Frelons asiatiques: c’est le moment de les piéger

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Fatigué de voir ses colonies d’abeilles être mangées par les voraces frelons asiatiques, l’apiculteur breton Denis Jaffré, de Locmelar, a beaucoup réfléchi pour mettre au point un piège permettant de lutter efficacement contre ce fléau dont les premières apparitions en France remontent à 2005.

En quatre mois, l’inventeur met au point un ingénieux système de capture qui ne s’en prend qu’aux reines, les seules capables de monter une colonie et contrôler un nid. Il fabrique des premiers prototypes grâce à une imprimante 3D et se fait aider par des étudiants en plasturgie de Questembert (Morbihan). Dès 2018, il se présente au concours Lépine​, où il remporte une médaille d’or aussi gratifiante qu’inattendue.  Dimensionnés au millimètre près et chargées de cire pour appâter, ses pièges sont très sélectifs et ne conservent que les reines, les plus gros spécimens de cette espèce. Ils peuvent en capturer jusqu’à 150 au printemps.

Ce dernier a créé son entreprise JabeProd et se présente comme une alternative d’avenir aux destructions de nids opérées par dizaines de milliers chaque année en France (…) lui aussi détruit des nids, mais il vante une technique écologique qui ne fait pas appel à des produits chimiques dangereux pour la biodiversité.

L’entreprise rencontre une explosion des commandes, y compris de la part des collectivités.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici