Immigration, exode. Ces Philippines repeuplent les Îles Féroé

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

A découvrir ce reportage, surprenant, sur des femmes originaires des Philippines qui s’installent, de plus en plus nombreuses, aux Iles Féroé, entre Ecosse et Islande.

Les Îles Féroé sont un archipel autonome faisant partie du Royaume du Danemark. Elles sont composées de 18 îles rocheuses volcaniques situées entre l’Islande et la Norvège, dans l’océan Atlantique Nord.

Elles communiquent via des tunnels routiers, des ferrys, des routes et des ponts. Les randonneurs et les ornithologues apprécient les montagnes, vallées et landes verdoyantes des îles, ainsi que les falaises côtières escarpées peuplées de milliers d’oiseaux de mer.

On y dénombre 52 000 habitants. L’archipel connaît une baisse de la population, de nombreux jeunes restant au Danemark ou à l’étranger après leurs études, mais également un déséquilibre entre hommes et femmes. Ainsi en 2013, pour la tranche de 25-59 ans, la population était de 11 092 hommes contre 9 865 femmes, cet écart s’expliquant par un plus grand exode de ces dernières. 

Et de plus en plus, ce sont des femmes originaires des Philippines qui viennent combler ce manque.

On vous laisse découvrir ce reportage, assez sidérant d’ailleurs. Notez le ton du journaliste (qui se félicite à la fois du multiculturalisme, de la Gay Pride organisée dans une île, etc…). Et notez aussi le contraste entre l’attachement aux valeurs traditionnelles pour les uns, et la volonté, y compris au milieu de nulle part de « s »ouvrir » sans que l’on comprenne bien à qui…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La fabrique à bébés : immersion dans la plus grande maternité des Philippines

Une immersion impressionnante dans la plus importante maternité des Philippines, véritable usine où l'on accouche à la chaîne. À travers leurs échanges, entre elles, avec le...

Pluvigner (56). Projection du film Philippines, les chemins d’un paradis

Cap Monde revient le dimanche 16 février à 17 heures à Pluvigner, dans le Morbihan. Y seront accueillis Danielle et Gilles Hubert pour leur...

Déchets : l’Asie du Sud-Est se rebiffe contre les ordures occidentales

L’Indonésie et les Philippines refusent désormais de servir de dépotoir à l’Occident. Ces deux pays d’Asie du sud-Est viennent pour la première fois de...

Islamisme aux Philippines. Un reportage sur la bataille de Marawi [Vidéo]

Le 23 mai 2017, deux groupes rebelles, Maute et Abou Sayyaf, ont pris la ville de Marawi. Le groupe Abou Sayyaf terrorise les Philippines depuis...