Assurances automobiles. Vont-elles toutes augmenter en 2021 ?

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Comment vont évoluer les tarifs des assurances automobiles en 2021 ? La tendance est à la hausse à de très rares exceptions. L’occasion de faire un tour d’horizon sur la question, dans un contexte paradoxal…

Assurances automobiles : une hausse des tarifs en 2021 ?

Avec les confinements ayant marqué l’année 2020 en raison du Covid-19, nous serions tentés de penser que, avec une circulation de véhicules moindre sur les routes de France et donc une diminution des remboursements de la part des assureurs, les tarifs de l’assurance automobile pourraient être revus à la baisse en 2021. Mais les choses ne sont pas aussi simples…

Tandis que les incertitudes concernant l’économie sont plus que jamais présentes dans le pays, le magazine 60 Millions de consommateurs rapporte par exemple que ces tarifs de l’assurance automobile pourraient augmenter de 1,5 % à 2 % en moyenne en 2021, selon le cabinet d’actuaires Addactis.

Une tendance que soutient aussi Facts & Figures, prévoyant également une progression de 1,5 % à 2 % des cotisations moyennes payées par les assurés en 2021. À noter toutefois que d’autres sources comme Assurland.com sont plus nuancées, anticipant plutôt une stabilité des prix, voire une légère diminution.

Quant à la hausse, elle apparaît paradoxale quand on analyse le nombre d’accidents entre janvier et octobre 2020 : en baisse drastique de 17,7 % par rapport à la même période en 2019. Une évolution s’expliquant largement par les nombreuses restrictions de circulations mises en place dans l’Hexagone l’année dernière et le développement du télétravail.

D’autre part, le cabinet Addactis souligne que le vol de véhicules serait également en diminution en 2020, confortant donc l’idée que les assureurs ont beaucoup moins mis la main à la poche ces derniers mois. Des économies chiffrées à près de 2,2 milliards d’euros pour le secteur de l’assurance automobile.

Quelques exceptions chez les assureurs et un certain « enfumage »

Une situation qui a de quoi froisser les assurés, d’autant plus que Florence Lustman, présidente de la Fédération française de l’assurance, s’était fendue d’une lettre ouverte à l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir au printemps 2020. Un texte dans lequel elle annonçait que, « si les primes perçues ont été supérieures aux sinistres payés, cela se répercutera sur les tarifs de l’année 2021 », déclarant par ailleurs avoir, à l’époque, « constaté une baisse d’environ 75 % du nombre d’accidents lors de cette période de confinement, et ce sur une période de 2 mois. »

Des engagements que, dans leurs grande majorité, les assureurs français n’ont pas respecté par la suite puisque seuls deux acteurs, à savoir la Maif et la Matmut, ont annoncé un gel de leurs tarifs pour 2021. Au rayon des bons gestes, La Macif a de son côté décidé de ne pas résilier les contrats de ses assurés en difficulté de paiement s’ils sont au chômage.

Mais, outre ces rares cas et face à la hausse globale redoutée des tarifs d’assurance, UFC-Que Choisir a même osé dénoncer «l’enfumage des assureurs » en exigeant des assureurs et de leur fédération le respect de la parole donnée avec une stricte modération tarifaire des cotisations 2021. L’association, à défaut d’action de la part des assureurs, demande alors aux pouvoirs publics d’imposer cette modération mais aussi de « mettre au pas le système pervers du ‘malus de fidélité’ ».

Enfin, elle rappelle aux consommateurs la mise à disposition d’un courrier-type pour qu’ils continuent de réclamer une diminution du montant de leur cotisation et, plus largement, les invite à faire jouer la concurrence.

Crédit photo : pexels ( https://www.pexels.com/photo/car-coupe-mercedes-benz-93630/)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Articles liés

Déconfinement : Mensonges et trahisons

Au programme du JT TV LIbertés du 28 avril 2021, retour sur la dernière manipulation de l’exécutif autour du Covid-19. Alors qu'Emmanuel Macron doit...

Interdiction des signalements des contrôles de vitesse sur les applications dédiés : « Le décret en trop » pour la Ligue de Défense des...

Paru au Journal officiel le 20 avril, un nouveau décret interdira aux applis de type Waze ou Coyote de signaler les contrôles de vitesse,...

Décentralisation du covid-19 et dépassements parisiens [L’Agora]

Fermeture des écoles, obligation du télétravail, liberté de déplacement pendant le week-end de Pâques : si le gouvernement avait voulu pousser les Parisiens à partir...

Automobile. Le point sur le marché du véhicule d’occasion

En mars, malgré les nouvelles mesures de confinement, le marché de l'occasion confirme la bonne tendance enregistrée en début d'année avec un volume de 587...