« Frères de classe ». A propos du décès de Guy Burniaux

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Guy Burniaux, salarié du Joint Français à bout de nerfs qui empoigne un CRS casqué, le 6 avril 1972, lors d’un énième jour de grève, à Saint-Brieuc. La photo est devenue historique. Mais si immortelle est cette photo, Guy Burniaux lui ne l’était point, puisqu’il est décédé le 9 mars 2021, à l’âge de 73 ans.

Un film, intitulé « Frères de classe » évoque ce mois de mars 1972 en Bretagne à Saint-Brieuc. Une grève avec occupation éclate aux usines du Joint français. Le 6 avril, l’affrontement avec les forces de l’ordre est imminent.
De cette lutte un moment unique va être immortalisé par un cliché photographique : un manifestant, un CRS face-à-face. L’ouvrier est en rage, semble hurler, le visage déformé par la colère. Il tient le CRS par la vareuse… Deux hommes prêts au corps à corps. Mais l’image ne dit pas tout…

Car le CRS emoigné, Jean-Yvon Antignac,  est son copain d’école. La suite est racontée dans le reportage ci-dessous.

Un hommage sera rendu à M. Burniaux, lundi 15 mars, à 11 h, au pôle funéraire de Saint-Brieuc.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

Articles liés

Surendettement, la face cachée de la pandémie

Les dettes demeurent un sujet tabou dans notre société. Avant la crise sanitaire, pas moins de 7 millions d’Allemands étaient pourtant en situation de surendettement....

Système social en France. Des réformes radicales et révolutionnaires nécessaires [L’Agora]

Philippe Perchirin poursuit sa série de textes et de propositions pour faire évoluer le système politique en France. Aujourd'hui, il s'attaque au système social....

Déconfinement : vers une hausse des violences sociales ?

Deux mois qui vont marquer à jamais la France dans son histoire… Mais le virage du déconfinement risque aussi de faire du bruit. La...

Emploi et Covid : l’impossible retour à la normale ?

Comment redresser l’économie tout en contenant l’épidémie de Covid-19. Dans son plan de déconfinement, Edouard Philippe a insisté sur la reprise du travail dès...