Immigration. Le Vlaams Belang demande le retrait du droit de vote aux élections communales pour les ressortissants non européens

A LA UNE

Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]

On peut être une femme, féministe, sans être gauchiste ou « progressiste ». C'est en substance le message que...

« Confessions d’un Yakuza ». Jérôme Pierrat préface une plongée au coeur de la mafia japonaise [Interview]

Les éditions La Manufacture de livres ont le don pour dénicher et publier des histoires passionnantes. Notamment du côté...

Brest. « Sans langue bretonne, pas de Bretagne » : retour sur la mobilisation pour Diwan [Vidéo]

Les défenseurs de la langue bretonne étaient entre 1500 et 2 000 le 20 février à Brest pour protester...

Catalogne : l’effacement progressif de l’Espagne et de l’espagnol [Reportage]

Nous avons été enquêter en Catalogne lors des élections cruciales du 14 février. Place du catalan et du castillan,...

Paris. Retour sur le succès de la manifestation de Génération identitaire

La défense de l'identité, et le combat culturel, en Bretagne comme à Paris. Alors que des milliers de personnes défilaient...

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le Vlaams Belang, parti nationaliste flamand, demande le retrait du droit de vote aux élections communales pour les ressortissants non européens

«Si des bandes allochtones peuvent semer le désordre et le saccage dans les rues de Bruxelles, c’est évidemment parce que les politiciens qu’ils ont élus les laissent faire» indique le député fédéral Dries Van Langenhove (Vlaams Belang) en réaction aux récentes émeutes aux alentours de la Gare du Nord à Bruxelles. Le Groupe du Vlaams Belang à la Chambre a déposé une proposition qui vise à retirer le droit de vote aux étrangers non européens pour les élections communales.

« Après les scandaleuses mesures d’assouplissement des lois sur l’acquisition de la nationalité de 2000, l’imposition du droit de vote aux élections communales pour les ressortissants non européens était une étape suivante vers l’octroi du droit de vote pur et simple à tous les niveaux pour des étrangers qui ne font même pas l’effort de demander notre nationalité. La conséquence directe de cette politique est une déperdition accrue de l’identité bruxelloise. Bruxelles, où les votes ethniques sont aujourd’hui déterminants au point que les partis traditionnels en sont devenus les otages » indique le VB qui poursuit :

«Les conséquences de ce maternage des allochtones sont très visibles à Bruxelles. Dans une commune comme Saint-Josse-Ten-Noode, par exemple, on dénombre que 21 des 29 conseillers communaux sont d’origine étrangère. Même l’ancienne sénatrice Sfia Bouarfa (PS) déclarait en 2012: «Ils sont souvent élus en fonction de leur couleur de peau ou de leur religion. C’est une approche mercantile de la politique».

«Les droits politiques doivent être couplés à la citoyenneté, une citoyenneté qui doit être couronnée par une intégration réussie», conclut Dries Van Langenhove.

Les dernières statistiques ethniques en Belgique témoignent d’un changement démographique progressif, reléguant les autochtones à un statut de minorité dans certains endroits du pays.

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Saint-Nazaire. Le jeune Ivan Maciuca obtient un prix en violon

Elève en violon au Conservatoire de Saint-Nazaire, Ivan Maciuca obtient un 3e prix au prestigieux concours Vatelot Rampal. https://www.youtube.com/watch?v=3VfqiKtBT6U Crédit photo...

500 000 données médicales de patients français disponibles gratuitement sur le darknet

Quand on vous dit qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on vous raconte sur vos données qui...
- Publicité -