Le RC Vannes s’impose en patron à Montauban (18-27)

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Le RC Vannes s’est de nouveau imposé à l’extérieur, en patron, à Montauban vendredi soir (18-27). LA première mi-temps aura permis aux vannetais de prendre une large option sur la victoire.

Le RC Vannes tenait même le bonus offensif, avant de craquer en fin de rencontre. Espérons que ce point ne soit pas important en fin de saison, même si dans la dynamique actuelle, on voit mal ce qui peut résister au RC Vannes, leader du classement de Pro D2 avec 1 point sur Perpignan.

On peut d’ailleurs se dire que l’essentiel est fait pour le RC Vannes, qui possède 28 points d’avance sur le 6ème (dernier qualifié pour les playoffs) alors qu’il ne reste au maximum que 35 points à prendre en 7 matchs avant la fin de la saison.

Ce qui sera compliqué cette saison, c’est que même en remportant éventuellement le championnat, le RC Vannes devra jouer une demi-finale et une finale de playoffs pour espérer monter en Top14, ce qui donne toujours un sentiment d’injustice, notamment car les dates tardives ne permettent pas aux équipes qui montent de bien préparer la montée en Top 14, ce qui trop souvent provoque la faillite de ces équipes (cf Agen cette saison) au niveau supérieur.

Croisons toutefois les doigts pour que le RC Vannes offre à la Bretagne un nouveau cap rugbystique la saison prochaine. Tous les ingrédients sont réunis (manque juste du public à la Rabine, sans masque ni code-barre, et avec passion).

La fiche technique

Arbitres : Nicolas Datas assisté de MM. Boyer et Gharbi Tarchouna.

Points. RC Vannes : Essais, Iachizzi (23’), Popelin (27’), Edwards (40’), Beziat (59’) ; Pénalité, Popelin (70’) ; Transformations, Popelin (27’, 40’). Montauban : Essais, Sayerse (62’, 80’ + 3) ; Pénalités, Bosviel (3’, (50’) ; Transformations, Bosviel (62’)

Carton jaune. RC Vannes : Kité (80’) ; Montauban : Salles (53’)

Evolution du score : 0-3 ; 5-3 ; 12-3 ; 19- 3 ; 19-6 ; 24-6 ; 24-13 ; 27-13 ; 27-18.

MONTAUBAN : Klur (Puntous, 32-36) – Sayerse, Sage, Mathy (Puntous, 49’), Salles ; (o) Bosviel, Stirzaker (Graou, 55’) ; Munoz (cap) (Loubière, 60’), Augry (Vaotoa, m.t.), Stringer ; Maninoa (Astier, 60), Sousa (Maninoa, 69’) ; Vaotoa (Renaud, 60’), Deligny (Tripier, 55’), Agnesi (Tailhades, m.t.).

RC VANNES : Curtis – Gratien, Holder, Rabut, Bly ; (o) Hilsenbeck (Popelin, 11’), (m) Saseras (Cazenave, 58’) ; Iachizzi (Marks, 36’, puis Picquette, 63), Edwards (cap), Picault (Bruni, 50’) ; Johnson, Picquette (O’ Shea, 54’) ; Tafili (Kité, 50’), Blanchard (Béziat, m.t.), Abraham (Phelipponeau, 50’).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La réouverture du château de Suscinio annoncée

Le pont-levis est baissé, le verrou levé, le passage sous le porche autorisé… Le Domaine de Suscinio rouvre ses...

Sur les traces d’Excalibur, avec Keltia, les mondes celtes

Le 56ème numéro de la revue Keltia, les mondes celtes, vient de paraitre. Il nous emmène, notamment, sur les...

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis un vieux Gascon, Landais, et un ancien de la Royale qui me fit découvrir ce beau pays de Bretagne. Un ancien, certes, du Rugby, aussi, de l’époque où le fric ne l’avait pas un peu « dévoyé » et où l’on jouait encore pour l’honneur, pour la Ville, pour épater les copines… Je suis heureux de voir un grand club naître à Vannes et j’aimerais, si ce n’est pas trop utopique, voir plus de noms Bretons dans l’armada qui fait voile vers des horizons difficiles. Une « Bordache » du rugby ,formatrice de grands noms, voilà qui aurait « de la gueuele »…O Breizh va bro…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rugby. Le RC Vannes battu à Grenoble (13-6)

Deuxième défaite consécutive pour le RC Vannes, à Grenoble cette fois-ci. Une défaite 13-6 au goût amer, avec un essai refusé pour en avant...

Rugby. La sélection des Lions britanniques dévoilée

C'est une liste de 37 joueurs qui ont été sélectionnés (ou plutôt pré sélectionnés) pour la tournée des Lions Britanniques, par le sélectionneur Warren...

Rugby. Le RC Vannes bat Rouen et s’assure une demi-finale à La Rabine

C'est fait. Le RC Vannes est en demi-finale d'accession en Top 14 après sa victoire, difficile, face à Rouen (22_18) vendredi soir. Une victoire...

Rugby. Le RC Vannes bat Colomiers et se retrouve quasiment en demi-finales d’accession en Top 14

Après sa victoire bonifiée (40-7) contre Colomiers, le RC Vannes est aux portes des demi-finales d'accession en Top14, à domicile qui plus est. En...