Rennes. La croissance et le bétonisation de la ville entrainent une saturation du stationnement

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

A Rennes, la croissance de la ville entraine une saturation progressive du stationnement au détriment de ses habitants et de ceux qui y travaillent.

À Rennes, le stationnement est divisé en deux zones :

Une zone rouge pour l’hyper centre et une zone verte en proche périphérie, pour favoriser la rotation des véhicules…

Mais aussi des quartiers proches où le stationnement est gratuit notamment Villeneuve Madeleine, Mauconseil, Sarah Bernhardt, Bréquigny et ses parking aériens. Des quartiers où trouver une place pour les riverains devient parfois sportif, notamment passé 18h00, week-end compris, et, fait nouveau, pendant les vacances, d’ordinaire plus calme.

Source : https://metropole.rennes.fr/le-stationnement-rennes

Certains riverains, faute de places, se garent hors emplacement et sont parfois verbalisés.

En effet, des voitures pendulaires s’y garent, pour la journée ou plusieurs jours, ainsi que des véhicules ventouses (+ de 7 jours) de voyageurs ne voulant pas payer le parking de la gare ou pour prendre le métro, les parkings relais étant très souvent saturés.

On trouve aussi des propriétaires sans gêne, possesseurs de véhicules stationnant plusieurs mois alors qu’ils ne sont plus en état de marche et même parfois plus assurés, avec contrôle technique dépassé depuis plusieurs années.

Là encore au grand dam des riverains parmi lesquels des habitants entre la rue de l’Alma et la rue de Nantes, dont certains ne cachent pas leur mécontentement en demandant à nouveau une extension du stationnement payant, comme c’est le cas déjà dans quelques rues, qui elles ne connaissent plus ce souci (Une pétition avait été faite en 2018 mais le non l’avait finalement emporté, certains ne voulant pas payer le tarif résidentiel de 17 euros /mois).

La fourrière municipale, forte de 3 camions seulement, donne priorité au stationnement gênant (sortie de garage, trottoir, passage piéton, place PMR). Avec plus de 2.000 voitures signalées en stationnement abusif, l’activité est donc plus que soutenue par moment pour ses agents.

D’autant que leur terre plein de stockage, situé à coté du dépôt Star (bus), arrive à saturation, malgré un épaviste qui évacue 40 véhicules par mois, pour destruction.

« Qu’attend Madame Appéré pour renforcer les moyens alloués et écouter les habitants de ces quartiers ? En voici un bel exemple de revers de médaille avec l’extension du centre ville de Rennes, la bétonisation à outrance avec des garages ou parkings en nombre insuffisant pour chaque appartement ?» indique un riverain en colère.

Vous avez dit Vivre en intelligence, déplacements doux, circulation apaisée à Rennes ?

Nantes connaît une situation identique.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier...

Ober anaoudegezh gant Bro ar Gwin e Liger-Atlantel

E-pad ar vakañsoù e-lec'h mont da vro-Euskadi evel boaz e c'hell ar vretoned kar o bro ober anaoudegezh gant...

Articles liés

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...