Mucoviscidose : un traitement pour Enzo, 13 ans…. indisponible en France

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

«Un parcours du combattant» : c’est ainsi que Gilles Cresci décrit sa lutte pour pouvoir bénéficier du #Trikafta, un traitement à l’efficacité avérée pour son fils Enzo, atteint de #mucoviscidose. Le jeune garçon de 13 ans vit depuis sa naissance avec cette maladie, qui affecte gravement ses capacités respiratoires. Le Trikafta, mis au point il y a un an par le laboratoire Vertex Pharmaceuticals, a obtenu d’excellents résultats en phase d’essais cliniques, ce qui a permis une autorisation rapide de mise sur le marché américain.

Problème : le Trikafta n’est pas encore autorisé en #France, bien que l’Agence européenne du médicament (EMA) ait émis un avis favorable. Son coût prohibitif a également de quoi décourager les familles : près de 100 000 euros par an. Pour son fils, Gilles a lancé une cagnotte en ligne, mais il n’a pas réuni assez d’argent pour obtenir la première partie du traitement. Toute la famille attend désormais que les régulateurs européens se prononcent rapidement sur l’autorisation.

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Bak prederouriezh en euskareg : ur gopienn difaziet nemetken

Holl liseidi al lise en euskareg Bernat Etxepare eus Baiona o doa skrivet o c'hopienoù prederouriezh en euskareg evit...

Langues régionales. Une plainte déposée à l’ONU contre les discriminations de l’État français

L'ONU peut-elle sauver les langues régionales de France ? Le Réseau européen pour l’égalité linguistique compte en tous cas...

2 Commentaires

  1. il est de plus en plus évident que l’Europe vise et travaille pour la disparition de la France et de son peuple ! que tout dle monde se mette bien cela dans la tête et un grand pas vers notre préservation sera franchi : il ne faut plus qu’en Europe il y ait des malades, d’ailleurs, rien qu’en France, le système hospitalier est à la ramasse au lieu d’être au service des malades : on firme des lits sans cesse, on envoie des malades se faire soigner dans un autre pays : l’Allemagne par exemple, on continue allègrement de saccager notre agriculture au profit des produits importés, on veut nous faire importer des viandes du Canada alors que nous sommes suffisants dans ce domaine, etc.. On importe des travailleurs étrangers à moindre coût au lieu de donner le peu de boulot disponible à des autochtones qui veulent travailler : MAIS QUE FAUT-IL POUR QUE LES GENS COMPRENNENT.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Un tour de France en vélo pour vaincre la mucoviscidose

Ce Breton aura roulé trois semaines, des Bouches-du-Rhône au Finistère, pour soutenir la recherche contre la mucoviscidose. Il roule aussi par solidarité pour toutes les...