François Pinault est le père Noël du Stade rennais

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...
Le Qatar se paye le PSG et François Pinault le Stade rennais. Ça coûte, mais ça donne de l’image et de l’influence. Qui est le vrai maire de Rennes ? Nathalie Appéré ou bien François Pinault…

Autrefois, les hommes riches entretenaient des danseuses ; aujourd’hui ils préfèrent s’amuser avec un club de foot. C’est le cas de François Pinault avec le Stade rennais. Une fantaisie qui coûte plus cher qu’elle ne rapporte. C’est ce que nous apprend un rapport de la chambre régionale des comptes sur la période 2013 – 2019. Les magistrats financiers ont donc contrôlé les finances de la société anonyme de sport professionnel (SASP) du Stade rennais –Football club.  Dans leurs conclusions, ces derniers constatent que « les résultats financiers annuels de la société demeurent déficitaires en raison d’un manque avéré de rentabilité, nécessitant le soutien financier de l’actionnaire ». Ce qui veut dire que, chaque année, le groupe Pinault, propriétaire du club depuis 1998, met au pot. À titre d’exemple, en 2017, la famille Pinault, via le holding Artemis, a injecté 29,5 millions d’euros pour remettre les comptes à flot. On notera que, sur les cinq dernières saisons, le budget est passé de 43 millions d’euros, ai titre de la saison 2013 – 2014, à 54 millions pour la saison 2017 – 2018 et 68 millions en prévision sur la saison 2018 – 2019 (Ouest-France, Ille-et-Vilaine, jeudi 16 juillet 2020). Pour 2020 – 2021, il est question d’un budget prévisionnel de 105 millions d’euros (Ouest-France, Sports, jeudi 24 septembre 2020). À comparer avec Nantes (75 millions), Lorient (45) et Brest (40).

Conclusion : sans les Pinault, ou bien le Stade rennais fait faillite, ou bien une sévère politique d’économies le fait chuter en ligue 2. Rassurons les supporters –en moyenne 23 000 spectateurs par match -, François Pinault et sa famille peuvent s’offrir ce qui reste pour eux un petit train électrique. En 2019, leur fortune était évaluée à 29 milliards d’euros et à 32 milliards au début 2020 (Challenges, 9 juillet 2020). Le luxe ça rapporte plus que le bois ! Grâce à leur société Kering (cotée en Bourse) et à son impressionnant portefeuille de marques (Gucci, Yves Saint-Laurent, Balenciaga, Bottega Veneta, Boucheron…) les Pibnault peuvent attendre le rebond post-covid avec optimisme.

Malheureusement, tout n’est pas rose pour les milliardaires. En effet, d’après Mediapart, Kering est visé depuis février 2019 par une enquête pour « blanchiment de fraude fiscale ». Grâce à un habile montage fiscal, le groupe a ainsi évité « 2,5 milliards d’euros d’impôts, dont au moins 180 en France », affirme Médiapart. Le Parque national financier enquête…

Bernard Morvan

Crédit photo : Tilly antoine/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Lostmarc’h, le parfum breton

Les liens sponsorisées des réseaux sociaux peuvent avoir leur utilité. C'est par ce moyen que je découvre Lostmarc'h, un...

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir Monsieur Bernard Morvan .
    J’ai travaillé de longues années au Groupe Pinault et je suis assez surpris par vos propos .
    Vous criquez ce Groupe qui fait travailler et nourrit des milliers de personnes ( en France et en Bretagne).
    Que vous critiquiez sa politique du « Foot » là je suis entièrement d’accord avec vous , il y en a assez « d’ enrichir » des pousseurs de balles capricieux qui ne sont pas productifs pour la France .
    Pour le reste , la somme détournée est bien modeste , face a certains groupes Français et aux dépenses de notre bon Gouvernement LREM .
    Bien Cordialement .

    JP DUPIN .

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Football. Ligue 1 : Nantes s’offre le derby à Brest, Victoire de Lorient, défaite de Rennes

A trois journées de la fin du championnat de Ligue 1, le suspense reste entier à tous les niveaux. Lors de la 35ème journée,...

Football – Ligue 1. Victoires du Stade Rennais, FC Nantes, FC Lorient, Stade Brestois

Carton plein pour les clubs bretons à l'occasion de la 34ème journée de Ligue 1 disputée ce week end, avec 4 victoires du Stade...

Football. Ligue 1 : Victoire du Stade Rennais, défaites de Lorient et de Nantes, nul de Brest

Le sprint final est lancé en Ligue 1 avec ce week end, la 33ème journée. Et une large victoire du Stade Rennais à Angers...

Football. Le Stade Rennais s’offre le derby breton face à Nantes, nul du Stade Brestois, fessée pour le FC Lorient

Pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1, le Stade Rennais s'offre le derby breton face à Nantes (1-0), tandis que le...