Tournoi des 6 nations 2021. Matchs sans public, propagande politique…et du beau rugby !

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Le tournoi des 6 nations 2021 a donc débuté, samedi et dimanche 7 février, dans des stades vides, rendant les matchs abjectes, et avec des protocoles sanitaires totalement débiles (espace de 2m entre joueurs durant les hymnes…avant qu’ils ne se retrouvent collés en mêlée…).

Un tournoi placé sous le signe par ailleurs de la propagande anti-raciste, puisque avant les hymnes nationaux, une majorité des joueurs anglais et écossais se sont sentis obligés de poser un genou à terre, certains courageux résistants à la propagande.

Tandis que les joueurs ont observé un moment de silence durant France-Italie.

Le spectateur, amateur de rugby, se retrouve ainsi pris en otage par les instances de ce sport, qui se servent des rencontres sportives et des retransmissions télévisées pour faire de la propagande, ce qui est particulièrement dégueulasse.

Côté sportif, on a assisté à 3 belles rencontres sportives, avec un premier match dominé de la tête et des épaules par le XV de France contre l’Italie, qui n’a plus remporté le moindre match dans le tournoi depuis 2015 et qui mériterait vraiment d’être virée de cette compétition à laquelle elle n’apporte rien (si ce n’est des points de bonus offensifs pour ses adversaires). Score final, 50-10 pour la France, une démonstration, et le sentiment – malgré la faiblesse de l’équipe en face – que c’est l’année de l’équipe de France, bien plus créative que les autres nations qui sont dans la compétition et qui peinent à se recycler.

On l’a vu lors d’un exceptionnel Angleterre-Ecosse d’ailleurs, durant lequel les écossais ont livré un combat extraordinaire face à des anglais qui semblent marquer le pas. Les écossais eux, s’imposent 11-6 après avoir été redoutables en défense notamment en deuxième période, ce qui est rare venant d’une équipe souvent indisciplinée et connaissant des sauts. Mais là il faut souligner la prestation, monumentale, d’une équipe qui, si elle gagne en régularité, pourrait être la principale menace pour la France. Première victoire en Angleterre depuis 1983 pour l’Ecosse, chapeau.

Enfin dimanche a eu lieu un combat entre le Pays de Galles et l’Irlande, finalement remporté dans la douleur par les gallois, il est vrai face à des irlandais réduits à 14 dès la 10ème minute suite à un déblayage d’O’Mahony, scandaleux à ce niveau de compétition. La suite a été une domination irlandaise en première période, mais un réveil gallois en début de seconde, et au final une victoire 21-16 non sans une énorme faute professionnelle de Billy Burns à la 83ème minute et qui, ayant une pénalité et une belle touche à trouver dans les 5m, trouva le moyen de louper son dégagement, scellant le sort de son équipe.

Les Gallois n’ont vraiment pas montré grand chose, et les Irlandais ont utilisé, efficacement pendant un temps, un jeu stéréotypé, qui devrait ne pas passer face aux Français notamment. Irlandais et Français se rencontreront d’ailleurs dimanche prochain, tandis que les Gallois iront en Ecosse et que les Anglais recevront l’Italie.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

Articles liés

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les mêmes », déclare le directeur...

Tyrannie sanitaire. « Le peuple français ne se laissera pas faire ». La lettre ouverte d’un citoyen

Michel Massonier nous adresse une lettre ouverte adressée aux députés français en réaction aux mesures tyranniques qu'Emmanuel Macron a annoncé récemment avec la mise...

Bro-Skos : deiziadur ar manifestadegoù evit an dizalc’hiezh

E Bro-Skos ez eus un emsav anvet « Holl Under One Banner ». Gant ar strollad e vez aozet tolpadegoù ha manifestadegoù evit an dizalc'hiezh, a-benn...

Football. L’Italie remporte l’Euro 2021 aux tirs aux buts contre l’Angleterre

Au terme d'un match solide, soldé par un score de 1-1, et après une séance stressante de tirs aux buts, l'Italie a remporté dimanche...