Saint-Brieuc. Ils ont manifesté contre le confinement, le couvre-feu, et contre le passeport sanitaire

C’est sous le thème du refus de la tyrannie sanitaire covidienne que 250 manifestants, la plupart le masque sous le menton se sont réunis samedi 20 mars à 10h30 à Saint-Brieuc, sous les houlettes des Patriotes, du Collectif Reinfo Covid mais également de Debout la France, sur la place du « dogue noir de Brocéliande » et aussi connétable français … Du Guesclin.

Un personnage tout aussi controversée que la situation décrite par différents intervenants, notamment des médecins convaincus « qu’il est possible de sauver des vies sans ruiner le pays ! », ces derniers jugeant la gestion gouvernementale incompétente et incohérente ! Conclusion : seul un référendum pourrait apporter le jugement démocratique sur les mesures liberticides et mutilantes lorsqu’elles ne sont pas carrément assassines, auxquelles sont soumis les Français et les Bretons, moins atteints que d’autres par l’épidémie covidiale malgré une soumission curieuse aux injonctions préfectorales !

Le régionalisme semble pourtant de retour et les panneaux d’expression libre en étaient l’identité originale: «  Merci pour les c… qui ont voté Macron », « Vaccin= OGM », « Mieux vaut mourir libre que vivre enfermé ! » , « Pire que les bruits de bottes… le silence des pantoufles », « Le virus n’est pas un gaz, d’où pas de masque ! »

Les jeunes animateurs qui laissèrent la parole à divers participants démontrèrent qu’une autre gestion était possible si, enfin, les médecins des villes étaient écoutés mais aussi si le pouvoir politique cessait de se soumettre à l’argent et à la corruption sous la coupe du Nouvel Ordre Mondial et de l’Union Européenne. Certains participants exprimèrent un désir de Frexit, à l’égal du Brexit, et donc de rébellion car la main qui donne n’est-elle toujours au dessus de celle qui reçoit ? Et c’est bien là l’un refus qui s’exprimait et s’anima devant l’agitation d’un écriteau artisanal «  Rendez-nous la liberté » par enfin les appels à la Liberté scandés à pleins poumons !

Claudine Dupont-Tingaud 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Salud a galon eus Bro Italia / Un cordial salut d’Italie / Un cordiale saluto dall’Italia.

  2. En attendant , les « BRETONS » vont devoir passer au test anal . Se laisseront-ils faire ???
    D’autre part , l’OMS vient de déclarer invalide le test PCR-RT ainsi que le confinement sans fondement !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !