Lannion. 2 dealers dormiront en prison ce soir

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

Mardi 30 mars à Lannion et Rospez, une opération de gendarmerie a été menée par la compagnie de Guingamp, avec pour finalité l’interpellation de quatre personnes suspectées de trafiquer des stupéfiants.

Sur place ont été trouvés 200 grammes d’héroïne, 400 euros provenant de la vente de stupéfiants, une trentaine de grammes d’herbe de cannabis, une dizaine d’ecstasy et quelques grammes de cocaïne et de résine de cannabis.

L’enquête est partie d’un décès par overdose, en octobre 2020, d’une victime de ces trafiquants de mort qui pullulent en Bretagne. Rapidement, les enquêteurs se sont aperçus que quatre dealers fournissaient de nombreux client dans le secteur.

Les individus interpellés ont été présentés au parquet de Saint-Brieuc, mercredi 31 mars.

Nos confrères du Trégor expliquent :

« La substitut du procureur de la République a demandé pour le premier une peine de 15 mois d’emprisonnement dont 6 mois ferme et 6 mois avec sursis pour sa conjointe. 15 mois de prison dont 8 ferme pour l’un des autres participants et 8 mois avec sursis pour le quatrième individu. 

Des mandats de dépôt ont été délivrés à l’issue de la comparution pour les peines de prison ferme »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vague migratoire. 1400 migrants ont abordé l’Europe ce week-end

Nouvelle vague migratoire en Europe, nouvelle capitulation des autorités. Plus de 1400 migrants sont arrivés, samedi et dimanche, à...

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à...

Articles liés

470 grammes de ketamine saisis à Nantes

Dans la nuit du 5 au 6 mai lors d'un contrôle routier à Nantes, les policiers ont arraisonné une voiture conduite par un couple...

Rennes. Un réseau de dealers devant les juges, un autre démantelé

Le deal de stupéfiants en grande quantité n'est pas seulement un problème nantais – il existe aussi dans d'autres agglomérations bretonnes (Vannes, Brest, Rennes...)...

Le père d’Hamzat Labazanov, tué par balles à Rennes, raconte comment tout cela s’est passé

Témoignage du père du jeune Hamzat Labazanov qui a été tué à Rennes le 17/03/2021 dans le quartier de Cleunay par des dealers de...

Rennes. Cinq personnes interpellées en lien avec le trafic de drogue

Le journal Ouest France révèle que tôt ce 24 mars, cinq personnes ont été arrêtées par le Raid, dans le quartier de Villejean. « Ces...