Xav-19. Xenothera annonce que son traitement est efficace contre le variant Omicron, les autorités bloquent toujours

Mais pourquoi les autorités gouvernementales et sanitaires sont-elles obsédées par la vaccination au point de bloquer les traitements anti-covid 19 ?

La biotech nantaise Xenothera a en effet annoncé les premiers résultats d’efficacité in vitro de son anticorps polyclonal anti-Covid contre le variant Omicron et demande à ce que le médicament soit rapidement mis sur le marché.

Le Xav-19 étant un anticorps polyclonal, son efficacité contre les variants est systématiquement probable, même s’il faut toujours le vérifier, explique Odile Duvaux, la présidente de la biotech nantaise. Et c’est ce que nous venons de faire.

 Les anticorps polyclonaux, moins sensibles que les monoclonaux aux mutations ou aux variations individuelles de leur cible, sont un atout face à un virus qui a la particularité de subir beaucoup de mutations​, souligne Xenothera

Le Xav-19 est l’un des traitement les plus avancés actuellement mais il n’a toujours pas reçu  le feu vert de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) et de la HAS (Haute autorité de santé) pour sa mise sur le marché. De quoi interroger, notamment sur les conflits d’intérêts, et sur l’argent que rapporte les vaccins aux firmes qui les produisent, par rapport à des traitement…

Odile Duvaux pousse un coup de gueule : Face au contexte sanitaire d’urgence, nous interpellons aujourd’hui le gouvernement afin que notre demande d’autorisation d’accès précoce pour notre traitement bénéficie des conditions nécessaires à son aboutissement, compte tenu de l’échec des anticorps monoclonaux et de la diffusion rapide du variant Omicron, lance la présidente de Xenothera. Comme nous le martelons depuis plus d’un an, les vaccins et les traitements sont les deux bras de la lutte contre l’épidémie. Nous gardons l’espoir que les 25 000 doses de Xav-19 déjà fabriquées et prêtes à l’emploi puissent bénéficier dès que possible aux patients qui en auront besoin.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. même méthodes que pour l’hydroxychoroquine , l’azytromycine , l’ivermectine , enfin tous les médicaments qui soulagent les malades du covid….

  2. et oui ! Cherchez le loup qui est derrière et vs trouverez bien vite qui est planqué (à peine !!) ds la forêt . Une consoeur ulcérée après 30 ans de médecine qui a vu certains gros loups cachés en Bourse et pr bien peu : débusqués grâce au courage de certaines consoeurs ou confrères. Ms …personne ne se révolte ou presque parmi les moutons bien tondus que ns sommes .

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !