Bad buzz. La Gendarmerie de Loire Atlantique se lance…dans l’écriture inclusive (puis se ravise)

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Mardi 12 janvier, à l’occasion d’une publication post humoristique, la Gendarmerie de Loire-Atlantique a fait le buzz. En cause, l’usage de l’écriture inclusive qui n’a pas plu aux internautes ! La Gendarmerie a fini par se raviser.

Mardi dernier, le compte de la gendarmerie de Loire-Atlantique s’est adressé aux motards pour leur rappeler l’importance des airbags et des gilets de sécurité, en illustrant son propos d’un amusant GIF animé du bonhomme Michelin. Soit. Le rappel aurait pu passer inaperçu si ce n’était pour le choix malavisé du gestionnaire de compte de rédiger sa publication en écriture inclusive, c’est-à-dire, pour les profanes en agrémentant son textes de e.e.s pour éviter que les femmes qui pratiquent la moto ne puissent se sentir exclues ou discriminées. Le choix du community manager ne semble pas être le fruit du hasard ou d’un mimétisme coupable puisque c’est lui-même qui a rappelé par la suite à un internaute exaspéré le terme scientifique désignant ces usages, celui de « langage épicène ». Il ne s’agit donc pas d’une erreur de stagiaire mais d’un acte militant (commentaire visiblement effacé depuis).

Les internautes ne s’y sont pas trompés et ont rapidement été nombreux à déplorer ce choix dans les commentaires de la publication. Entre les questions ironiques aux ras-le-bol exaspérés, quelques commentaires ont reçu les suffrages d’autres internautes en colère. Le premier souligne la dimension politique de l’usage de l’écriture inclusive, avec en lien un article des Antigones sur la question, et donc la contradiction d’un tel choix avec le devoir de réserve des militaires.

Le second met un point final à la discussion en citant la circulaire du 21 novembre 2017 relative aux règles de féminisation et de rédaction des textes publiée au Journal officiel de la République française par Edouard Philippe, 1er ministre, en novembre 2017, et qui proscrit l’usage de l’écriture inclusive par les administrations. Si l’internaute a attribué le texte à Castex, l’argument n’en n’a pas moins fait mouche en démontrant comment une nouvelle fois les services de l’Etat, loin de se contenter de faire appliquer les lois (déjà pour certaines fort contestables), font le lit de l’idéologie et de la bien-pensance officielle.

Il nous semblait pourtant que nul n’était censé ignorer la loi… Ce sont pourtant des internautes anonymes qui ont dû la rappeler mardi dernier aux gendarmes de Loire-Atlantique !

Avant :

Après :

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Crêperie Le Vieux Quimper, une valeur sûre du Bouffay

« Quand je vois ce que je livre, je sais que c'est bon ». C'est aiguillé par un livreur de légumes...

Muntr Wilhem Houssin : an deorienn hag ar realder

Wilhem Houssin a zo bet peurlazhet disadorn dremenet. Bazailhet eo bet e kreiz kêr e Sant-Jakez al Lannoù, da...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Conseils départementaux en Loire-Atlantique et en Ille-et-Vilaine : deux vices-présidences « bretonnes »

Avec le résultat des élections, la recomposition des conseils départementaux et régionaux est regardé à la loupe et donneront des indications sur les politiques...

Réunification de la Bretagne. 80% des électeurs de Loire-Atlantique veulent pouvoir choisir par référendum

Les résultats du sondage commandé à l’IFOP par les collectifs citoyens Unis pour un grand Val de Loire, Décidons en Vendée et À la bretonne ! sont tombés. En...

Loire-Atlantique : Wiker, la plateforme collaborative qui monte

Collaborative et participative, la plateforme Wiker, se fait le relais de l’actualité des communes rurales. Un retour à la proximité et une volonté de...

Saint-Nazaire : le Rassemblement National présente ses candidats pour le 1er canton

Après le 2nd canton, où Gauthier Bouchet et Nicole Pétrel sont candidats pour le Rassemblement National (RN) dans le canton de Philippe Grosvalet, président...