Saint-Malo. Un hommage rendu à Arnaud Beltrame, victime de l’islamisme

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Au même titre que les attentats islamistes du 22 mars 2016 à Bruxelles de Bruxelles n’ont pas été oubliés par beaucoup, 5 ans après, l’assassinat d’Arnaud Beltrame, officier supérieur de gendarmerie français qui s’était volontairement substitué à un otage au cours de l’attaque islamiste du à Trèbes, est resté dans la mémoire collective.

Trois ans après sa mort, des militants des Volontaires pour la France (le comité de soutien du général Antoine Martinez à la candidature à la présidentielle de 2022) se sont retrouvés ce mercredi midi devant l’ex-caserne de Lorette, à Saint-Malo pour lui rendre hommage. Ils ont par ailleurs obtenu que la place d’armes portera le nom du militaire assassiné.

Durant la cérémonie d’hommage, le général en retraite André Coustou, de Pleurtuit, a déposé une gerbe alors que le Malouin Fabien Pedezert, tête de liste 35 aux régionales pour « La Bretagne en héritage », rappelait que le maire de Saint-Malo et son conseil municipal devaient être remerciés pour avoir donné le nom d’Arnaud Beltrame à un des anciens hauts lieux de la caserne.

Crédit photo : breizh-info.com (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

1 COMMENTAIRE

  1. Victime surtout de l’immigration et du laxisme criminel des pouvoirs publics, y compris de la HAHaHa! (excusez moi c’est nerveux) de la Justice.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

I-Média n°346 – Attentat de Rambouillet : minimisation et islamo-gauchisme

I-Média n°346 – Attentat de Rambouillet : minimisation et islamo-gauchisme https://www.youtube.com/watch?v=Cj6DEIs8wJw Sommaire ⬇️ 01:13​ L’image de la semaine Un journaliste candidat du Rassemblement national, c’est peu...

Saint-Malo (35). Le festival Etonnants Voyageurs ouvrira ses portes virtuelles du 22 au 24 mai

Tyrannie sanitaire oblige, pas de festival Etonnants Voyageurs cette année à Saint-Malo. Ou plutôt si, mais de façon virtuelle, avec un festival qui «...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique, avec un taux de chômage...

Islamisme. Bangladesh : les justiciers du Prophète

En octobre dernier, 80.000 personnes se sont rassemblées à Dacca, la capitale du Bangladesh, pour protester contre les caricatures de Mahomet et brûler des...