Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’embrouille entre deux Gitanes se termine au pistolet-mitrailleur 22 LR

Le 18 février vers 17h30, une violente fusillade a éclaté dans un camp de gens du voyage à Boire-Courant, dans le Val près de Saint-Julien de Concelles. A la suite de celle-ci, trois hommes âgés de 26 à 63 ans ont été interpellés quelques heures après les faits.

A la base, un différend entre deux femmes issues de la communauté, dans un centre commercial de l’agglomération nantaise, qui s’insultent mutuellement. Quelques heures après, deux véhicules, une Renault Captur et une Opel Noire, font irruption dans le camp de Boire-Courant et un tireur, depuis un de ses véhicules, arrose les caravanes au pistolet-mitrailleur 22 LR.

Une femme de 35 ans est atteinte au bras, elle venait de reposer son bébé ; une vitre d’un véhicule explose, juste à côté du conducteur qui s’est couché quand il a entendu les tirs. Depuis les caravanes, deux armes tirent et visent les voitures. Le pistolet-mitrailleur est abandonné sur place. Clap final.

Dans le camp, les gendarmes ont saisi un pistolet 44 Magnum ; trois interpellations ont eu lieu, vers 22 h le soir même, à l’hôpital pour un second suspect, blessé lors de l’échange de tirs, et le matin du vendredi 19 février. Il y a là selon le parquet deux assaillants et un des membres du campement de Boire-Courant.

Le 6 juin 2015, une fusillade avait déjà opposé deux familles de gens du voyage en conflit – l’une d’elles vivait sur un terrain privatif, l’autre sur l’aire d’accueil communale, toutes deux sédentarisées à Saint-Julien de Concelles. Ces tirs avaient été échangés suite à une bagarre dans un garage auto de la Chapelle Basse-Mer ; à l’époque, les gendarmes avaient confisqué deux fusils de calibre 12 et interpellé quatre personnes sur l’aire d’accueil communale.

Le capitaine François Schreiner de la compagnie de la gendarmerie de Rezé précisait alors dans nos colonnes  que les forces de l’ordre étaient intervenues à plusieurs reprises pour calmer les tensions entre la dizaine de familles sédentarisées sur le territoire de la commune « surtout avec cette famille là, qui a la réputation de ne pas être très malléable, et qui entretient des relations exécrables avec plusieurs autres familles de gens du voyage, pas seulement ceux qu’ils ont accueilli à coups de fusil ».

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “L’embrouille entre deux Gitanes se termine au pistolet-mitrailleur 22 LR”

  1. Droal dit :

    On sent un grand vent de liberté qui souffle sur cette partie Ouest de l’espace Schengen, espace de business, mais pas que.

    Emmanuel Macron qui constitue la NG68 (Nouvelle Génération de 68) interdit de plus en plus l’interdiction de quoique ce soit.

    Nonobstant, on est de plus en plus content de rester confiné car cela sauve des vies.

    Et pas seulement par rapport au/à la Covid. En effet, la plupart des murs arrêtent les balles.

    Emmanuel Macron, merci.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

voile

International

L’Arabie Saoudite élue à la présidence de la Commission de la condition des femmes de l’ONU

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 13 Avril c’est la Saint Karadeg

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Culture & Patrimoine, Histoire

L’Europe, notre héritage commun, par Philippe Conrad

Culture, Culture & Patrimoine, Sociétal

Le Breton menacé en tant que langue vivante ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Deux hommes blessés par balle sur l’autoroute A84 au nord de Rennes, une enquête criminelle ouverte

Découvrir l'article

RENNES

Fusillade à Rennes : deux blessés, la CRS 8 mobilisée [MAJ : la vidéo]

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, RENNES, Sociétal

Rennes. Un homme « né en Guinée » blessé par balles au Blosne, rixe au couteau entre Afghans à Maurepas

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Le Blosne, un quartier très « remuant » avec 2 fusillades en 3 jours et des armes de guerre retrouvées [Vidéo]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Dans le quartier « sensible » du Blosne, les centaines de millions d’euros d’aides déversées n’empêchent pas les fusillades

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Nouvelle fusillade à Cleunay, quartier « prioritaire » connu pour le trafic de drogue

Découvrir l'article

NANTES

Septembre à Nantes : les feuilles tombent, les balles sifflent

Découvrir l'article

NANTES

Fusillade au cœur de Nantes : le point sur l’enquête

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky