La date du début des soldes d’hiver a finalement été décalée

A LA UNE

Conséquence de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, Alain Griset, a annoncé le 4 décembre dernier le report des soldes de janvier 2021 initialement prévus du 6 janvier au 2 février.

Quatre semaines de soldes

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et de la réouverture retardée des commerces dits « non essentiels », les soldes d’hiver annoncés pour le 6 janvier prochain ont finalement été décalés, a indiqué sur son site officiel l’administration française.

Les soldes constituent un moment fort de la consommation. Ils permettent en effet aux commerçants d’écouler rapidement leurs stocks et aux consommateurs de bénéficier de réductions de prix souvent intéressantes « puisque la revente à perte est autorisée pendant ces opérations commerciales ».

Mais, pandémie de Covid-19 oblige, une large majorité des commerces ont perdu une part conséquente de leur chiffre d’affaires. Alors, à l’instar des soldes d’été 2020 qui avaient également fait l’objet d’un report « pour permettre aux commerces de vendre leurs produits sans réduction de prix, pendant plusieurs semaines afin de pouvoir reconstituer leur trésorerie après la période de fermeture totale ou partielle », les soldes d’hiver 2020/2021 ont été décalés au mercredi 20 janvier, pour durer jusqu’au mardi 16 février inclus.

Généralisation de la date des soldes

À titre dérogatoire pour l’année 2021, la date de début des soldes d’hiver a également été fixée au 20 janvier « pour les départements métropolitains de Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges et le département d’outre-mer de Guadeloupe. » Les autres dates spécifiques sont en outre inchangées.

Un arrêté sera publié afin d’entériner le report et « de préciser les dates des soldes pour les départements bénéficiant habituellement de dates décalées », tenant compte de la saisonnalité des ventes ou d’opérations commerciales menées dans des régions frontalières, conclut le ministère de l’économie.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Free-Photos)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés