Pascal Blanchard, le businessman blanc des « souffrances noires »

A LA UNE

Esclavage, colonialisme, sous-développement, problèmes de l’immigration, « violences policières » … Vous êtes blanc et porté à la mauvaise conscience ?  D’autres, plus malins que vous, y voient surtout de belles opportunités pour faire des profits. Parmi ces « pro-actifs », un bon élève de la Macronie, l’historien Pascal Blanchard, dont le Figaro dresse un portrait ravageur.

Une seule obsession, de nombreux produits dérivés

Pascal Blanchard, né en 1964, est un historien formé à la Sorbonne, où il a le flair de se spécialiser sur les sujets porteurs du décolonialisme. Il est aujourd’hui chercheur au Laboratoire communication et politique du CNRS et codirecteur du groupe de recherche Achac (colonisation, immigration, postcolonialisme). 

Il a écrit ou dirigé : Le Paris arabe. Deux siècles de présence des Orientaux et des Maghrébins en France (La Découverte, 2003), La République coloniale. Essai sur une utopie (Albin Michel, 2003), Human Zoos. Science and Spectacle in the Age of Colonial Empires (Liverpool University Press, 2009), La France noire. Trois siècles de présences (La Découverte, 2011)), La France arabo-orientale (2013), Les Années 30, et si l’histoire recommençait ? (La Martinière, 2017), Sexe, race & colonies (La Découverte, 2018), Sexualités, identités et corps colonisés (CNRS Editions, 2019), Décolonisations françaises. La chute d’un Empire (La Martinière, 2020).

Il a su décliner ses travaux universitaires en documentaires pour la télé publique : Les Zoos humains (2002), Paris couleurs (France 3, 2005), Des noirs en couleur : L’histoire des joueurs afro-antillais et néo-calédoniens en équipe de France de football (2008), Noirs de France (France 5, 2012), Sauvages. Au cœur des zoos humains (Arte, 2018).

Blanchard ® donne de l’éclat à votre entreprise

Alexandre Devecchio, l’auteur de l’article du Figaro, montre que Pascal Blanchard a trouvé le moyen de diversifier ses activités, en cherchant l’argent là où il est : dans les multinationales que des campagnes virales peuvent mettre à genoux. 

Transformer les théories décoloniales en arguments marketing… c’est le concept de l’agence de communication Les Bâtisseurs de Mémoire ®, que Pascal Blanchard a créée. Parmi ses clients, l’Oréal ou Mount Gay Rum. La première a eu l’audace de vendre une « crèmes blanchissante » – rebaptisée depuis « crème qui donne de l’éclat ». Le second, une multinationale de l’alcool, a comme produit phare le rhum. Or cet alcool est une spécialité des Antilles, à base de canne à sucre, elle-même cultivée dans des plantations où des esclaves trimaient il y a 3 siècles. Voilà un terrain à déminer en urgence pour le communicant Pascal Blanchard. 

Jamais en manque d’idées, Blanchard a soufflé à l’oreille de Macron celle de dresser une liste officielle de personnalités plus ou moins historiques, choisies pour leur couleur de peau. Sur la base de laquelle, il sera possible de vendre aux mairies des conseils pour savoir qui honorer et qui dés-honorer…et les plaques de rues qui vont avec…

A.T.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. « Allahu Akbar », couteau, hache et dégradations : il écope d’une 19e condamnation

Un homme de 27 ans a écopé d'une 19e condamnation à Saint-Brieuc pour des faits de harcèlements et des...

Tennis. Rinderknech en patron, Moraing et Gabashvili en quarts !

Pour ce quatrième jour de compétition à l'Open de Tennis de Rennes, Arthur Rinderknech a fièrement défendu son titre,...

Articles liés