Loi de bioéthique. Retour sur la manifestation « Marchons enfants » à Saint-Brieuc

A LA UNE

Dans un contexte de crise sanitaire, de météo incertaine et de crainte de perturbations par des opposants au mouvement, environ 150 personnes se sont réunies samedi matin à Saint-Brieuc sous la bannière « Marchons Enfants » pour dénoncer un projet de loi bioéthique « qui n’est finalement ni bio, ni éthique, puisqu’il est surtout le fruit d’une idéologie progressiste qui a quelque peu oublié le bon sens en matière de procréation, de famille et d’enfants » indiquent les organisateurs.

En l’occurrence, les manifestants ont voulu dénoncer plusieurs articles de ce projet de loi qui va être présenté en deuxième lecture au Sénat à partir du 2 février 2021, en particulier l’article 1 qui cherche à consacrer l’accès à la PMA aux couples de femmes, aux femmes célibataires et aux couples hétérosexuels sans restriction, alors que la loi actuelle subordonne l’utilisation de l’assistance médicale à la procréation à la satisfaction de trois conditions que sont l’altérité sexuelle, l’âge des membres du couple, de même qu’une infécondité médicalement constatée.

« En outre, ce projet de loi ouvre la porte à d’inquiétantes pratiques comme les embryons transgéniques, les embryons chimères homme-animal ou la GPA qui apparaît inéluctable au nom d’une certaine « égalité » entre les couples d’hommes et les couples de femmes à partir du moment où la PMA serait ouverte à ces dernières » nous indique un manifestant.

Le cortège « Marchons Enfants » a parcouru les rues du centre-ville briochin, bien encadré par des forces de l’ordre qui étaient présentes en quantité afin de protéger l’ensemble des participants. Comme à la précédente manifestation « Marchons Enfants » du mois d’octobre, quelques dizaines d’opposants issus de mouvances syndicales ou féministes radicales étaient en effet présents en contre-manifestation non déclarée, dans le but de perturber l’événement. Après un passage à proximité du marché du samedi à la place de la Poste, le cortège s’est dirigé vers les rues piétonnes pour finalement revenir à la Préfecture via le champ de Mars et la rue de Rohan, le tout agrémenté d’une puissante sonorisation musicale alternant avec de brefs discours à des étapes choisies.

A l’issue de la manifestation, le cortège s’est dispersé dans le calme.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Catalogne. Les services secrets espagnols impliqués dans les attentats de Barcelone en 2017 ? [Vidéo]

Les accusations sont lourdes. Un ex-commissaire espagnol actuellement jugé à Madrid a déclaré lors de son procès que les...

En Bretagne administrative, plus de la moitié des jeunes vivent dans une commune rurale

En Bretagne, plus de la moitié des jeunes vivent dans une commune rurale selon une nouvelle étude publiée ce...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés