Tags sur une mosquée de Rennes. Ces drames récents pour lesquels Gérald Darmanin ne s’est pas déplacé

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Le déplacement très médiatisé de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, ce dimanche 11 avril à Rennes, a fait couler beaucoup d’encre. Il aura ainsi fallu de quelques tags injurieux sur une mosquée (le centre culturel islamique Avicenne) pour provoquer un déplacement du ministre et d’une importante équipe d’élus locaux, mais aussi de nombreux commentaires politiques indignés sur la question.

Des indignations intensives curieuses (il ne s’agit que de tags tout de même) ce qui sur les réseaux sociaux a provoqué un large sentiment de « deux poids deux mesures », notamment parce que Gérald Darmanin ne se déplace pas lorsque des églises sont taguées, ou profanées.

« Le président m’a demandé de dire aux dirigeants de cette association (…) tout le dégoût que nous inspirent ces inscriptions qui sont des insultes, des insultes aux musulmans français, des insultes à la France », a déclaré Gérald Darmanin après sa venue, son coup de communication diront certains, à Rennes.  Ce dernier a par ailleurs assuré que « la République doit protéger tous ses enfants ». Pourtant ce n’est pas le cas, tout comme dans les faits, Gérald Darmanin est un ministre de l’intérieur qui sélectionne soigneusement ses déplacements.

Voyons plutôt où il ne s’est pas rendu dernièrement, pour des affaires bien plus graves que des tags.

A commencer par Rennes, il y a quelques semaines, lorsque deux dealers ont abattu un homme en plein jour, en pleine rue, à Cleunay. Aucun déplacement ministériel pour le coup, alors qu’il s’agissait là de la mort d’un homme tout de même. Il aurait pu également se déplacer à Rennes début avril, pour venir au chevet de cet homme violemment agressé par des individus en scooter, en plein jour. Nada.

Mais l’actualité plus récente est chargée d’évènements qui auraient pu faire l’objet du déplacement d’un ministre qui déclare devant des journalistes aux ordres que « la République doit protéger tous ses enfants ».

Pas de tags à Grigny ce week-end, mais des émeutes et des attaques visant directement les policiers, à coups de feux d’artifice. Pas de Darmanin.

Aucun crochet par Nantes pour venir au chevet de cette éleveuse de mouton qui vit un calvaire depuis des années à cause de vols à répétition, pour lesquels la République ne la protège pas. Ou pour soutenir ces victimes d’une agression ultra violente ces derniers jours, en plein centre ville de Nantes, victimes abandonnées par la sacro-sainte République de M. Darmanin.

Pas de Gérald Darmanin à Mions, dans le département 69, ville dans laquelle un père et sa fille ont été agressés par deux mineurs isolés n’ayant rien à faire sur le territoire français, mais présents parce que la République de Gérald Darmanin ne protège pas ses citoyens. Absence du ministre de l’intérieur par ailleurs en charge des cultes lorsqu’il y a trois semaines, des tags anarchistes ont souillé l’église de la Roche sur Yon.

Des exemples comme ceux-ci, il y en a au quotidien, dans toute la France, exemples témoins d’un droit à la sécurité que les Français n’ont plus, tout comme la République n’est même plus capable de garantir leur droit à la propriété.

« La République doit protéger tous ses enfants » est venu clamer Gérald Darmanin en Bretagne, ce dimanche. Une déclaration qui sonne faux au regard de ce que vivent beaucoup de Français au quotidien. Une déclaration qui, alors que le Ramadan tout comme les élections approchent, semble être avant tout celle d’un ministre en campagne électorale…

YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

11 Commentaires

  1. il n’y a rien à attendre de cet incapable. Eh oui la France est née avant lui, eh oui la France c’est autre chose que ce que propose son gouvernement de dhimmis. il est pitoyable pour se déplacer pour des tags qui ne disent que la vérité. Mais non il va aller faire le ramdam au lieu de se rendre sur place lorsqu’une église brûle, ou qu’un français de souche est égorgé. Tellement il est bête et méchant ça lui vient même pas à l’idée de se déplacer. IL est grand temps de se débarrasser des cafards du gouvernement

