Mer de Chine méridionale. La France défie la Chine

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La Marine française a annoncé il y a quelques jours que le navire d’assaut amphibie Tonnerre et la frégate Surcouf avaient quitté le port de Toulon le 18 février et se rendront dans le Pacifique pour une mission de trois mois. Selon Naval News, les navires de guerre français passeront deux fois par la mer de Chine méridionale et participeront en mai à des exercices militaires conjoints avec les États-Unis, l’Australie, l’Inde et le Japon. La Chine a fortement critiqué cette initiative française.

Le fait que la Marine française ait envoyé le Surcouf et la péniche de débarquement polyvalente Tonnerre pour patrouiller en mer de Chine méridionale, qui se trouve à plus de 10 000 kilomètres de la France, prouve que la région maritime est l’un des plus importants points chauds géopolitiques du monde. Les Français affirment que l’attention se porte sur la sécurité de la navigation car la mer de Chine méridionale est un pont particulièrement important entre les océans Indien et Pacifique, et a une influence sur la géopolitique et la géoéconomie, non seulement dans la région Asie-Pacifique et Indo-Pacifique, mais pour le monde entier.

En envoyant des navires de guerre modernes dans la région Asie-Pacifique, la France a prouvé qu’elle avait une nouvelle approche du Vietnam, ancienne colonie française. Les récentes mesures prises par Paris marquent le retour des Français en Asie du Sud-Est, non pas comme un envahisseur comme au siècle dernier, mais comme un pays prêt à défier et à provoquer la Chine dans sa propre cour. C’est une chose qui intéresserait également le Vietnam, car il a une inimitié de plusieurs siècles avec la Chine qui perdure jusqu’à ce jour et qui est bien plus profonde que l’ère coloniale française relativement courte de l’Indochine.

Un autre point à noter est que la société française d’énergie Total est l’un des plus importants partenaires du Vietnam dans le secteur du pétrole et du gaz. La société française coopère actuellement avec le Vietnam et certains autres pays de la région pour exploiter les ressources.

Depuis 2018, la France a construit une stratégie indo-pacifique. La France est le premier pays européen à s’engager dans cette voie. De plus, en 2015 et 2017, des navires de guerre français sont également passés par la mer de Chine méridionale. Il est probable que la France va maintenant renforcer sa position contre les revendications de Pékin en mer de Chine méridionale en augmentant la fréquence de ses activités dans la région, y compris les exercices militaires.

Quatre membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies envoient leur flotte en patrouille irrégulière ou périodique en mer de Chine méridionale, ce qui prouve l’importance de cette région pour l’économie mondiale et les superpuissances du monde. Il convient de souligner que le fait qu’une grande puissance extérieure à la région déploie ses armes modernes en mer de Chine méridionale constitue une provocation majeure. La France, dont le territoire le plus proche de la mer de Chine méridionale est la Nouvelle-Calédonie à plus de 6 500 kilomètres, n’a pas à s’impliquer dans les problèmes de la région. Mais les Français sont très probablement motivés pour s’intéresser aux affaires de la mer de Chine méridionale afin de soutenir les plans d’affaires de Total dans la région.

Selon le ministre français de la défense Florence Parly, la patrouille de navires de guerre français en mer de Chine méridionale est « la preuve de la capacité de la marine française à déployer des opérations dans des zones éloignées sur le long terme avec des partenaires stratégiques« , en faisant référence aux États-Unis, au Japon et à l’Australie. On peut voir que la France est prête à renforcer sa coopération avec le QUAD, une coalition composée des Etats-Unis, de l’Inde, du Japon et de l’Australie dont l’objectif est de défier la Chine dans la région indo-pacifique.

La France n’est pas membre du QUAD ; cependant, le pays européen peut renforcer ses liens avec l’alliance sur la base d’accords militaires bilatéraux signés avec les États-Unis et les trois autres pays. D’autre part, la France est un allié des États-Unis par le biais de l’OTAN, dans laquelle le Japon et l’Australie sont également considérés comme des alliés majeurs non membres de l’OTAN. L’envoi de deux importants navires de guerre en mer de Chine méridionale montre que la France est prête à se tenir aux côtés des États-Unis, du Japon, de l’Inde et de l’Australie dans les questions géostratégiques, politiques et militaires de l’Indo-Pacifique, en particulier contre la Chine.

Pour les États-Unis, l’introduction de navires de guerre français en mer de Chine méridionale est une étape importante vers l’établissement d’une alliance anti-Chine à l’échelle mondiale, et pas seulement au niveau régional. Bien que la Chine ait dénoncé ces récentes provocations émanant de puissances non régionales, elle n’a pas encore révélé comment elles pourraient y répondre.

Bien que l’empire colonial français soit effacé depuis longtemps, Paris tente toujours de maintenir son influence mondiale par l’intermédiaire de ses anciennes colonies, non seulement en Asie du Sud-Est grâce à des pays comme le Vietnam, mais aussi en Afrique, dans le Pacifique Sud, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Cependant, malgré les antagonismes de la France, Paris n’a pas les capacités nécessaires pour pouvoir défier la Chine unilatéralement dans la mer de Chine méridionale, d’où son recours à d’anciennes possessions coloniales comme le Vietnam et à des partenaires comme les États-Unis, l’Australie et l’Inde.

Pour l’instant, rien n’indique que la France réussira à dissuader la Chine de poursuivre la mise en oeuvre de ses intérêts en mer de Chine méridionale.

Paul Antonopoulos (Infobrics, traduction breizh-info.com)

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

3 Commentaires

  1. Des provocations, il y en a des deux côtés. La sinité d’îlots inhabités au large de Palawan ou du Sabah est pour le moins discutable. Et que va dire Olivier Véra, young leader France-Chine ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Eric Zemmour : « Il y a des attaques de pompiers, de policiers, de médecins, d’infirmières,… parce qu’ils symbolisent la France »

Eric Zemmour : « Il y a des attaques de pompiers, de policiers, de médecins, d’infirmières,… parce qu’ils symbolisent la France » Face à l'info...

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! »

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! ». François Boulo, né en 1986, est un avocat français considéré comme...

Éric Roussel : « François Mitterrand n’a jamais renié ses engagements passés » [Interview]

« François Mitterrand, de l'intime au politique » sortira en version poche, dans la collection Tempus (Perrin) ce 22 avril 2021. Ecrite par Eric Roussel,...

Sonia Mabrouk : « Nous ne sommes pas une nation multiculturelle ! »

Sonia Mabrouk était l'invitée d'Eric Morillot dans les Incorrectibles à l'occasion de la sortie de son dernier livre « Insoumission française ». https://www.youtube.com/watch?v=7u0OrENTjFg Photo d’illustration  :...