Marlène Schiappa. « Vous êtes féministes ? Engagez-vous ! » [Vidéo]

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

Malgré une insécurité galopante en France avec des faits divers se multipliant aux quatre coins du pays, le ministère de l’Intérieur s’est félicité d’être en « féminisation croissante » lors de la Journée internationale des femmes. Marlène Schiappa nous en dit plus…

Marlène Schiappa et la police féministe

L’ingénierie sociale à la française repousse chaque jour un peu plus ses limites. Voilà qu’à l’occasion de la Journée internationale des femmes qui se tenait le 8 mars (et qui a été renommée « Journée internationale des droits des femmes » en France…), Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté et accessoirement l’un des « fleurons » du gouvernement en matière de communication, a publié une vidéo sur Twitter.

« Vous êtes féministe ? Engagez vous ! », écrit ainsi Marlène Schiappa pour accompagner la vidéo en question. Cette dernière se termine sur un appel au recrutement : « Vous êtes féministe, devenez policière, policier, gendarme, sapeur-pompier. »

Tandis que ce clip incite les femmes à s’engager dans la police afin de « lutter contre les violences sexuelles et sexistes », est-on encore en droit de se demander sans se voir accuser de misogynie ou de « patriarcat oppressif » si une telle féminisation des forces de l’ordre alors que les faits d’insécurité se multiplient en France ces derniers jours est réellement une priorité ?

Quant à Marlène Schiappa, celle qui se présente sur Twitter comme « féministe depuis toujours, romancière & essayiste, fondatrice de Maman travaille et buveuse de thé » a été particulièrement active sur le réseau social en cette journée du 8 mars.

La « féminisation » du ministère de l’Intérieur en marche

À cette même date, la ministre a notamment fait part de la volonté du ministère de l’Intérieur de se féminiser. En compagnie du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, Marlène Schiappa a présenté la feuille de route en la matière et ils ont signé le nouveau « plan d’actions pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 2021-2023 ».

Ce même ministère indique par ailleurs avoir réalisé 43 % de primo-nominations de préfets femmes en 2021 (40 préfètes en poste territorial, 3 préfètes de région). Il relève aussi une hausse de 7 % du nombre de femmes sapeurs-pompiers civils (1 sapeur-pompier sur 6 est une femme), 22 % de femmes dans la gendarmerie et 28% de femmes dans la police. La place Beauvau se félicite ainsi d’être « en féminisation croissante »…

Au cours de cette journée du 8 mars décidément très prolifique, l’Élysée a publié un communiqué conjoint d’Emmanuel Macron et de la Directrice exécutive de ONU Femmes annonçant la tenue d’un « Forum Génération Egalité » du 30 juin au 2 juillet 2021 à Paris. Seront réunis à cette occasion, outre les États, « les organisations internationales, la société civile, la jeunesse, le secteur privé et les activistes du monde entier ».

Parmi les « activistes » conviés à ce rendez-vous l’été prochain, il y a fort à parier pour que n’y figure pas le collectif Nemesis et son féminisme identitaire. Si Marlène Schiappa veut « libérer la parole des femmes », encore faut-il que cette parole ne remette pas en cause un « vivre ensemble » montrant des signes de fatigue en France…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

En Bretagne, des cafés et bistrots entrent en résistance contre le pass sanitaire et la tyrannie

Il y a des en France et en Bretagne des millions de personnes qui ne se rendront pas face...

Gétigné (44). Un migrant interpellé après qu’un homme ait été poignardé dans le dos

Un migrant a été interpellé après qu'un homme ait été poignardé dans le dos à Gétigné, en Loire-Atlantique. Au...

Articles liés

Aïd Al-Adha. « Vous les femmes musulmanes, tâchez d’obéir au doigt de vos maris »

Les lecteurs de Breizh Info ne le savent peut-être pas mais en ce moment le monde musulman fête L'Aïd Al-Adha ou la "fête du...

Les Femmes Russes Et Le Néo-Féminisme – avec Yannick Jaffré

Zone Libre reçoit Yannick Jaffré, auteur de "Paris-Moscou - Aller Simple Contre le Néo-Féminisme" dans lequel il sonde la psychologie de la femme russe,...

Twitter evit an « arabeg benel »

Biskoazh kement-all ! Bez ez eus eus ur skritur « arabeg benel » ! En arabeg, e vez implijet ar furmoù gourel pa vez...

La femme est-elle l’avenir de la droite ?

On observe depuis maintenant plusieurs années une émergence exponentielle de figures médiatiques féminines à droite aux profils très variés. De l'autre côté, on assiste...