Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

A LA UNE

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d’un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de tourner en rond concernant l’histoire de la Seconde guerre mondiale en Bretagne, livre intitulé « Saint-Marcel, 18 juin 1944, enquête sur un désastre »

Les combats de Saint-Marcel du 18 juin 1944 sont restés dans la mémoire résistante comme une victoire, parfois, seulement une victoire psychologique. Cette mémoire résistante se souvient de 560 tués à l’ennemi comme il est gravé dans le granit du mémorial : soit plus de tués qu’il n’est venu d’Allemands sur le terrain !

A partir des témoignages et d’archives restées inexploitées ou récemment autorisées à la consultation, l’auteur mène une analyse de la place des combats de Saint-Marcel dans le contexte de l’invasion de l’Europe par les Alliés, du Débarquement et de la Bataille de Normandie puis de la libération de la Bretagne. A partir des concepts opérationnels et des technologies de l’époque, il donne la primauté aux aspects militaires plutôt qu’aux aspects idéologiques ou politiques.

Au-delà d’une enquête, d’une analyse et d’un constat, l’auteur définit une morale de la mémoire qui s’affranchit des mythes et des manichéismes pour privilégier la compréhension des faits et des comportements individuels et collectifs.

Le livre, édité par l’IDBE, est actuellement en souscription : Vous pouvez vous le procurer dédicacé en adressant un chèque de 29€ (24€ l’ouvrage + 5€ de frais d’envoi)

Adresse pour le chèque : IDBE – 16 Rue de la Madeleine, 22200 Guingamp.

Pour évoquer ce livre, Yves Mervin nous a accordé un long entretien, à écouter ci-dessous.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés