Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Loi de bioéthique. Retour sur la manifestation « Marchons enfants » à Saint-Brieuc

Dans un contexte de crise sanitaire, de météo incertaine et de crainte de perturbations par des opposants au mouvement, environ 150 personnes se sont réunies samedi matin à Saint-Brieuc sous la bannière « Marchons Enfants » pour dénoncer un projet de loi bioéthique « qui n’est finalement ni bio, ni éthique, puisqu’il est surtout le fruit d’une idéologie progressiste qui a quelque peu oublié le bon sens en matière de procréation, de famille et d’enfants » indiquent les organisateurs.

En l’occurrence, les manifestants ont voulu dénoncer plusieurs articles de ce projet de loi qui va être présenté en deuxième lecture au Sénat à partir du 2 février 2021, en particulier l’article 1 qui cherche à consacrer l’accès à la PMA aux couples de femmes, aux femmes célibataires et aux couples hétérosexuels sans restriction, alors que la loi actuelle subordonne l’utilisation de l’assistance médicale à la procréation à la satisfaction de trois conditions que sont l’altérité sexuelle, l’âge des membres du couple, de même qu’une infécondité médicalement constatée.

« En outre, ce projet de loi ouvre la porte à d’inquiétantes pratiques comme les embryons transgéniques, les embryons chimères homme-animal ou la GPA qui apparaît inéluctable au nom d’une certaine « égalité » entre les couples d’hommes et les couples de femmes à partir du moment où la PMA serait ouverte à ces dernières » nous indique un manifestant.

Le cortège « Marchons Enfants » a parcouru les rues du centre-ville briochin, bien encadré par des forces de l’ordre qui étaient présentes en quantité afin de protéger l’ensemble des participants. Comme à la précédente manifestation « Marchons Enfants » du mois d’octobre, quelques dizaines d’opposants issus de mouvances syndicales ou féministes radicales étaient en effet présents en contre-manifestation non déclarée, dans le but de perturber l’événement. Après un passage à proximité du marché du samedi à la place de la Poste, le cortège s’est dirigé vers les rues piétonnes pour finalement revenir à la Préfecture via le champ de Mars et la rue de Rohan, le tout agrémenté d’une puissante sonorisation musicale alternant avec de brefs discours à des étapes choisies.

A l’issue de la manifestation, le cortège s’est dispersé dans le calme.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Loi de bioéthique. Retour sur la manifestation « Marchons enfants » à Saint-Brieuc”

  1. MARBOT dit :

    C’est pour quand, la boite de Pandore !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

ST-BRIEUC

Un SDF Gabonais condamné à 15 mois de prison ferme pour vols à Saint-Brieuc

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

Saint-Brieuc. Des tombes de soldats profanées par une femme alcoolisée

Découvrir l'article

Justice, ST-BRIEUC

Saint-Brieuc. Un mahorais de 25 ans jugé aux Assises pour meurtre

Découvrir l'article

International, Sociétal

Un cours controversé sur la gestation pour autrui (GPA) dispensé par une université espagnole suscite un débat à l’échelle nationale

Découvrir l'article

Environnement, ST-BRIEUC

Algues vertes en Bretagne : Grosse inquiétude en baie de Saint-Brieuc

Découvrir l'article

Environnement, ST-BRIEUC

Parc éolien en mer de Saint-Brieuc : Aucune réduction de la facture pour les habitants de Bretagne

Découvrir l'article

Santé, Social

Tiers monde hospitalier. La colère du personnel soignant de Saint-Brieuc

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

Saint-Brieuc. Une femme porte plainte pour plusieurs viols, des migrants interpellés dont deux mineurs non accompagnés

Découvrir l'article

A La Une, Société

La GPA reconnue comme relevant de la traite des êtres humains par le Parlement européen ?

Découvrir l'article

Sociétal, Tribune libre

Où est la maman ? Les larmes de la GPA (Gestation pour autrui)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky