Après le meurtre de Lola. La rupture entre l’Etat français et ses citoyens ?

Le meurtre abominable de la petite Lola, 12 ans, la semaine dernière à Paris, est sans aucun doute le meurtre de trop. La goutte d’eau qui fait déborder le vase. Le constat, les yeux grand ouverts, que l’Etat Français, que la République Française, n’assure plus sa mission principale, qui est d’assurer la sécurité de ses citoyens.

Et si l’Etat n’assure plus sa fonction principale. Si l’Etat permet et autorise à ce que nous, citoyens de ce pays, ne soyons plus en sécurité, sur notre propre territoire, alors le contrat qui nous lie à lui est rompu.

Comment expliquer à ma fille qui a quasiment le même âge que Lola, que l’Etat qui est censé la protéger, a permis à ce qu’une femme venue d’un autre pays reste sur notre sol, en toute illégalité, et ne soit pas expulsée, entrainant dans la foulée la spirale infernale que nous avons connue en fin de semaine dernière ?

Comment justifier auprès de mes enfants que ce même Etat est celui qui me demande chaque mois de payer des impôts, des charges, des taxes diverses – sachant qu’au final, nous ne voyons jamais ni la couleur ni les bénéfices de cette collecte pour soi-disant mieux redistribuer ?

Comment accepter de préparer mes enfants à ce que demain, dans leurs établissements scolaires, dans la rue, à la sortie du cinéma, d’un concert ou d’un bar, ils puissent eux aussi être victimes de l’inaction total de l’Etat français et du fait que les gardiens de l’ordre se sont transformés progressivement en milices du désordre et du chaos généralisé ? Comment expliquer la Justice français à ces bambins, alors que tous les jours, elle fait preuve d’injustice, de partialité, et qu’elle va à l’envers de la mission pour laquelle le peuple l’a mandaté ?

En réalité, il ne faut plus l’accepter. Il faut rompre. Car l’Etat français qui prétend régir nos vies, jusqu’à ce que ses dirigeants nous indiquent avec qui nous devrions dîner à Noël, est un cancer dont les métastases sont en train de se développer dans l’ensemble de notre société. Nous sommes en train, chaque jour qui passe, de crever un peu plus du fait de l’incompétence des autorités, ou bien de la volonté possible de certains de nous plonger dans le chaos pour demain, justifier de nous contrôler tous encore un peu plus.

Je ne veux pas que mes enfants vivent sous le règne d’un Etat qui n’est plus capable de leur proposer autre chose qu’un avenir économique désastreux, avec la menace permanente en plus de subir les conséquences de politiques migratoires folles qui s’accélèrent d’années en années. Je refuse que mes enfants vivent sous le règne d’un Etat tyran, fort avec les faibles, faible avec les forts.

Non, la mort de Lola n’est pas un « fait divers ». Elle est le bout de la chaine d’une succession d’atrocités qui se répètent, jour après jour, sur un territoire où jadis, il faisait encore bon vivre. Des faits divers qui aujourd’hui n’existent pas (ou à un degré incomparablement moindre) dans la société hongroise, slovaque, tchèque, croate….

Qu’elles devraient avoir honte ces générations qui ont bénéficié du plein emploi, de la sécurité, des avantages d’une société homogène ethniquement, et qui aujourd’hui, viennent faire la morale à ceux qui expriment leur colère, leur rage…Qu’ils devraient avoir honte ces élus qui depuis des décennies précipitent le pays dans l’abîme, au bord de la guerre civile, et qui ensuite viennent expliquer à ceux qui mettent des mots sur les maux que les fautifs, les semeurs de discorde et de haine, ce serait eux !

A partir du moment où l’Etat fait de la non-assistance à personne, mais plus globalement à peuple en danger, son leitmotiv, alors il n’y a plus rien que nous lie à lui. Ils ont ouvert les frontières. Ils ont fait de notre société un espace où les horreurs s’enchainent entre chocs culturels,  maraboutages, viols rituels, excisions, meurtres, trafics de drogue à grande échelle, ultra violence partout. Ils nous ont trahis.

A l’heure où ce même Etat prétend faire de la violence faite aux femmes une cause nationale, il livre l’intégralité de son peuple, hommes, femmes et enfants à la violence et à la barbarie.

Le temps est venu de retrouver notre liberté. Il est grand temps de demander le divorce.

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo :
[cc] Breizh-info.com, 2021 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

21 réponses

  1. comment voulez vous qu’un gouvernement mené par un président lèche bottes des magrébins pour obtenir du gaz ou du pétrole puisse se faire respecter et faire renvoyer des personnes illégales ?

  2. J’approuve à 100% ce texte ! Il est simplement regrettable qu’aux dernières élections présidentielles, les français ont eu peur d’exprimer ce divorce en ne votant pas pour celui qui est le fossoyeur de la nation française !

  3. ça fait très longtemps que beaucoup de « Français » auraient pu commencer à ouvrir les yeux, s’ils ne s’étaient pas « laissés lobotomiser » par les meRdias . . . .
    Le « grand remplacement » . . . . pour les « vrais français de souche » (et de CULTURE) depuis « X » générations > partir (?) ou accepter l’idée de se faire – un jour – égorger « par-derrière » comme « ils » savent si bien le faire (?)

  4. Comme j’adhère à cet article criant de vérité , nous sommes administrés par des traîtres et des salauds .

    1. exact et il est grand temps que le vent tourne pour faire chier dans leur froc cette bande de racaille et de salopards…..

  5. Article plein d’émotions et de courage ! Car il vous en faut du courage pour vous adresser encore au peuple de France …Il est mort depuis longtemps le peuple de France .. parfaitement lobotomisé et déculturé .. 5 mns d’émotion collective pour Lola .. ils iront allumer leur bougie avec la bonne conscience du devoir de citoyen accompli .. et refermeront les yeux pour s’enfoncer de nouveau dans un vide sidéral …
    Or , sans son peuple de « gueux réfractaires »… la France n’existe plus ..Elle est déjà morte ..
    Merci de vous montrer optimiste en proposant le divorce ..ça fait du bien quand même ..

  6. La stratégie de nos ennemis , c’est de nous faire taire en appelant à la ‘retenue’ et ainsi de chercher à nous résigner au pire. Car à force de se taire, on finit par tolérer et à force de tolérer on finit par accepter. Et à force d’accepter on finit par se soumettre.

  7. Et si le divorce commençait par une désobéissance à ne plus payer ses impôts ??? Ou à traduire en justice ce gouvernement pour non assistance à personne en danger ??? Y aurait il qq un d assez courageux et de bien placé pour lancer la machine ?

  8. Désolé cher Julien si j’ai eu la chance de connaître les belles années de notre France avec une nation homogène et un plein emploi sans violence extrême……et c’est justement à cause de ces merveilleux souvenirs que je suis désespéré et en colère de voir se décomposer ce qui faisait l’honneur et la gloire de notre pays.
    De mai 68 que j’ai connu aux gilets jaunes de la révolte populaire qu’en reste-t-il ? Le manque de courage de nos politiques vendent le pays par morceaux comme une liquidation judiciaire ! Un morceau à l’islam, un autre à l’ UE, un suivant aux américains et le reste à la grande finance mondialiste ! Ce n’est pas mon vote qui a amené ces fossoyeurs au pouvoir, c’est l’ anesthésie médiatique et inconsciente de certains de nos compatriotes qui viendront pleurnicher demain quand on obligera leurs filles à porter le voile et bien pire……cela dit j’ai bien apprécié ton article…

  9. Les Algériens ont LA HAINE de  »la France »: ils le hurlent dans leur hymne national! Ils ont tué et torturé des milliers de  »civils innocents » et des soldats français, ils ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens, ils n’ont pas respecté les  »Accords d’Evian » qu’ils avaient signés et ils ont profité que nos soldats  »gardaient le fusil au pied », après le 19 mars 1962,pour massacrer des non-musulmans  »innocents » et des harkis  »désarmés », pour enlever 3.000 non-musulmans, les torturer, les violer, les vider de leur sang,etc..et… Macron a délivré plus de 85.000 visas aux Algériens au 31 août 2022,le nombre de visas d’étudiants est passé de 5288 en 2019 à 7717 en 2021…les étudiants algériens sont plus de 29000 en France…ces  »étudiants » algériens viennent avec un visa chez nous et ,comme la meurtrière de Lola, ne REPARTENT PAS dans  »leur » pays!…Macron se moque pas mal de la sécurité des Français: les terroristes du F.L.N. achètent, en France, des propriétés (à prix réduit) avec l’argent de la corruption!…Quand est-ce que les Français ouvriront les yeux et crieront STOP…on ne veut pas se laisser envahir par ces BARBARES de musulmans!….

  10. D’une manière générale, je suis en accord avec Julien Dir sur la rupture que l’on peut enfin espérer entre le peuple de France et la politique laxiste de nos gouvernants actuels concernant l’immigration maghrébine et africaine.
    Toutefois, Julien Dir va un peu loin quand il affirme que les générations responsables de ce laxisme seraient plus ou moins celles qui ont connu une société ethniquement homogène, c’est-à-dire en fait, celle qui est née avant le début des années 55 – 60, donc en fait les classes chargées de l’après-guerre. Faut quand même pas exagérer !
    J’appartiens à cette génération et n’ai pas honte de ma génération et je ne fais pas partie – et mes amis non plus – de ceux qui cautionnent les propos moralisateurs et infantilisants du gouvernement actuel.
    Désolé, mais je considère donc comme ni approprié ni acceptable cette tendance à vouloir opposer les générations entre-elles.
    Pour le reste, Julien Dir, vous avez raison mais peux-t-on espérer encore ?

  11. Bravo pour ce constat, mais il ne suffit pas: il faut en analyser les causes. C’est ce qu’a fait Robert MARTEL dès 1956 en Algérie Française: 2 ans après, la 4eme republique est tombée; malheureusement, des traitres ont volé la victoire du 13 mai 1958, et quatre ans après, il n’y avait plus d’Algérie, et des millions de morts et de malheureux. Mêmes causes et même traitres aujourd’hui. Soyons vigilants à ne pas gaspiller un probable futur cadeau de la providence. Vive la France éternelle avec le Sacré Cœur de Jésus.
    Lire absolument « la contre révolution en Algérie » de Robert Martel et Claude Mouton pour analyser les processus de récupération des traitres anti nationaux .

  12. Macron a été placé en tant que liquidateur de la France , il est là pour tout disloquer . Le système de santé, la sécurité. Tous nos besoins fondamentaux , les familles se fâchent a cause des injections inutiles , on suspend les gens indispensables infimiers pompiers ………et on entretient des parasites malveillants. Ca n a ni queue ni tête, 1 perte totale du bon sens . C est 1 grande catastrophe .

  13. Complètement d’accord. Cela démontre la nécessité d’adhérer à un minarchisme radical. Le minarchisme, c’est l’Etat minimal, c’est-à-dire réduit à ses fonctions régaliennes : l’Etat doit être fondamentalement deux choses : le soldat (pour la sécurité extérieure) et le gendarme (pour la sécurité intérieure).

    Mais il doit exceller dans ces deux domaines de compétences.

    Pour le reste : démocratie véritable, fédéralisme, libéralisme véritable, totale liberté d’expression et pluralisme partisan bétonnés par une disposition constitutionnelle semblable au premier amendement américain.

  14. et le divorce s’exprime politiquement par la révolution et un changement de régime pour sauver la France et son peuple !!!!!!!!………

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS