Peut-on réellement pleurer sur le sort de Nicolas Sarkozy ? [L’Agora]

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Ainsi donc, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné en première instance à trois ans de prison, dont un ferme dans l’affaire Bismuth. Ce dernier annoncé faire appel (ce qui suspend le premier verdict).

Si l’on en croit ses amis politiques, et même jusqu’au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui lui a apporté son soutien et son amitié, alors même qu’il prétend par ailleurs faire la chasse aux délinquants via son ministère, il faudrait plaindre l’ancien chef de l’État.

Mais peut-on réellement plaindre un président de la République qui, si il a sans doute été victime (comme d’autres avant lui) d’une féroce « Justice des juges » qui ont condamné, possiblement par détestation, sur leurs seules intuitions en allant à l’encontre du principe même du Droit français ?

Finalement, s’il y a bien quelque chose de choquant, c’est que Nicolas Sarkozy n’ait pas été jugé plus tôt et condamné bien plus lourdement, pour une autre raison essentielle. Car l’ancien président de la République française a commis une faute bien plus grave concernant les Français et les Européens : il a impulsé l’intervention militaire en Libye en 2011, provoquant la chute de son ancien ami le colonel Mouammar Kadhafi, la déstabilisation de toute une région stratégique, et la ruée vers l’Europe de migrants venus d’Afrique noire, la Libye de Kadhafi ayant été par le passé notre barrière empêchant justement cette ruée vers notre continent.

La guerre en Libye déclenchée par M. Sarkozy avec son ami BHL, c’est l’arrivée sans discontinuer de migrants venus d’Afrique noire par la suite, ce qui déstabilise et déstabilisera pour longtemps notre continent tout entier. La guerre en Libye déclenchée par Nicolas Sarkozy, c’est aussi l’effet boule de neige sur les pays voisins. La déstabilisation de tout un monde arabe qui jusqu’ici certes sous des régimes autoritaires, mais loin, très loin du chaos actuel qui s’est emparé notamment de la Libye.

Nicolas Sarkozy est coupable en conséquence, par cette guerre dont nous voyons toujours aujourd’hui les conséquences, de mise en danger des populations européennes, de menace sur toute une civilisation. Des actes bien plus graves que les faits qui lui sont aujourd’hui reprochés.

Et que dire enfin, de toutes ces personnalités politiques qui, lorsque cela concerne M. Sarkozy, s’interroge sur la partialité et l’acharnement des juges, alors même qu’au quotidien, toute l’année, des décisions de Justice iniques (et de moins en moins rendues au nom du peuple français) sont prises, dans tous les tribunaux de France ?

Que dire de toutes ces personnalités qui aujourd’hui dénoncent les errements de la Justice française alors qu’elles ne disent mot lorsque des écrivains sont mis en prison depuis plusieurs mois maintenant — comme Hervé Ryssen enfermé depuis septembre 2020 pour des écrits politiques ?

Est-ce à admettre qu’en fonction de la personne qui est jugée, il y aurait une indignation à deux vitesses ?

Que peuvent bien par ailleurs se dire tous ceux qui, condamnés à des peines de prison, ici pour un vol, là pour un acte de petite délinquance, ou simplement mis en examen (et parfois placés en détention provisoire) ne bénéficieront pas, quant à eux, d’une tribune au JT de TF1 ce mercredi soir, à 20 h, pour pouvoir se défendre devant le tribunal médiatique, qui prend de plus en plus le pas sur les tribunaux français ?

Non vraiment, vous ne me ferez pas verser une larme sur le sort de Nicolas Sarkozy. Un président de la République est censé montrer l’exemple, pas mettre en danger son peuple, ni user des ses fonctions à des fins autres que celles pour lesquelles il a été élu.

Avant de verser vos larmes de crocodile pour Nicolas Sarkozy, pensez donc à tous ceux qui aujourd’hui, et ils sont nombreux, croupissent dans les prisons françaises en détention provisoire, alors qu’ils devraient bénéficier, comme tout accusé, de la présomption d’innocence.

Pensez à ces dissidents politiques condamnés par l’action des ligues de vertus pour leurs écrits.

Pensez à tous ceux qui, en prison ou en attente de jugement, ne bénéficient ni des réseaux, ni des soutiens financiers, ni des relais médiatiques pour pouvoir se défendre correctement face à une institution qui au quotidien, ne fait pas honneur à la mission qui lui a été confiée par le peuple français.

C’est eux qu’il faut, éventuellement, plaindre. Mais sûrement pas un ancien chef de l’État qui a provoqué le début de notre perte à nous tous, les Européens.

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : pixabay [cc]
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Nantes. La pandémie impacte le commerce du centre-ville

La fermeture de la maison de la presse Agora, place de l'Ecluse, mi-avril, rappelle s'il en était besoin qu'une...

Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l'éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être...

11 Commentaires

  1. Sans oublier l’entourloupe du Traité européen de Lisbonne qui a foulé aux pieds la volonté démocratiquement exprimée par la majorité du peuple français, et qui a livré la France pieds et poings liés à la finance, à l’argent et à l’étranger.

    • et la vente aux Américains d’une partie de nos réserves d’or, métal stratégique, à son cours le plus bas!

    • Ce qu’il a fait de pire n’est malheureusement pas illégal. S’il est emprisonné, ce sera pour une raison bien légère par rapport aux destructions du pays qu’il a occasionnées.

  2. J’ approuve totalement !
    Et encore j’ ajouterais qu’il a eu pour effet catastrophique de faire regagner l’ OTAN à la France , ce qu’il s’était bien gardé d’ annoncer dans son program-
    me électoral !
    Tout s’ éclairerait si l’on ajoute crédit à ceux qui suggèrent qu’ il n’est qu’ une taupe de la CIA….

  3. En somme, vous vous réjouissez que Sarkozy soit condamné, même si c’est pour de mauvaises raisons, parce qu’il aurait mérité d’être condamné pour de bonnes raisons. Mais le problème ici n’est pas Sarkozy ! C’est que la justice se soit dévoyée dans une procédure traficotée puis dans un jugement dégoulinant de morale (lisez ce qui en a été publiant, c’est édifiant) fondé uniquement sur l’intime conviction (« faisceau d’indices »…) de juges qui très probablement, comme la plupart de leurs collègues, détestaient personnellement le justiciable.
    D’accord, ce n’est pas la première fois que la justice est dévoyée et mise au service de passions personnelles, politiques ou idéologiques. On a vu assez de cas de condamnations orientées ! Mais ce n’est pas parce qu’il y a eu des précédents qu’il faut désormais dire « amen ». Le cas de Sarkozy a l’avantage de révéler largement les dévoiements que la justice française peut s’autoriser. Beaucoup de gens qui ignorent le cas Ryssen (ou qui préféraient l’ignorer en se pinçant le nez) découvrent la dérive de l’institution judiciaire et/ou sont bien obligés de regarder en face. Il faut le dire hautement !

  4. oh là là ! l’art de se ‘foutre’ du monde, NON, on ne doit pas pleurer sur son sort qui est bien plus doux que celui qu’il mérite vraiment : on le voit avec khadafi mais qu’a t-il fomenté comme coup sordide avec lui, jusqu’à lui envoyer sa propre femme Cécilia pour traiter de l’affaire des infirmières/infirmiers scandaleusement détenus en Lybie pour des motifs inventés ignobles. Va t-on pleurer sur le sort de ce traitre qui nous a enfilé le traité de Lisbonne comme un suppositoire puisque nous l’avions rejeté. J’ai personnellement envie de dire que c’est bien fait et je déplore que ce n’est pas assez. Les pleureuses doivent cesser leurs pleurnicheries perfides.

  5. J’ai commenté en disant que je ne plaignais pas SARKOZY. je l’ai aussi jugé en dictateur pour nous avoir mis dans l’Europe alors que nous avions voté NON !
    Mon commentaire a été supprimé ….. peut-on me dire pourquoi ?

  6. Je pense aussi que cet « évènement » devrait mettre en exergue les graves dérives de la politique atlantiste de Sarkozy (comme celles actuelles de Macron) , tous les deux aux ordres de Washington (d’ailleurs leur accointance est notoire et explique bien des choses), et tout les deux gravement coupables d’une immigration forcenée qui n’a pour but que de réduire à néant l’Histoire de la France et de balkaniser l’Europe dans un fédéralisme massifiant. Tous les deux ont poussé pour une UE « otanisée » et sous tutelle, Cette rupture dans notre politique Nationale, réduite à un conflit, sous contrôle médiatique, entre Nationalistes et Atlantistes mondialisés, ils l’ont portée au maximum, comme des pro-consuls sans envergure qu’ils sont.

  7. Pourquoi croyez-vous que les lieutenants (ou anciens lieutenants) de Sarkozy font actuellement cadeaux sur cadeaux à l’équipe de Tchoupy-président ? C’est la monnaie d’échange pour éviter au présido-délinquant d’avoir à exécuter sa peine si elle venait à être confirmée en appel. Connaissez-vous beaucoup de politiques condamnés actuellement en détention ? Le Maire, Estrosi, Bachelot … recyclés par le condamné, sont à la manoeuvre pour sauver sa tête

Il n'est plus possible de commenter cet article.