieusement question ?

Après un mouvement initié outre-Atlantique au mois de mai, c’est au tour des autorités britanniques d’annoncer un partenariat avec les principales applications de rencontre accessibles dans le pays. Ainsi, à travers un communiqué de presse, le département de santé du Royaume-Uni explique qu’un accord a été conclu avec des acteurs majeurs en la matière, à savoir Tinder, Match, Badoo ou encore Bumble.

Dans les faits, il s’agira clairement de favoriser les utilisateurs vaccinés en leur proposant des fonctions exclusives sur ces plateformes de rencontre.

Des récompenses pour les vaccinés sur les sites de rencontre

En pratique, les utilisateurs inscrits sur les sites de rencontre partenaires de l’opération n’auront pas de preuve à fournir pour se déclarer comme étant « vaccinés ». Pour rendre ce statut attractif, plusieurs récompenses seront attribuées pour les individus affichant la « fierté » d’avoir reçu leurs doses de vaccin sur certaines plateformes…

Du côté des autorités britanniques, l’ambition est surtout de créer un effet « boule de neige » en misant sur le caractère malléable et suiveur d’une partie de ces jeunes générations. Les réfractaires au vaccin se voyant alors plus ou moins marginalisés sur les applications de rencontre, tandis que, dans le même temps, l’acceptation et la revendication de cette vaccination confèreront alors des « privilèges ».

Parmi les récompenses proposées aux utilisateurs, certaines applications prévoient des crédits gratuits ou l’accès à des fonctions premium qui coûtent généralement plus cher, telles que l’amélioration du profil, l’offre de roses virtuelles, ou encore l’octroi de « super like » sur Tinder.

Port du masque et distanciation sociale lors des rencontres ?

Chez Bumble, les développeurs envisagent également de permettre aux membres de partager leurs préférences en matière de rencontres dans le contexte de pandémie, par exemple en ce qui concerne la distanciation sociale, le port du masque et la possibilité de se rencontrer dans des lieux bondés.

Le ministre britannique en charge des vaccins, Nadhim Zahawi, membre du Parti conservateur, a décrit cette nouvelle initiative comme un « atout incroyable » pour le programme de vaccination contre le Covid-19 au Royaume-Uni.

Tinder
Nadhim Zahawi. Source : Page Facebook Nadhim Zahawi.

Selon un récent sondage YouGov réalisé auprès de 5 000 adultes britanniques, seulement 28 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne sortiraient pas avec une personne non vaccinée, tandis que 2 % ont affirmé qu’elles ne sortiraient pas avec une personne ayant reçu le vaccin.

Par ailleurs, la confidentialité au sujet de la vaccination suscite des inquiétudes. Le mois dernier, le NHS (National Health Service, le réseau de la santé publique du Royaume-Uni NDLR), a révisé son système de réservation en Angleterre après des plaintes selon lesquelles il était possible de savoir combien de vaccins une personne avait reçu, en saisissant des informations de base telles que son nom et son code postal.

Reste à savoir si l’exécutif français se tournera lui aussi vers les applications de rencontre pour tenter de populariser la vaccination auprès d’une partie de la population, tous les moyens étant visiblement étudiés pour se montrer persuasif…

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Tumisu) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021. Que contient le pacte régional pour la sécurité proposé par Gilles Pennelle (RN) ?

Gilles Pennelle, tête de la liste "Une Bretagne forte" (RN) aux élections régionales, vient de dévoiler mercredi un pacte...

Bro-gKebek : ar galleg anavezet evel yezh ofisiel

Anavezet e vo ar galleg evel yezh ofisiel nemeti ar Vro-qKebek hervez ar c'hazetennoù kebekad. Justin Trudeau, anezhañ ministr...

1 COMMENTAIRE

  1. donner des récompenses pour les personnes vaccinées est la preuve que le vaccin ne sert à rien d’autre que faire gagner des milliards aux laboratoires.
    qu’on m’explique comment a-t-on trouvé un vaccin anti-covid en deux mois alors qu’en bientôt cinquante ans on en a toujours pas pour le SIDA.

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

L’Affaire AstraZeneca. Des victimes témoignent

Nous évoquions hier le premier reportage d'Armel Joubert des Ouches, journaliste indépendant, suite à la censure dont il est victime concernant sa première enquête...

Covid-19. « Tous vaccinés ». Le coup de gueule du journaliste indépendant Armel Joubert des Ouches

Tous Vaccinés. Tel est le titre d'un reportage signé du journaliste Indépendant Armel Joubert des Ouches, reportage qui subit de nombreuses censures, sur les...

Covid-19 et terrorisme sanitaire. Rendre la vaccination obligatoire, c’est déclarer la guerre à une partie de son peuple [L’Agora]

Va-t-on vers une épidémie de vaseline dans les prochaines semaines en France ? Si l’on en croit les annonces qui se succèdent, depuis plus d’un...

Covid-19 et vaccination obligatoire. André Bercoff se lâche sur LCI

Covid-19 et vaccination obligatoire. André Bercoff se lâche sur LCI https://www.youtube.com/watch?v=iyP6W4NVDbw Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...