« Etat français », « héritage chrétien ». Haro sur Emmanuelle Ménard

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l’éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro c’est ici)

Au grand dam d’une Assemblée nationale libérale-libertaire obsédée par la réécriture de l’Histoire, le député de la 6e circonscription de l’Hérault Emmanuelle Ménard, épouse du maire de Béziers Robert Ménard, a proposé un amendement ancré dans des faits historiques incontestables, provoquant un tollé en retour. La proposition de Madame Ménard, samedi 23 janvier 2021, dans le cadre des discussions portant sur le projet de loi contre le « séparatisme », vise à réécrire ainsi l’article 1er de la loi de 1905 : « L’Etat français, fort de son héritage chrétien, assure la liberté de culte et la liberté de conscience. »

La formule actuelle du premier article de la loi de 1905 est : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. » Bien que la formulation proposée par Emmanuel Ménard comporte l’essentiel de la loi de 1905 – la liberté de culte et de conscience –, elle a provoqué des réactions épidermiques de la part de nombreux députés, dont Florent Boudié, rapporteur LREM du projet de loi contre le « séparatisme », selon qui Madame Ménard reconnaîtrait « ce que l’extrême droite est de tous temps : l’ennemi de la République ». L’opinion du rapporteur général LREM donne une idée du niveau de culture historique de ces milieux où l’on considère que le christianisme est l’ennemi de la République. Cette conception confine au négationnisme historique et à la christianophobie : ceux qui refusent l’héritage chrétien de l’Etat français sont de toute évidence des faussaires de l’Histoire.

L’on peut s’étonner que les mêmes vierges effarouchées par la proposition de l’élue de la République Emmanuelle Ménard ne s’offusquent pas de la présence du mot « ordre » dans l’actuel article 1er de la loi de 1905. Après tout, l’ordre, cela doit bien, d’une façon ou d’une autre, dans leurs esprits, référer aux fameuses « heures sombres de notre histoire ». L’inénarrable député de LFI, Alexis Corbière, considérait quant à lui qu’Emmanuelle Ménard nierait le principe de laïcité.

Pire, le ministre de l’Intérieur Darmanin a osé affirmer que l’expression « Etat français » serait « connotée », en référence au Maréchal Pétain. Etrange affirmation, l’expression « Etat français » étant d’usage courant en France.

Certains députés, y compris au sein du Modem, ont cependant l’intelligence de reconnaître l’héritage chrétien de la France en tant que fait historique. Madame Ménard reste droite dans ses bottes en précisant que « ce nest pas la République, simple régime politique, qui garantit la liberté de conscience, mais bien lEtat français à travers tous les régimes politiques assumés ». Elle estime également que « lEglise catholique ne peut être traitée tout à fait de la même manière que dautres cultes arrivés plus récemment ». On ne saurait mieux dire. •

Paul Vermeulen

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Emmanuelle Ménard : « Les langues régionales sont constitutives de nos racines » [Interview]

C'est ce qu'on appel être mauvais perdant : Plus de 60 députés de la majorité LREM viennent en effet cette semaine, juste avant la...

Emmanuelle Ménard défend l’instruction en famille

Ci dessous un extrait de l'intervention de Mme Emmanuelle Ménard, député de l'Hérault, ce vendredi matin en Commission spéciale du Projet de loi confortant...

Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité. Une avocate dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 [Interview]

Virginie de Araujo-Recchia est avocate depuis 2006. Suite à notre article s'interrogeant sur la possibilité de faire reconnaitre les mesures sanitaires et leurs conséquences...

Emmanuelle Ménard souhaite la suppression des aides publiques à la presse

31/07/2017 - 07h50 Rennes (Breizh-Info.com) - Emmanuelle Ménard a récemment été élue députée de la 6e circonscription de l’Hérault, à Béziers, ville dont son...