Nantes. Un Arménien, victime de la première fusillade de l’année

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

À peine 2020 fini avec ses fusillades à Nantes, Saint-Nazaire, mais aussi la campagne (Donges, Notre-Dame-des-Landes, Nozay, Grand-Auverné, Montoir-de-Bretagne… et Saint-Nazaire), voici venir la première fusillade de l’an de grâce 2021.

Elle a eu lieu le 4 janvier vers 15 heures, rue René Mouchotte, dans un petit ensemble de collectifs situés face à la Loire, entre l’usine Beghin Say et le quartier Beaulieu, suite à une bagarre qui a impliqué six individus. La victime, un Arménien de 43 ans qui habite dans les parages, a été blessé au genou par au moins un coup de feu, deux selon un autre témoignage. Au moins deux véhicules aperçus sur place par les riverains sont partis en trombe, dont un où se trouvait le tireur présumé, recherché.

La nationalité de la victime interroge. « Habituellement, on voit des étrangers blessés dans les fusillade liées aux stupéfiants, mais ils sont plutôt originaires du Maghreb ou des Balkans », relève un policier nantais. « En revanche nos collègues douaniers en voient des Arméniens, mais plutôt dans des affaires d’importation de cigarettes, d’alcool de contrebande qui arrivent jusqu’ici, via la diaspora ».

Intrusion à Saint Stanislas, un établissement scolaire du centre de Nantes

Par ailleurs un autre règlement de comptes semble avoir atteint le collège Saint-Stanislas en centre-ville, où ce mardi vers 15h30 un homme d’une quarantaine d’années extérieur à l’établissement aurait fait irruption avec une sangle pour tenter de l’étrangler ; ce dernier l’a mis en fuite. Des renforts importants de police sont venus évacuer les 1600 élèves de l’établissement et passer les lieux au peigne fin pour tenter de retrouver l’agresseur. A 17h30, il n’était pas encore repéré – l’établissement étant un véritable dédale de bâtiments et d’annexes à flanc de collines, il peut avoir pris la fuite.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

1 COMMENTAIRE

  1. La douce France que nous connaissions est morte. Tout est à reconstruire.Y parviendrons nous ou tout espoir est il vain? J’ai bien peur que les mondialistes aient gagné la guerre.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match nul obtenu par EAG à...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de vol avec violence ayant entraîné...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un récit qui, autrement, paraîtrait invraisemblable…...

Vaccination obligatoire pour tous : les parlementaires socialistes veulent l’imposer à partir du 1er octobre [Vidéo]

Tandis que l'instauration du pass sanitaire a suscité un vaste mouvement de colère populaire le 24 juillet dans de nombreuses villes de France, députés...