Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]

On peut être une femme, féministe, sans être gauchiste ou « progressiste ». C’est en substance le message que porte le collectif féministe Nemesis, qui s’est fait connaitre depuis plusieurs mois par des actions (notamment contre l’opération islamiste nommée Hijab Day) et par des participations mouvementées à des manifestations féministes.

Il est vrai que les traditionnelles « chiennes de garde » du féministe voient d’un mauvais oeil ces jeunes femmes déterminées, qui n’hésitent pas à chambouler le petit cercle fermé du féminisme de gauche, et surtout, à pointer du doigt là où ça fait mal. Car si vous ne verrez pas Alice Coffin vous expliquer qui sont principalement les agresseurs sexuels dans les transports aujourd’hui en Ile de France, les militantes de Nemesis elles, n’hésitent pas à dévoiler les chiffres du ministère de l’Intérieur qui font état d’une majorité d’étrangers parmi les agresseurs.

De quoi mettre à mal la fable de gauche sur le « vivre ensemble » et placer les féministes historiques devant leurs contradictions. Et cela agace, la preuve avec cet article du journal de gauche progressiste « antifa compatible » Slate, qui évoque « Des Femen d’extrême droite » pour qualifier Nemesis, tout en livrant un article à charge avec « l’avis d’autorité » de Florence Rochefort, chercheuse au CNRS, spécialiste de l’histoire du féminisme, et militante féministe de gauche (ce que ne précise pas Laure Dasinières auteur de l’article et elle même journaliste militante, ce que par honnêteté le lecteur aurait été en droit de savoir).

Pour interroger le collectif Nemesis sur les accusations dont font l’objet ses militantes, mais également pour faire un tour d’actualité d’un point de vue féministe et identitaire, nous avons interrogé Alice, porte-parole du collectif.

Des antennes du collectif existent à Rennes, Nantes et à Brest. Pour les contacter, c’est ici.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]”

  1. jean marie dit :

    bon “en même temps” le féminisme ne fait pas vraiment parti de nos préoccupations du jour…

  2. louis dit :

    bravo a ce collectif au moins des femmes se reveillent c’est pas le cas des hommes ces trouillards qui devraient se battre contre cette dictature sanitaire

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Sociétal

Paris. Violences contre des militantes du collectif Némésis lors d’une manifestation gauchiste « pour la liberté d’expression »

Découvrir l'article

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Masculinisme contre féminisme, ou la baisse de QI généralisée

Découvrir l'article

Société, Tribune libre

Des femmes affirment préférer se retrouver face à un ours plutôt qu’à un homme. Délire ou réalisme ? Le point de vue d’une non-féministe [L’Agora]

Découvrir l'article

E brezhoneg, Ensauvagement, Société

Bro-Euskadi spontet goude ur muntr eus ar grisañ

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Interview de Yona Faedda, porte-parole du collectif Némésis poursuivie pour avoir brandi des pancartes : « libérez-nous de l’immigration » et « violeurs étrangers dehors ».

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Nantes. En pleine conférence à l’université, Jean-Luc Mélenchon réclame publiquement le scalp des jeunes militantes de Némésis [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Le collectif féministe Nemesis lance une campagne de financement pour créer son propre média [MAJ : vidéo]

Découvrir l'article

International

Référendum sur la famille en Irlande. Les Irlandais rejettent majoritairement les propositions gauchistes sur la famille

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky