Et si vous aidiez des étudiants en difficultés financières avec Studhelp ?

A LA UNE

L’association StudHelp vient en aide aux étudiants en difficulté dans toute la France. Et des étudiants en difficulté financière, il y en a actuellement dans toute la France, il suffit de voir les queues importantes lors des distributions alimentaires dans les facultés. Le signe de la tiers mondisation progressive de la République française, qui se détourne ou se dédouane bien souvent financièrement auprès de sa propre population au profit de « l’autre ».

Créée par trois amis d’enfance, Studhelp met en relation les jeunes dans le besoin avec des donateurs près de chez eux. Une fois le principe posé, comment cela se passe concrètement ? C’est ce que l’on voit ci-dessous.

Vous êtes étudiant et connaissez des difficultés avec la crise sanitaire ? Il vous suffit de : Remplir un formulaire de contact sur le site en indiquant vos coordonnées, votre adresse mail, le nom de l’établissement dans lequel vous êtes inscrit et votre code postal

Si un donateur se trouve près de chez vous, StudHelp leur transmettra vos coordonnées et ce sont les donateurs qui reviendront directement vers vous par mail ou téléphone. Vous convenez d’un rendez-vous ensemble et vous récupérez votre don alimentaire !

Pour toute personne intéressée pour faire un don alimentaire, cela fonctionne sur le même principe : remplir un formulaire de contact, vous êtes recontactés si un étudiant en difficulté se trouve dans votre secteur et vous vous rencontrez pour lui donner de la nourriture !

Ne reste désormais plus qu’à vous connecter ici : https://www.studhelp.fr/

Les difficultés financières des étudiants en quelques chiffres :

Depuis le début de la crise sanitaire, les conditions de vie des étudiants ont été fortement modifiées. En effet, la fermeture des établissements d’enseignement supérieur a nécessité la mise en place de nouvelles formes d’enseignement et d’évaluation ; celle des services universitaires (restaurants universitaires, bibliothèques…) a également bouleversé les modes de vie et les formes de sociabilité étudiante ; la fermeture des sites d’une majorité d’entreprises a pu, quant à elle, affecter les emplois étudiants et paralyser des projets de stage

Quelles conséquences la crise sanitaire a-t-elle eu sur la réalisation des études, sur les conditions de logement ou encore les ressources financières des étudiants ? Comment ceux-ci ont-ils vécu cette période ? Pour répondre à ces différentes questions, l’Observatoire national de la vie étudiante a réinterrogé, dans le prolongement de l’enquête conditions de vie 2020, 6 130 étudiantes et étudiants inscrits en 2019-2020 à l’université, en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), écoles d’ingénieur, de commerce, culture, ou de grands établissements.

Cette enquête nationale a été réalisée entre le 26 juin et le 8 juillet 2020. Les étudiants ont été contactés par mail pour participer à l’étude et ont été invités à répondre à un questionnaire en ligne, via un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Pour garantir une meilleure représentativité de l’échantillon, les données brutes obtenues lors de l’enquête ont été pondérées à partir des informations centralisées par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sur les inscriptions effectives dans les établissements.

Il ressort de cette enquête (à télécharger ici) des chiffres clés :

  • 33 % des étudiants interrogés ont rencontré des difficultés financières pendant le confinement
  • 19 % des étudiants interrogés ont dû se restreindre sur les achats de première nécessité pendant le confinement
  • 28 % des étudiants interrogés ont été aidés financièrement et/ou matériellement par leurs parents pendant le confinement

D’après une autre étude réalisée auprès de plus de 3000 étudiants, 90 % auraient de grosses difficultés sanitaires et alimentaires, chroniques (mauvaise alimentation, mauvaise santé…)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés