Nantes : un saoudien armé d’un couteau menace deux policiers et crie Allah Akbar

A LA UNE

Bernard Kron : « Il y a trop de personnel technico-administratif dans les hôpitaux en France » [Interview]

Les éditions Max Milo publient demain mardi 9 mars un livre qui devrait faire du bruit : « Blouses...

Yann Le Bohec : « L’armée romaine a fonctionné, depuis sa naissance jusqu’au début du IVe siècle, sur un principe simple : la qualité...

Les éditions Tallandier viennent de publier dans la collection Texto « Les guerres romaines », livre signé Yann Le...

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Un homme âgé de 29 ans, de nationalité saoudienne, a été interpellé ce 19 février vers midi sur l’ile Beaulieu à Nantes après avoir menacé deux policiers avec un couteau de 15 cm et avoir fait l’apologie du terrorisme. Il a expliqué qu’il se rendait tout simplement à la mosquée.

L’individu, habillé d’une djellaba, armé d’un couteau, était monté dans un Busway route de Clisson ; aperçu par un motard qui l’avait suivi, il en était descendu près du centre commercial Beaulieu. Prévenus, les policiers s’étaient dépêchés boulevard Gaëtan Rondeau et avaient repéré l’individu, qui portait le couteau dans une sacoche.

Lorsqu’ils lui demandent de s’arrêter, il poursuit son chemin, puis s’empare de son arme et la dirige, pointe vers le sol, en direction d’un policier en criant « Allah Akbar » à deux reprises.

A ce moment, une passante empêche l’agresseur armé de commettre l’irréparable – elle s’adresse à lui en arabe et le convainc de lâcher son arme, en l’occurrence un couteau de cuisine. Finalement maîtrisé, il est placé en garde à vue.

De nationalité saoudienne, inconnu des forces de l’ordre, il avait sur lui un Coran et des billets pour le Tchad. Par ailleurs il s’avère qu’il a été hospitalisé à l’hôpital psychiatrique Saint-Jacques en décembre et janvier dernier. Il n’a pas de domicile connu.

Reste à savoir s’il s’agit d’un « déséquilibré », selon la formule consacrée, ou si un motard, deux policiers et une femme parlant l’arabe ont évité un attentat terroriste sanglant à Nantes, au nom de la religion de paix et d’amour?

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

GPA. La Manif Pour Tous demande la démission d’Elisabeth Moreno

Invitée au Grand Jury à l'occasion du 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, Elisabeth Moreno, ministre déléguée...

Larmor-Plage : Seabird invente un filet de pêche biodégradable et compostable

Un filet de pêche biodégradable en mer et compostable, voilà une une innovation technologique qui fait beaucoup parler d'elle. La...
- Publicité -

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici