Paris. Au Trocadéro, les féministes de Némesis manifestent contre l’islamisme et le Hijab Day

Opération symbolique ce dimanche 31 janvier du collectif féministe Nemesis, au Trocadéro. Voilées de la tête aux pieds, les jeunes femmes entendaient dénoncer l’islamisme et le Hijab Day, opération commerciale et identitaire sous influence de l’islam rigoriste.

« Arme idéologique visant à banaliser le voile, c’est une véritable insulte pour les femmes qui sont obligées de le porter. En tant que féministes identitaires nous avons souhaité montrer aux Français le visage de la France dans 50 ans si les islamistes et leurs complices gagnent. Ce n’est pas un fantasme, pour nos filles, luttons avant qu’il ne soit trop tard » indiquent les jeunes militantes féministes.

Une opération contre l’islamisme pas du goût de la République française, dont les représentants ont arrêté l’organisatrice, détenue 8h en garde à vue, et écopant, dans la foulée, d’un rappel à la loi.

L’action a été largement saluée et commentée sur les réseaux sociaux.

Pour suivre le collectif sur Telegram, c’est ici

Le World Hijab Day (« journée mondiale du hidjab ») est une opération qui se tient le premier février depuis 2013. En 2016, il a été pratiqué dans 140 pays. En France, le premier Hijab Day a eu lieu à Lyon en , ce qui a suscité un véritable buzz sur la toile. Puis une seconde édition a eu lieu à Sciences Po Paris le .

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !