Le Golden Retriever, chien de race préféré des Bretons !

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

D’après les calculs de la Société Centrale Canine qui tient le Livre des Origines Français (LOF), la population de chiens de race en France dépasse les 2,5 millions d’individus, sur les 7 millions de chiens que compte l’Hexagone. En 2020, à l’échelle nationale, ce sont 245 553 chiots de race qui ont été inscrits au LOF.

Un chiffre en hausse, reflet de la vitalité de l’élevage canin français qui a pu être maintenue malgré la crise sanitaire. Cette bonne année confirme l’intérêt des Français pour les chiens de race, mais aussi la confiance qu’ils portent à l’élevage canin français. En effet, l’inscription d’un chien au LOF et son pedigree apportent un véritable gage de qualité, tant du point de vue morphologique, comportemental que de la santé.

Du côté de la Bretagne, à elle seule, la région a enregistré 16 514 naissances de chiots en 2020, de 151 races différentes selon les résultats du Livre des Origines Français (LOF) 2020. La Bretagne offre ainsi une véritable vitrine de la diversité de la population canine en France : fruit du travail de plus de 1289 éleveurs passionnés !

Le chouchou des Bretons est le golden retriever qui est n°1 en enregistrant le plus de naissances dans la région en 2020 (1 108 inscriptions au LOF), suivi du setter anglais (1 055 inscriptions au LOF), puis du berger australien (931 inscriptions au LOF).

Au niveau national, ces trois races se classent respectivement à la 4e, 10e et 1ère place du classement des chiens de race préférés des Français.

Si de nombreuses races très populaires sont élevées dans la région, des éleveurs Bretons contribuent également à faire perdurer d’autres races plus rares comme le collie à poil court (41 inscriptions en France en 2020 dont 32 dans la région), le shikoku (11 inscriptions en France en 2020, dont 4 dans la région) ou encore le Saluki (49 inscriptions en France en 2020, dont 9 dans la région).

Qu’est-ce que le LOF et le Pedigree ?

La Société Centrale Canine est le seul organisme en France qui répertorie dans le Livre des Origines Français la totalité des races canines sélectionnées et reconnues par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Le LOF, ou Livre des Origines Français, est le registre créé en 1885 où sont répertoriées les origines des chiens français de race. Il s’agit du seul registre généalogique canin officiel agréé par le Ministère de l’Agriculture. Seuls les chiens inscrits au LOF ont droit à l’appellation « chien de race ». Un chien LOF possède un certificat de naissance attestant de son inscription au LOF par son éleveur, ou un pedigree lorsqu’il a été confirmé.

Le Pedigree est un véritable arbre généalogique canin ! Il s’agit d’un document officiel, extrait du Livre des Origines Français, comportant la généalogie du chien et qui certifie l’exactitude de ses origines. Il atteste qu’un chien est conforme aux caractéristiques énoncées dans le standard de sa race, qui est une description des qualités requises pour tendre vers le modèle idéal de la race.

L’inscription au LOF est nécessaire pour qu’un chien puisse légalement être reconnu « de race ». S’il n’est pas inscrit au LOF ou à un livre étranger, un chien sera, par exemple « d’apparence » berger allemand, mais ne pourra pas être qualifié de « chien de race ».

Le LOF permet de découvrir les origines d’un chien, de retrouver ses ascendants ou ses descendants. Cette inscription est un gage de qualité, tant du point de vue morphologique que comportemental. Il permet une « traçabilité » des origines des chiens de race, traçabilité encore améliorée par l’identification et la recherche de filiation réalisées grâce à l’ADN, méthode de plus en plus utilisée par les éleveurs pour valoriser les origines de son cheptel.

La santé est en effet au cœur de la sélection canine avec une diversité de tests adaptés à chaque race, afin que les éleveurs utilisent des sujets conformes aux préconisations des associations de race.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et...

Steven Spurrier, Pio Boffa, Laurent Vaillé : le vin perd 3 grands serviteurs

Funeste série. Le monde du vin déplore la disparition de trois figures majeures, ayant eu dans leur domaine respectif...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à la presse une tribune intitulée...

Nominoë et les Rois de Bretagne Episode 20

L'implantation des Vikings pèse lourdement sur la Bretagne, le peuple est éreinté, les hommes du nord établissent des bases proches du littoral et se...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections régionales en Bretagne, ce serait...

Tourisme en Bretagne. Ouverture de 8 VVF

Dès à présent, la majorité des VVF accueillent les premiers vacanciers et 93 seront ouverts pour les traditionnelles « grandes vacances d'été ». Sur...