  2. Il se précipite tout minable qu’il est pour demander Pardon !…; mais il ne viendra pas voir toutes ces petites églises vandalisées, blasphémées par des écrits et dessins ignobles, cambriolées ; non car tout cela est normal , on ne fait plus attention ; il faut préciser aussi que notre Eglise réagit peu et semble indifférente , alors ?….
    PH R

  3. excusez-moi, mais je ne vois rien d’injurieux sur la photo de ces tags.
    par contre quand M. Darmanin déclare que s’en prendre au culte musulman c’est s’en prendre à la République, là, c’est déclarer que la France est une République Islamiste et çà, c’est une terrible injure aux Français.
    M. Darmanin est un écœurant personnage qui mérite d’être jugé pour trahison du peuple Français.
    il doit se prendre pour un Sultan et ne voit pas qu’il s’est trompé de pays.

  4. Je veux bien croire à une action de mouvements organisés face à la multiplication de ces établissement « culturels » musulmans mais cette prétendue « agression » a tout l’air d’une provocation venant plus probablement d’activistes de la mouvance dite « islamo-gauchiste ». D’après ce que j’ai pu lire, selon certains rennais du secteur, il paraîtrait difficile de faire une opération r « soignée » qui prend un certain temps d’exécution sans attirer l’attention des travailleurs de nuit qui opèrent dans le quartier. Le plus étrange l’est surtout par les thèmes revendiqués : Charles Martel, les Croisades, la Monarchie et enfin l’Intégrisme catholique. Ce sont typiquement des thèmes revendiqués par les avocats de l’islamo- gauchisme. Leurs arguments « antifa » consistent à associer « Intégrisme catho et faschos » , mais comme ça ne suffit pas on y ajoute un zeste de revendication royaliste. Côté justification de la violence islamiste, leurs arguments sont généralement les Croisades d’abord en les présentant faussement pour ce qu’elles n’étaient pas d’autant plus que ce sont d’abord les musulmans qui furent les premiers envahisseurs du berceau de la chrétienté. Le reproche des Croisades est en ce sens plutôt malvenu mais reste un argument historique facile compte tenu de l’acculturation générale. Quelque chose me dit que si mon hypothèse de provocation est juste, on ne trouvera pas les auteurs. Je peux me tromper mais l’aspect caricatural des thèmes ainsi réunis me parait être une aubaine pour les islamo.

  5. et personne ne se deplacent pour voir les eglises vandalisés et les tombes profanés…mais quand il sagit d’une mosquée,la c’est autrechose,les fiottes du gouvernement se deplacent tels de bon toutou a l’islamisme

  6. Dégradations de façades avec de la peinture, certes. Condamnation au point de vue de la loi républicaine, nous sommes d’accord. Mais où, diable, Gérald Moussa Darmanin a -t-il vu des propos « obscènes », des inscriptions « immondes », là où il n’y a aucune injure, aucun vocabulaire vulgaire si ce n’est des revendications partagées en leur for intérieur par nombre d’autochtones non reniés ?
    Autre remarque : on n’a pas vu un seul ministre se déplacer auprès de la sépulture vandalisée de l’abbé Yann-Vari Perrot, au printemps de 2018. Ni sur les centaines de lieux de culte chrétiens profanés chaque année. C’est pourquoi, nous réserverons notre compassion seulement aux nôtres, contrairement à une lamentable classe politico-médiatique tombée en dhimmitude.

  7. on a donner a moussa une galette complete apres on lui a dit qu’il y avait du hallouf dedans ; pas pres de le revoir celui là !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Santé, conduite, délinquance, sécurité… Quels sont les pays les plus sûrs d’Europe ?

Une récente enquête menée par l’Ifop pour le site spécialisé Voyage avec Nous courant mai indiquait que 85% des Français comptaient passer leurs vacances...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Cybersécurité : 6 précautions à prendre avant de partir en vacances

Les vacances d’été approchent à grands pas et avec elles les cyber menaces associées. Pour partir en voyage l’esprit léger et vous offrir des congés en...

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross », encadrée et sécurisée sur des...