Covid19 : débat Etienne Chouard Jean Bricmont – Ça va bien se passer ! #02

A LA UNE

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

« Ça va bien se passer », la nouvelle émission du Média pour Tous, est de retour, cette fois-ci au format débat, en face à face. Crise sanitaire ou dictature sanitaire ?

Ce sujet fait flamber les claviers des internautes sur les réseaux sociaux depuis des mois en France. Nous avons décidé d’inviter Étienne Chouard et Jean Bricmont afin qu’ils incarnent, sur notre plateau, ce débat qui ne cesse de retourner la toile. Encore merci à vous tous, chers contributeurs, qui rendez possible cette aventure unique de construction d’un média totalement indépendant des pouvoirs économiques, politiques et médiatiques. Sans vous, rien ne serait possible et toute l’équipe du Média pour Tous vous remercie sincèrement.

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Avec Solidarité Grand Ouest, une collecte de dons pour créer une section handivoile à Saint-Quay-Portrieux

Grâce au dispositif de collecte de dons du Fonds de dotation Solidarité Grand Ouest et au soutien du Super...

Médias mainstream : le grand errement ! Par Nicolas Vidal

Nicolas Vidal est le patron de "Putsch", média favorisant les débats culturels et sociaux. Dans son livre "Médias, le...

3 Commentaires

  1. je comprends pas que l’on puisse se poser la question : crise ou dictature sanitaire ….
    il a une épidémie
    et la dictature sous prétexte sanitaire
    il faudrait mieux s’interroger sur l’absence de recherche et de mise en oeuvre de traitements , le non renforcement ( ou largement insuffisant ) des infrastructures hospitalières concernées , pourquoi les hopitaux privés ne sont pas sollicités , etc…
    les autocrates aux manettes se prennent pour des dieux et sont en plein orgasme tant ils jouissent de leur pouvoir plein pot ….
    avec un peuple de moutons , il faut dire , c’est facile…..

  2. Ce M. Bricmont a complétement hystérisé le débat, ayant eu le COVID, on comprend que ça s’est mal passé pour lui. Dès lors il manque complétement d’objectivité lui qui se présente comme un scientifique est franchement plutôt un croyant proche de l’inquisition, un sectaire qui décide qui est scientifique de qui ne l’est pas! Il critique Raoult qui même si c’est un personnage agaçant car très imbus de sa personne est un scientifique reconnu et réputé mondialement. La professeur Lacaune n’aurait aucun diplôme et Fouchet a de mauvaises relations…. WTF?
    Et lui personne le connais avec ses feuilles illisibles sorties de leur contexte (c’est ça la science?)… Il parle de l’Ivermectine (enfin non il connaissait même pas le nom) en insinuant qu’il n’y a pas eu de test en double aveugle et randomisé. Manque de bol, ça a été fait… Très bon point pour M. Chouart qui a su garder son calme (j’aurai pas pu) face à un type complétement fermé à tout débat. Ça sert à rien, il a raison, taisez vous et allez tous vous faire piquer!

  3. Il y a Marx, puis il y a les « marxistes ». Mais Jean Bricmont n’est pas tout à fait de ceux-là… Il me revient en tête des phrases du philosophe social Emmanuel Renault dans l’introduction de son livre « Le Mépris social ». Bricmont devrait les lire, outre les livres de Raoulut… Mais Bricomont préfère l’étatisme à la chinoise : sa fleur bleue de sortie, comme Guigue. Au fait, la Chine a-t-elle rejeté l’hydroxycholoroquine après l’étude du Lancet ? Et l’Amérique latine ? Et l’Afrique ?.

    Il y a Pasteur ou Russel et puis il y a les zététiciens pasteurisés jusqu’à la moelle des os, de très stricte observance, qui pensent avoir le monopole d’une saine définition de la science, Ils sont fiers comme un bar tabac sur un segment épistémologique qu’ils prennent pour un tout intersidéral, hurlant contre Raoult et sa démarche inductive (oh sacrilège !). Comme si Raoult avait avant tout des comptes à rendre à la zététique et non à ses patients…ll y a des débats vieux comme la France, où Jaurès lui-même n’a pas toujours que des gentillesses pour Auguste Comte.

    J’ai bien la réponse à ma question, depuis que j’ai quitté, exaspéré, la page FB de Bricmont ad vitam eternam : il se l’est donc chopé le covid et a perdu un ami (ok, jusque là, on peut comprendre qu’il ne fasse pas dans le déni de certains sur l’autre extrême hyper relativiste). Le problème est qu’il n’analyse hélas plus la situation qu’à travers le prisme de ses phobies hystérisées : les déconstructionnistes, les écolos et les libertariens dans une sordide alliance « anti-science ». Une grille de lecture qui tourne au radotage obsessionnel depuis quelques années et tord certains faits . Ca doit d’ailleurs lui faire mal de savoir que quatre figures de la galaxie gaulienne souverainiste (Asselineau qu’il encense, Dupont-Aignan, Rougeyron et Philippot) préfèrent accorder de la crédibilité à Raoult, voire tendre l’oreille quand Fouchet parle et converser amicalement avec lui. Ca ne coincide pas exactement avec la grille de lecture de Jean Bricmont… Il n’y a eu que Cohn-Bendit pour dire à Raoult : « Qu’il ferme sa gueule ! ». C’est que cette génération donnait déjà l’exemple à la jeunesse « incivique » actuelle lors de la grippe de Hong-Kong en 68-69 : tous confinés fièrement contre le relativisme de De Gaulle et Nixon… Et annulation volontaire de Woodstock pour l’exemple ! Les jeunes babyboomers se lamentaient des cadavres de seniors qui encombraient les hôpitaux de l’époque. On peut comprendre qu’ils ne tolèrent pas un certain relâchement… Hum !

    Bricmont a raison de dire qu’il ne faut pas regarder que la France ! Je suis Belge comme lui ! Le « consensus scientifique », je ne sais pas ce qu’il entend par là… Le fait que les médias belges (allo Chomsky?) accordent plus de crédibilité à un virologue du nom de Van Ranst qui fait le grand écart entre les financements de Bill Gates pour l’université de Leuven et ses sympathies pour le PTB d’extrême-gauche maoïste… Un Van Ranst pas très enclin… au débat contradictoire. Le maoccidentalisme dont parlait Debray y tourne à la caricature, en mode blouse blanche… Compliment à Barbara Stiegler pour avoir raillé le phénomène des bulles « made in Belgium »…

    Bricmont ne vous dira rien sur l’ancien recteur de l’Université de Liège, le virologue Bernard Rentier, qui a contesté certaines mesures, invité l’anthropologue en santé Jean-Dominique Michel autant que Raoult à Liège. Bricmont n’a rien à dire sur l’ancien chercheur en économie de l’Université libre de Bruxelles François Jortay dont une étude libre a été savamment relue par l’ancien prof de santé publique Christophe De Brouwer de la même université. Bricmont n’a rien à dire sur la docteur en biochimie Caroline Vandermeeren de l’UCL (l’université où Bricmont a enseigné la physique)… Bricmont doit même être ulcéré par le fait qu’une historienne qu’il connaît bien, Anne Morelli, spécilaste de la propagande, ait pu apparaître dans le documentaire controversé de Bernard Crutzen : « Ceci n’est pas un complot », pour y dire ce qu’elle pense de la rhétorique martiale du gouvernement belge. Bricmont n’a rien à dire sur le microbiologiste-infectiologue Gala de l’Hôpital Saint-Pierre… Ils n’appartiennent pas à « son consensus scientifique belge » et sont ostracisés ou diabolisés par les médias belges.

    Je ne partage pas toutes les analyses défendues par Chouard dans ce débat, mais il a raison sur un point de taille : ce n’est pas forcément sombrer dans un individualisme libertarien que de considérer qu’il faut défendre les libertés publiques. Bricmont n’en a cure, après son énième procès contre la caricature qu’il se fait d’Orwell depuis des années et qui me fait constamment pouffer de rire… Hommage à l’ingénieur mathématicien Zamiatyne qui a fui l’URSS de Staline et s’est réfugié en France pour y écrire le roman dystopique « Nous autres » qui a influencé Orwell et Huxley… Ce dont se fout Bricmont comme à son habitude, car il lui aussi fait la guerre d’Espagne… Il était peut-être même dans la brigade Malraux comme un aïeul de Raoult. Il se pourrait peut-être même bien que l’ostracisation du doyen de la micro-biologie allemande, Sucharit Bakhdi en Allemagne soit saine pour l’étatisme allemande et que le code de Nuremberg faisant suite au jugement des médecins nazis soient une oeuvre écolo libertariene déconstructionniste sous influence de Deleuze et Foucault. Et personne ne le savait…

    Raoult n’a pas pu venir à Liège pour y faire sa conférence lors de la recrudescence covid d’automne… Nous sommes quelques Belges à l’attendre avec impatience… Qui sait, il a peut-être une conférence de physique quantique dans un tiroir de l’IHU… Au point où nous en sommes…

    .

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

École : la fabrique des crétins ? Avec Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli, agrégé de lettres modernes, est un enseignant et essayiste français. Auteur de nombreux ouvrages, il a été révélé au grand public lors...

Ils sont victimes de la crise : « C’est toute notre vie qui s’en va. » [Reportage]

Le Covid19, et les mesures mises en place pour le combattre, mettent à terre les économies des pays touchés par cette pandémie. En France,...

Un ancien policier se livre – Entretien avec Jean-Pierre Colombies

Jean-Pierre Colombies fut policier durant 35 années. Il est actuellement le porte-parole de l'association U.P.N.I Police, un regroupement de « policiers en colère ». Face à...

Attentats islamistes, que faire ? Pierre-Yves Rougeyron et Jean Bricmont répondent

La France vient de connaître une série d'attentats islamistes, trois en l'espace d'un mois. Attaque au hachoir, décapitation à la sortie d'un collège, meurtres...