Incendie au Blosne par un immigré clandestin débouté du droit d’asile : le RN demande son expulsion

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Le 23 janvier dernier, deux départs de feu volontaires ont été déclenchés vers 22h00 dans deux tours de la place de Monténégro à Rennes, dans le quartier du Blosne. Selon nos sources, l’auteur présumé des faits, Wisdom N, un immigré clandestin nigérian débouté du droit d’asile, a avoué. Le RN, par la voie de sa nouvelle responsable rennaise, Nadine Desprez, réclame son expulsion.

Initialement, il s’agissait de feux de détritus, qui se sont étendus dans deux immeubles du Blosne le 23 janvier. Un homme avait été rapidement placé en garde à vue, tandis que 150 habitants avaient été évacués et que 9 personnes avaient été hospitalisées, tandis que de nombreux pompiers avaient été mobilisés sur place.

« L’auteur de ces incendies a été interpellé et il est passé aux aveux. Il s’agit d’un immigré clandestin nigérian. En tant que demandeur d’asile, il a été intégralement pris en charge aux frais du contribuable dans un foyer géré par l’association Coallia. Débouté du droit d’asile, il s’est vu notifier une obligation de quitter le territoire et aurait dû être expulsé…depuis le 22 janvier 2020 ! » indique le Rassemblement national dans un communiqué adressé à la presse.

Un communiqué qui réclame l’expulsion du pyromane et dénonce la complicité des élus « de droite comme de gauche qui soutiennent la submersion migratoire ainsi que les associations grassement subventionnées qui la mettent en œuvre, nuisent gravement à la sécurité des Français »

A noter que du côté des autorités, comme de la presse mainstream, c’est silence radio sur cette affaire. A l’heure actuelle, nous n’avons pas d’information concernant le lieu où se trouve l’individu, qui avait été amené au départ dans une unité psychiatrique.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

1 COMMENTAIRE

  1. Après quinze longues années au Blosne, j’ai beaucoup plus de considération pour les racailles allogènes que pour les saloperies de gauchiasses associatives qui viennent assouvir leur irrépressible besoin de supériorité morale dans notre quartier, aux heures de bureau et à nos frais : une gauchiasse, c’est une salope qui se bat la coulpe sur la poitrine des autres …

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

« J'suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s'appliquer aux consommateurs qui, pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Rennes. La piscine de Bréquigny dégradée ce week-end

Y'a-t-il un endroit qui n'est pas touché par les incivilités actuellement ? Samedi 1er mai, des dégradations ont été constatées à la piscine de...

Tour d’horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont

Tour d'horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont https://www.youtube.com/watch?v=l1nG1Ka5UXY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...